dimanche 25 janvier 2009

Lundi: ça m'énerve!


Oui, c'est lundi. C'est une très bonne raison de faire la tronche. Vous êtes là, devant votre ordinateur, à siroter un café médiocre, en somnolant encore pendant que la machine s'allume. Vous ronchonnez intérieurement. Décidément, ce week-end est passé bien trop vite et vous ne vous êtes pas assez reposé, promis cette semaine, vous vous couchez à 21heures au moins une fois (ah!). Vous vous sentez bien seul, c'est horrible, en fait. Et puis ce chef qui va vous prendre la tête aujourd'hui, ou ces élèves dont l'état psychiatrique ne se sera pas du tout arrangé pendant le week-end... Et ce banquier qui vous prend le chou à se rappeler toujours à votre bon souvenir, ou bien ce maître de stage qui vous assure que, non, un stage ne doit pas être rémunéré, vous devez payer pour bosser, petits étudiants merdeux, sinon c'est pas efficace (un peu comme une méthode psychanalytique, finalement), et ce collègue qui va encore vous gonfler à vous raconter à quelle étape du jeu World of Warcraft il est arrivé samedi soir avec ses potes, et cette dame de la crèche qui va vous appeler pour vous dire de revenir chercher la chair de votre chair sous prétexte qu'elle a 37.2°C... Non, vraiment, plus vous pensez à tous ces êtres peu ragoûtants qui peuplent de près ou de loin votre territoire, plus vous constatez que cette semaine va très mal commencer.
Eh bien, mes chéris, heureusement que je suis là! Mais oui, vous allez voir, on va un peu changer de point de vue: Afin de prendre un peu de recul, et de mesurer tout le potentiel comique de cette situation, je vous propose de vous livrer à un petit exercice: Aujourd'hui, le thème va être: Exorcisons nos angoisses du lundi matin grâce aux commentaires enflammés! (On va s'amuser comme des petits fous! J'en trépigne d'excitation rien que d'y penser! clap clap clap!)
Déposez ici vos témoignages, vos cris de détresse, les trucs qui vous pourrissent vos débuts de semaine, (n'oubliez pas votre pseudo, il ne serait pas toujours judicieux de signer sous son vrai nom!)
Vous vous rendrez compte que nous sommes tous dans la même situation misérable, le lundi c'est complètement nul, même pour ceux qui ont une vie géniale! C'est pas beau, finalement, cette communion sur le Web, cette rencontre d'idées noires, cette union du lundi matin désespéré? Si, c'est beau (Je réponds pour vous, vu votre état complètement larvesque).
Marre du chef qui se croit hyper cultivé parcequ'il a lu tous les S.A.S? Marre de ce programme du bac à faire bouffer à vos nigauds? Marre de ce pèse-personne qui a sûrement été saboté pendant la nuit par le diable (Geneviève de Fontenay, par exemple)? Marre de ce mois de janvier qui se résumerait par "grand froid et indigestion de galettes des Rois"? Marre des tomates de supermarché qui ont un goût complètement débile en hiver (ben oui, on a le droit de vouloir manger des légumes pas de saison, on est en démocratie!); Faîtes le nous savoir: exprimez-vous!
Le bureau des plaintes est ouvert!

11 commentaires:

  1. Ah quelle belle idée que ce défouloir!
    Bon, au risque d'en énerver certains, mon lundi à moi, c'est le mardi (emploi du temps de prof oblige)... Mais rassurez-vous, je me rattrape en terme de journée à la c...
    Lever 5h15 pour prendre un train à 6h11 (vous ai-je déjà parlé de mon amour pour la gare Saint-Lazare?), tout ça pour arriver à 7h50 (quand le train est à l'heure), c'est à dire déjà 5 minutes trop tard pour espérer être à l'heure à mon cours qui commence à 8h...
    S'en suit une journée fascinante où je désespère de faire entrer dans le crâne de mes nigauds que want se construit avec une infinitive ou que, non, malgré les apparences, les Américains ne sont pas tous des boeufs obèses et incultes qui dorment avec un flingue sous l'oreiller et un hamburger sur leur chevet. Puis, histoire d'en remettre une couche a près 4h de cours d'affilée dans l'après-midi, j'enchaîne avec deux heures d'interrogations orales où je tente de déchiffrer les borborygmes de mes élèves ("So, ze text is abaoute zi elekchion of Obama, whitch iz black. Zis is important because in America everybody iz racist").
    Puis une heure d'attente avant de prendre mon train à 19h et rentrer chez moi vers 20h30 dans les bons jours...
    Qui a dit qu'on ne fichait rien à l'Education Nationale?
    En tous cas, moi, je profite de mon lundi pour corriger des copies (ma passion) et lire ton blog.
    Keep it this way!

    RépondreSupprimer
  2. Merci Céline! J'étais sûre que tu serais au RDV :-). Bon, allez, les autres, faut râler, vous aussi!

    RépondreSupprimer
  3. De rien! J'aime bien ta nouvelle organisation par genre... Plus pratique pour s'y retrouver!

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, moi j'en ai marre d'avoir le reservoir de ma voiture vide justement quand mon compte en banque est vide lui aussi....et ca arrive soouvent le lundi.

    RépondreSupprimer
  5. c'est bien Anonyme! Bravo! (un pseudo ça serait mieux mais bon, tu es pardonné, c'est lundi)
    @ Céline: oui, je progresse... et bientôt, attention, il va y avoir une colonne à gauche! (là c'est tout blanc, tout moche). Il faut juste que je mette au code html... mais vu mon cerveau ça devrait être un jeu d'enfant.

    RépondreSupprimer
  6. Comme j’approuve! Mes lundis sont aussi, sans exception, très difficiles. Tout d’abord parce qu’ils marquent la fin du weekend, un moment que j’adooore, et qui passe toujours trop vite, et parce qu’ils sont synonymes reprise du rythme infernal de la réalité (trajet en scooter qu’il vente ou qu’il pleuve, arrivée au bureau a 7h30 devant un thé qui ne parvient pas à réchauffer mes mains glacées, et maux de tête et yeux qui piquent garantis au bout des 11 heures passées devant l’écran d’ordinateur !). D’ailleurs au travail, on se souhaite un « happy Friday » chaque semaine, mais personne n’oserait prononcer le même vœu pour le « Monday » tant redouté ! Enfin, ma récompense par ces matins froids d’hiver, c’est le lever sur soleil sur la mer, un moment magique dont je ne me lasse pas… Bon ça y est, j’ai râlé, je suis maintenant prête pour toute une semaine de bonne humeur ! (mmm… enfin, on en reparle demain!)

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour ta complainte, MC Hoover!

    RépondreSupprimer
  8. Pour ma part, le lundi c'est: des étudiants de 2eme année qui se croient meilleur que toi, le doctorant, mais aussi ceux qui à la fin d'une séance de TP n'ont rien fait et te répondent quand tu leur proposes ton aide " non c'est pas la peine j'en ai vraiment rien à faire alors mettez vite une note que l'on en finisse" effectivement, elle en est toujours pas revenue de la vitesse à laquelle j'ai corrigé son cahier...
    mais bon je positive,ils ont pas mis le feu au labo... du moins ce lundi là...

    vivement mardi ça ira mieux....

    ;-)

    RépondreSupprimer
  9. Bienvenue Guilaine! merci pour ton affreux témoignage, digne d'un Monday Bloody Monday!

    RépondreSupprimer
  10. Et c'est là que je suis contente de bosser pour moi,en pyjama le lundi matin...:) desoled...

    RépondreSupprimer
  11. Bon ok on est mercredi soir et lundi c'est passé mais après tout pourquoi pas...

    Moi aussi j'en ai marre des lundis ou ces banquiers te disent, oh je comprends pas je suis arrivé ce matin et y'a plus rien sur les écrans..
    => faudrait peut etre songé à allumer l'ordi!!

    (Faut il que je précise que je travaille au service informatique d'une banque, en gros, j'aide ceux qui gèrent vos sous à se servir d'un ordi, et des fois ça fait peur!!)

    Ou le, rooo qu'est ce que c'est lent ce matin... Secouez le clavier ça ira plus vite!!!

    Mais le must du must, le caviar de mes lundis, je comprends pas j'ai ouvert un document, et je le trouve plus... Il était la pourtant!! NON JE NE L'AI PAS EFFACE! je ne suis idiot tout de meme
    => sic... comment vous dire sans vous blessez.... trash c'est poubelle... et empty trash faut il vraiment que je le précise??

    Allez après le caviar, ma petite cerise sur le gateau, pour la digestion : lorsque les utilisateurs (donc les gestionnaires qui gerent des tas et tas de sousous et qu isont normalement multilingues!!) envoient des spams, nous les faisons passer à un service spécialisé qui les traitent.
    Pour se faire, nous devons rédiger l'explication en anglais et mettre en copie l'utilisateur concerné... ce a quoi je me suis pliée pour m'entendre crier au telephone 5 secondes apres l'envoi du mail par la dite utilisatrice : "parlez moi en français!!!"
    NO COMMENT!!

    Voila je pense que je vais arreter la, j'en aurais tellement à dire que j'en dormirais pas cette nuit mais en tout cas je me sens soulagée!!

    Biz a tous et a bientot :)

    RépondreSupprimer