mardi 17 février 2009

Le désordre et moi


Le grand Philippe Geluck (philosophe grec passant chez Ruquier) a dit: "Au fond, est-ce que ranger ça ne revient pas à foutre le bordel dans son désordre?"
Ah, bravo Phillipe! J'applaudis des deux mains! Le penseur Geluckien a vu juste.
Je suis une bordélique. Je n'aime pas l'ordre. Ou si, j'aime bien, mais je ne l'atteins jamais. Comme si les petites choses qui traînent étaient, pour moi, les derniers signes de vie, distinguant mon appartement de ceux qu'on voit dans les magazines de déco, sublimes mais froids. Hier encore, j'ai repoussé pendant des heures l'échéance de l'aspirateur. Chez moi, c'est propre, attention. Ce n'est pas hyper scintillant, mais c'est correct. J'ai un bébé, quand même! Mais qu'est-ce que ça m'ennuie! En fait, ça ne m'intéresse pas. Ca ne me dérange pas du tout, le désordre, et surtout, je m'y retrouve! Ranger me paraît être une perte de temps, et surtout, pas essentiel du tout. Disons que mon but dans la vie, ce n'est vraiment pas du tout d'entendre: "Mazette, Marine, qu'est-ce que ta maison est bien tenue!". M'en fous. Quand j'ai une heure de libre, que ma fille dort par exemple, eh bien, au lieu d'aller faire des tâches ménagères à la con, j'ai toujours des millions d'autres choses à faire plus intéressantes. Bloguer, lire, rêvasser, traînouiller sur mon canapé. Créer, quoi! Ben oui, j'ai besoin de temps pour contempler, réfléchir, imaginer, avoir des idées. Et le balai me coupe dans mon élan.
Je pourrais aussi vous citer Winston Churchill; "A force de dire: "Si je ne le fais pas, quelqu'un d'autre le fera à ma place", on baise sa soeur". Ca n'a aucun rapport mais avouez que c'est drôle.
Bref. Vous trouvez ça grave, vous, de pas ranger beaucoup?

7 commentaires:

  1. Etant donné que je suis une maniaque invétérée, je serai mal placée pour répondre à ta question. Moi je ne supporte pas quand ça traîne, quand ça dépasse, quand ça pendouille (je parle de mes affaires bien sûr!). Je n'aime pas ranger, mais j'aime encore moins le désordre, alors je fais ce que je dois faire.
    Le pire, c'est mon amour du propre, du plié et du repassé. Quelle délectation quand le fer lisse un vêtement froissé! Ou quand le chiffon éradique la poussière, ou les traces de doigts. J'avoue, je suis maniaque... Mais vu que je suis aussi très flemmarde, j'ai embauché une femme de ménage... :s
    Paradoxal? Pas vraiment. C'est une sorte de compromis: je la paye à nettoyer pendant que je fais autre chose (répondre à ton blog, glandouiller, parfois quand même bosser...) et j'ai quand même la satisfaction d'avoir un intérieur nickel. Bon, ok, 3 jours après c'est sale alors je fais quelques "retouches" mais rien de bien radical.
    Amis maniaques, manifestez-vous que je me sente moins seule!

    RépondreSupprimer
  2. Ben moi je vais aussi finir par en prendre une, de femme(/homme?) de ménage. Finalement on a toutes des problèmes différents, que seule la femme de ménage saura régler. C'est beau.

    RépondreSupprimer
  3. j'aime pas ranger et encore moins nettoyer. des fois ça me prend et je suis ravie du résultat, mais ça tient 5 minutes...de temps à autre je fais une "descente" dans la chambre des enfants et on range tout ce qui traine, mais j'aime pas ranger pourtant j'en aurait le temps comme toi je préfère faire autre chose..rien?

    RépondreSupprimer
  4. Ne rien faire en effet...
    mais faire le ménage c'est toujours pareil, alors que ne rien faire, c'est à chaque fois nouveau et réjouissant! :-)

    RépondreSupprimer
  5. Je suis la seule à être folle alors? Ceci dit, vu que mon père passe l'aspirateur après chaque repas (les miettes), essuie sa douche avec une serviette spéciale (les traces d'eau sur la céramique), et a plusieurs paires de chaussons selon la pièce dans laquelle il se rend (monter à l'étage avec les chaussons du rez-de-chaussée relève du satanisme), je suis plutôt épargnée...

    RépondreSupprimer
  6. il en tient une couche ton père quand même ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Moi, quand je range, je perds tout. Le dessus de mon bureau est un bordel pas possible, mais je m'y retrouve très bien. Dès que je décide de classer CE papier si important,et dans un endroit super logique et intelligent et tout, pouf, il disparaît et plus moyen de remettre la main dessus.
    Quant au ménage, utiliser une femme de ménage, faut pas oublier que ça fait baisser le chômage et que c'est drôlement pratique pour le gros oeuvre. Pour le petit rangement, vraiment, je n'ai pas encore trouvé la solution !

    RépondreSupprimer