vendredi 6 mars 2009

la journée "spéciale femmes"


Bonjour la foule en délire!
Alors, dimanche prochain, le 8 mars, il y a une journée spéciale, chère à mon coeur, c'est... La journée de la Femme! Qu'est-ce-que c'est? Est-ce que c'est comme le mois du blanc aux Galeries Lafayette, ou le mois de la puériculture (qui est en janvier dans tous les supermarchés, je sais ça depuis l'année dernière)? Est-ce que c'est le jour où on a deux femmes pour le prix d'une, ou bien des promos sur les femmes à la limite de la date de péremption? Est-ce que c'est le jour où on peut acquérir pour une somme dérisoire une "femme de voyage"? (ça c'est un sketch de Groland, assez douteux mais parfait).
Non, espèces d'imbéciles, la journée de la femme, c'est une journée dans l'année (comme pour la journée du dépistage de l'angiome, ou la journée du cheval), qui sert à honorer les déesses féminines qui vous entourent, dont vous-même, si vous êtes une femme (bien sûr).
Alors, en quoi ça consiste: les hommes doivent-ils tous se déguiser en femme, ou bien offrir à la leur un plumeau ou un wok? Vous n'y êtes pas, malheureux. Cette journée, vous devrez penser à toutes les femmes dans le monde qui souffrent, à tout ce qu'elles subissent, par la faute des hommes la plupart du temps (violences, esclavage domestique ou/et sexuel, absence d'éducation, etc...). L'inégalité de traitement existe aussi dans nos pays développés, faut pas oublier (z'avez déjà entendu parler de l'inégalité des salaires, ou de la double journée de travail?). Donc quand vous regarderez votre chérie, ou votre soeur, ou votre mère, dimanche; ayez un regard compréhensif, voire compatissant et condescendant (ce jour là, c'est d'accord). Ensuite, dès le lendemain, c'est bon, vous pourrez retourner à vos activités normales. C'est à dire aller boire un verre avec vos collègues "pour entretenir le réseau" pendant que bobonne garde les nains.
Bon, allez, les gars, vous avez compris que je fais un peu d'humour! Je parie que les lecteurs de mon blog sont bien plus modernes et intelligents que le français moyen. Et puis les hommes, moi je les trouve géniaux (sauf quelques petites teignes qu'on rencontre parfois, mais c'est pas si fréquent, finalement). Ils ont souvent beaucoup de mérite, subissent bien des pressions et ont une sensibilité "grosse comme ça". (C'est beau, Marine, ce que tu écrit, vraiment)
Ah! Juste un truc, quand-même: J'ai une dent contre toutes ces filles, à la télé, dans les magazines, ou autour de nous, qui disent: "Attention, hein, je ne suis pas féministe! mais..." Pourquoi se justifier? Est-ce une tare d'être féministe? Est-ce que l'être, c'est avoir les cheveux courts, vouloir émasculer les hommes et prendre leur place? Moi, je me sens féministe, tout naturellement, au même titre qu'on est Humaniste. Vouloir se battre pour l'égalité des droits avec les hommes ne fait pas de nous un cliché de féministe lesbienne intégriste américaine des années 70. Et puis, le droit de prendre la pilule, de faire ou non des enfants, de travailler, de réfléchir et de faire ce qu'on veut de ses fesses (sans être "trop" traitée de s.....) ne me paraissent pas des droits acquis pour la vie. Alors, autant continuer à rester lucide sur la chance qu'on a d'être nées après les années 50, et à se battre au quotidien pour que ça continue. Non?

4 commentaires:

  1. Je n'aurais pas dit mieux moi-même, chère Marine. En fait j'aurais dit bien pire!! Qu'est-ce que t'es bien élevée!

    RépondreSupprimer
  2. ben n'hésite pas, Thècle Lescinqt, exprime-toi! :-)

    RépondreSupprimer
  3. Ah voilà un billet sympatoche sur cette belle journée de l'arnaque où j'ai pensé qu'à ma petite personne (mal de crane du à une cuite hier soir) et en plus j'ai fait un peu de ménage, la honte !

    RépondreSupprimer
  4. Je suis trop fatiguée par le ménage pour m'exprimer...J'ai besoin de vacances après le week-end pour fêter ma journée de la Femme..!

    RépondreSupprimer