lundi 12 janvier 2009

Rachida-a-a-a a a-aaaaaaaaaaah!


Vous savez quoi? Rachida Dati a accouché! Oui, oui, première nouvelle, je sais! Et le pire, vous savez, le pire? Elle n'a pris que 5 jours de congé maternité!
et puis elle est toute belle, toute mince, toute performante sur ses talons aiguilles.
Même pas une semaine avant, on la coupait en deux sur le billard, et là elle nous réforme la justice! Et puis plein de femmes se disent: mais si elle, elle y arrive, alors pourquoi nous on est si crevées, encore toutes grosses, le tee-shirts plein de crachouillis, avec les valises, toujours pas défaites, dans le couloir, alors qu'on a accouché il y a déjà un mois? Pourquoi on est encore en train de chercher une nounou, de parler à notre boss au téléphone, tout en bâillonnant notre merveille, posée sur notre épaule, pour qu'elle ne crie pas dans le combiné, alors que Rachida, elle a déjà une super-nanny au bout de 5 jours?
Calmez-vous les filles, c'est vous qui êtes normales, et puis, rien à craindre, il n'y aura pas de jurisprudence "Rachida", nos congés mat', on les garde! Les femmes ministres n'ont pas les mêmes droits que nous, et rien n'est prévu pour elles en cas de maternité.
Donc, ok, vous n'avez toujours pas retrouvé forme humaine, et votre humeur est loin d'être "sex on the beach et bikini", mais c'est elle qui est à plaindre, pas vous! Elle n'avait peut-être pas tant le choix que ça, Rachida, et puis, finalement, quel qu'ait été son choix, elle aurait été critiquée. Primo, parce qu'une jeune maman se fait toujours critiquer sur sa façon de faire, ça c'est un principe. Et deuxio, parce que c'est une femme, et qu'une femme, ça se fait toujours critiquer aussi.
Et puis, bon, finalement, c'est peut-être son choix, en fin de compte. On n'est pas toutes faites sur le même modèle, certaines femmes veulent rester à la maison longtemps, et d'autres se remettre au travail tout de suite. J'ai envie de dire: Free Rachida! Free Zohra! et Lâchez-nous un peu maintenant avec tout ça!
(Et puis, au fond, peut-être qu'elle n'a carrément pas accouché du tout, et que tout ça, c'était une grossesse nerveuse pour cause de stress à la justice. ben oui, vous l'avez vu le bébé, vous? moi non. Et le père? Non plus. Elle a peut-être pris 5 jours de vacances, en fait, si on recoupe tout ça. Bon je m'égare...)

3 commentaires:

  1. Mouais, c'est déjà dur d'être une femme dans le monde du travail alors j'imagine qu'une femme-ministre se "doit" d'autant plus de faire oublier son sexe... Toujours cette même question de l'inégalité fondamentale des hommes et des femmes face à la venue d'un enfant.
    Ce qui m'énerve le plus dans cette histoire, ce sont les supputations délirantes sur le père de cet enfant. Et tout le monde d'y aller de sa suggestion. Je trouve que c'est une atteinte insupportable à la vie privée: est-ce qu'on s'est jamais demandé avec qui les membres masculins d'un gouvernement couchaient? Je ne crois pas...
    A croire qu'il y a plus de pudeur et de retenue quand on parle d'un homme que quand il s'agit d'une "bonne femme".
    Et bien moi, je me révolte! Et je dis que le père de Zohra, bah, c'est Zorro (il a pas enlevé son masque donc personne sait qui c'est).

    RépondreSupprimer
  2. Ah, pour une fois que je trouve une femme partageant le même avis que le mien ! Je me suis faite lyncher au boulot quand j'ai ''osé'' défendre son libre choix...Les plus véhémentes étaient les filles célibataires sans mômes...pfff...
    P.S. je découvre ton blog suite à ton com chez papa anonyme ... et j'adore ! Promis, je reviendrai :)

    RépondreSupprimer