jeudi 26 février 2009

Avant/ Après... avoir un bébé


Avant... j'avais huit heures de sommeil. Maintenant, j'ai besoin de huit heures de sommeil!
Avant... je me demandais où trouver de la place pour un bébé, entre la vie, le couple, le boulot, etc. Maintenant, il y aurait de la place encore pour 2 ou 3!
Avant, je m'habillais en 36. Maintenant, "36", ça me fait penser aux congés payés ou à Quai des orfèvres. Enfin... Le 38, c'est pas loin. C'est l'Isère... (ou l'âge officiel d'Adjani? bref.)
Avant, j'avais décidé: "Je veux un bébé". Pourtant, c'est la nature qui a bel et bien décidé. J'ai du attendre et cesser de vouloir tout maîtriser.
Avant... c'était beaucoup de questions "un bébé, oui, mais et ma carrière? et ma vie cool? et mes sorties? et mes dépenses?" Maintenant, c'est quelques réponses, notamment "ce qu'on croit essentiel ne l'est plus!"
Avant, le stock Maje du metro Mouton-Duvernet était mon dressing. Maintenant... c'est à ma fille qu'on offre du Burberry, plus à moi!
Avant, je passais mes week-end chez le coiffeur en bas de chez moi, rue Sophie Germain, à papoter, ou à boire le thé avec les copines. Presque tout le temps dans les salles obscures, ou allongée sur mon lit en train de bouquiner. Maintenant, mes week-ends passent toujours aussi vite, alors que tout ça, je le fais beaucoup moins!
Avant, j'étais angoissée, j'avais toujours peur de quelquechose, peur de l'avenir ou peur d'avoir peur... Maintenant, je me pose encore des questions, mais mon nombril est beaucoup moins imposant! Une petite personne passe avant tout, et mes angoisses, sont, du coup, un peu plus constructives.
Avant, j'étais légère, instable et folasse, maintenant, je suis toujours un peu légère, instable et folasse, mais moins.
Avant, je ne savais pas à quoi ça ressemblait, un bébé, de près. Maintenant, je n'en cotoie pas beaucoup d'autres, mais j'en connais un plutôt bien, et j'apprends tous les jours un truc nouveau! et je trouve ça littéralement passionnant, de devenir mère!
Avant, j'avais très envie d'écrire, mais sans avoir vraiment idée de pourquoi, comment, sous quelle forme et dans quel but. Maintenant, ben c'est un peu pareil, sauf que j'écris (oui, pour toi, lecteur)
Avant, j'avais des amis sincères et fidèles. Maintenant, ces amitiés se sont pour la plupart confirmées, certaines ont disparu, sont en suspens, et d'autres se sont créées.
Avant, j'étais heureuse, amoureuse et insouciante. Maintenant, je suis heureuse, amoureuse, et plus du tout insouciante. Pourtant, j'y ai gagné!
Avant, j'étais égoïste, impatiente, indépendante et catégorique. Maintenant, je suis encore un peu égoïste et impatiente, sauf pour ma fille, et je perds peu à peu toutes mes certitudes.
Avant, j'étais en colère, j'avais un avis sur tout, et un regard critique et cynique. Maintenant, je suis toujours la même, mais avec un peu de douceur en plus.
Avant, je trouvais que ma mère n'était pas assez ceci, ou trop cela. Maintenant, je commence à me mettre à sa place, et à me dire qu'elle ne s'est pas si mal débrouillé que ça, finalement.
Avant, je critiquais les façons d'éduquer. J'avais des idées, des théories. Maintenant, je suis en phase d'observation. Je me fais plus discrète, je tente d'être plus tolérante.
Avant, je ne pensais qu'à moi. Maintenant, j'ai peur des drames, des accidents, des "éventualités", des "hypothèses", des faits divers.
Avant, je me couchais après m'être brossé les dents. Maintenant, entre ces deux étapes, je vérifie que ma fille respire bien, dans son petit lit.
Avant, je me réveillais le matin, sans être, parfois, parfaitement convaincue du but de ma journée. Maintenant, je me réveille, et je sais pourquoi.

12 commentaires:

  1. J'adore ! c'est tout à fait ça!
    ma question aujourdh'ui c'est mais je faisais quoi avant au fait? j'avais pleiiiin de temps ;-)
    pareil pour l'observation, je me tais maintenant avant de donner mon avis qui est bien plus nuançé qu'auparavant sur l'éducation des enfants...et sur ma mère !
    Vivement que toutes mes copines soient maman!

    RépondreSupprimer
  2. merci Evy, je vois que tu me lis, même en vacances!

    RépondreSupprimer
  3. Si j'ai bien compris, il faut que je profite à fond de l'"avant" alors?
    En tous cas, tout ça est très bien (d)écrit! J'aime surtout ton "Avant, j'étais légère, instable et folasse, maintenant, je suis toujours un peu légère, instable et folasse, mais moins." :)
    Bonnes vacances!

    RépondreSupprimer
  4. bonnes vacances Céline, reviens-nous vite sur ce blog, tes commentaires vont me manquer :-)

    RépondreSupprimer
  5. C'est incroyable en te lisant j'ai l'impression que tu parles de moi (à quelques détails près). Et notamment ce passage m'a particulièrement fait sourire : "Avant, je me couchais après m'être brossé les dents. Maintenant, entre ces deux étapes, je vérifie que ma fille respire bien, dans son petit lit." C'est vraiment super ! Merci pour le lien sur le groupe facebook mauvaises mères :).

    RépondreSupprimer
  6. contente que ça vous plaise!!!

    RépondreSupprimer
  7. et comme disait ma grand-mère : "avant j'avais des principes, maintenant, j'ai des enfants"...
    c'est devenu ma doctrine!
    et aussi :
    -avant au parc, je bouquinais sur un coin d'herbe, maintenant, je joue au ballon et je fais des chasses au trésor
    -avant je partais en voyage avec un sac énorme, maintenant, aussi, mais les 9/10è sont pour le petit monstre

    je cherche, mais je vais en trouver d'autres pour allonger cette chouette liste!
    très chouette ce blog! :o) merci!

    RépondreSupprimer
  8. merci Lole!
    en effet ça serait sympa de compléter ma liste! je pouurais faire un prochain billet sur ce même thème

    RépondreSupprimer
  9. Tombée dessus par hasard. Superbe. Merci.
    Bon courage pour la recherche d'emploi. J'y suis passée et je sais...
    Good Luck
    Freebutterfly

    RépondreSupprimer