mercredi 14 janvier 2009

La rubrique de Josiane


Aujourd’hui, mes lecteurs, j’ouvre une nouvelle rubrique : si vous avez des questions que vous n’osez pas poser, eh bien, c’est maintenant ou jamais, car, moi, je vous apporterai LA réponse que vous attendez depuis toujours. Conseils en style, en cuisine, en stratégie d’entreprise ou en choix de vie, faites appel à moi, je serai votre gourou du quotidien, votre consultante en vie réussie (oui, rien que ça).
Par exemple, pour ma plus grande joie, plusieurs lectrices, bizarrement toutes prénommées Josiane jusqu’à présent (hasard ou coïncidence ?), m’ont gentiment envoyé par mail leurs petites interrogations.
Je suis donc toute fière de vous montrer de quoi je suis capable pour résoudre vos questions existentielles :

1 – « Chère Marine, j’aime à la folie, à la fois ton blog, et ta personne toute entière. Mon mari rentre à 20h tous les soirs. Il allume la télé, c’est sa manière à lui de décompresser, après sa dure journée de travail (il est cheminot à Saint Lazare). Il me dit souvent : « Tu me parles si tu veux, Josiane, mais uniquement pendant la pub, d’accord ? » Le pauvre, je comprends qu’il ait besoin de souffler. Mais le problème c’est qu’il ne regarde que France Télévisions (il est contre tout ce qui est privatisé). Que faire ?
Ma chère Josiane, sois patiente, dans deux mois France Télévisions n’aura plus un kopeck. La publicité fera donc son grand retour, et tu auras tout loisir de discuter avec ton cher et tendre. En attendant, eh bien, trouve une autre occupation. Les hommes, tu sais, n’ont pas autant besoin que les femmes de « faire le point » à tout bout de champ. Laisse-lui un peu son jardin secret, il en a sûrement bien besoin après ses dures journées de négociation avec sa direction. Reprise ses chaussettes, par exemple.

2- « Bonjour, je lis assidûment votre blog qui me passionne. Mon problème est le suivant : Ma belle-mère vient dîner chez nous tous les samedi soirs. Or, j’aimerais beaucoup qu’elle vienne plus souvent. Que faire ? Josiane. »
Ma chère Josiane, je sais que c’est dur, mais tout couple doit passer par cette phase : Il ne faut pas hésiter à exprimer ce que l’on ressent à sa belle-famille. Ne te bloque pas avec l’idée d’une supposée mauvaise réaction de la part de ta belle-mère. Tu es une adulte, et même si tu es en couple avec son fils adoré, cela ne doit pas t’empêcher d’être claire sur tes désirs. Impose-toi, exprime toi en femme responsable et sûre de ses choix, elle n’en sera que plus à l’écoute.

3- « Depuis ma grossesse, je suis passée d’un gros 36 (taille pantalon) à un petit 38. Que faire ? Josiane.
Josiane, je crains que tu ne te sois trompée de rubrique. Je ne remplacerai jamais un vrai psychologue, et ce sujet est bien trop sérieux pour que je me risque à une réponse approximative. Je t’envoie, en tous cas, plein d’ondes positives, et espère sincèrement que tu trouveras une issue à ce problème.

4 – Bonjour chère Marine. Outre le fait que je trouve ton blog formidable, je suis un fanatique de l’Histoire de France. Je connais ma Gaule par cœur et J’ai fait une thèse sur « Mérovée par temps gris ». J’ai enregistré toutes les émissions culturelles de Patrick de Carolis, connais toutes les paroles de la chanson de geste, et suis un fervent collectionneur de tout ce qui a trait aux vignettes représentant des chevaliers. Que faire ? Josian., alias Roland de R. »
Bonjour mon cher Josian. En effet, ta situation est délicate. Je te recommande, pour y remédier, d’aller te détendre au Spa Nuxe de la rue Montorgueil pour commencer (est-il utile de te conseiller de laisser ton armure à l’entrée ?), puis d’aller goûter les derniers nés des macarons de Pierre Hermé. Ensuite, rien ne t’empêche d’aller souffler un peu au Printemps (ne manque pas la Coupole, au dernier étage du grand magasin, c’est exquis). Quitte ta monture et prend le métro, ensuite, pour te rendre Rive Gauche. Une petite expo, un détour au Jardin du Luxembourg, et un arrêt au stock Maje de Mouton-Duvernet participeront à te redonner de la bonne-humeur. N’oublie pas de regarder, au passage, les jeunes filles de la rue de la Gaité. Tu pourras, je crois, par la suite, dire que tu es, l’espace d’une journée, devenu un homme intéressant. Donne-nous de tes nouvelles !

5- « Chère Marine. Je suis de gauche, mais voilà : je déteste la culture et j’ai du mal avec les pauvres. Que faire ? Josiane.
Tout d’abord, je tiens à remercier mes lecteurs, de tous bords. Bienvenue donc, à toi particulièrement, Josiane. Malgré tous mes talents, je crois que nous avons atteint là, mon niveau d’incompétence (car on en a tous un, oui, c’est le principe de Peter). Je rebondirai donc sur ce « blanc » pour vous laisser la porte ouverte, à vous, lecteurs. Peut-être que certaines questions surgissent en vous à cet instant précis ! Si c’est le cas, saisissez votre plus belle plume et envoyez-moi un mail. Si l’un d’entre vous à une réponse à apporter à Josiane, faites m’en part, je me ferai un plaisir d’enrichir ma rubrique. See you !

6 commentaires:

  1. Génial!
    Je vais enfin trouver réponse à la question qui me taraude, grâce à toi, ô Marine, et ton blog délicieusement tenu!
    Ma question est la suivante: Je mène un train de vie assez sympa, où je ne me refuse pas grand chose. Je gagne bien ma vie mais voilà: mon travail prend trop de temps sur mes loisirs. Comment continuer à être payée sans rien faire au boulot? Je rappelle à l'honnête assemblée que je suis prof... ce qui exclut un certain nombre de solutions.
    Merci de me tirer de ce mauvais pas!

    RépondreSupprimer
  2. Je pense qu'il sera judicieux de renouveler la rubrique, afin que je puisse répondre à ta question, Céline, qui mérite un vrai développement. J'en profiterai pour répondre aux autres questions... pourquoi pas jeudi prochain! je vais réfléchir à tout ça.

    RépondreSupprimer
  3. ah j'adore !!!!!!!!!!! super rubrique

    RépondreSupprimer
  4. Sympa la rubrique de Josiane !

    RépondreSupprimer
  5. Alors là merci pour cet éclat de rire, j'adore!!

    RépondreSupprimer