lundi 6 avril 2009

Le n'importe quoi du début de semaine


Ouais, salut.
Ce week-end j'étais bien trop occupée à me réveiller tôt pour avoir le temps de trouver l'inspiration. Le billet du jour sera donc une catastrophe littéraire, un truc anti-construit, un amas d'idées qui viennent de nulle-part. Voyez plutôt:

Donc. Si vous êtes observateurs, vous voyez qu'en haut à gauche de mon blog, il y a une petite case "Pub"! C'est Google qui m'a gentiment installé ses réclames, gratuitement j'entends (si en plus il fallait que je paye!). En créant mon blog, j'ai immédiatement associé la passion d'écrire à la vénalité. Ces pubs, en effet, pourraient me permettre d'être bientôt millionnaire (en roupies). Seul hic: j'ai du m'engager, auprès de Google, à surtout ne jamais inciter bassement mes lecteurs à cliquer dessus. Lecteurs, donc, si vous cliquez sur la pub (ce qui me permettra de racheter Bombay dans 6 mois), ce sera en votre âme et conscience, et surtout pas parceque je vous l'aurais demandé. Parceque moi, je suis contre, bien sûr. Voilà, c'est dit.
Et donc ce qui est rigolo, c'est que Google, trop intelligent, il décide lui-même quoi mettre comme pub, en fonction du thème de mes billets. Enfin, du thème... pas vraiment, puisque son robot scanne mon texte et chope des mots-clès. C'est donc plus la forme que le fond, qui compte.
Exemple: Je vous parlais la dernière fois de la mort d'Alain Bashung. Eh ben, ni une, ni deux, Google m'a foutu une annonce pour la vente des billets du prochain concert de Bashung! Fortiches, les petits robots tout mignons de la Silicone Valey, hein?
Donc, là, pour m'amuser, je vais disséminer plein de mots, et on verra ce qu'en déduira "Lunettes de piscine" (c'est ça, que ça veut dire, "google", non?) Avouez que c'est ultra drôle:
Pilosité. Sim. Libido. Morpions. Mozzarella di buffala. Alcoolisme. Pouf. La Redoute. Crottin de chèvre. C'était Jérôme. Fouine. Enterrement. Télé poubelle. Séjour de rêve en Angola. Main d'oeuvre bon marché. Gros seins. Mayotte. C'est l'hopital qui se fout de la charité. Pinceau en poil de sanglier. Les phoques sont nos amis.
Niark Niark Niark... on va bien rigoler, ils vont bien se faire avoir les petits nains travailleurs de chez Google!

Bon, sinon, je relaie l'info de Violette, qui, sur son blog, lance un Cindython. C'est un truc hyper sérieux, tout est expliqué sur son billet, il s'agit d'acquérir aux enchères une photo dédicacée de Cindy Sander qui lui a été offerte, pour filer le tout à une assoc', ou un truc caritatif. Un privilège de dingue, quoi. En plus, elle a des sourcils superbes.

Bisous!

5 commentaires:

  1. THANXS !!!!!

    (ses sourcils sont merveilleux, c'est vrai)

    RépondreSupprimer
  2. Bah elle y est plus ta page de pub?!
    Si ça se trouve, Google t'a grillée et pour te punir et t'empêcher de devenir multimilionnaire, ils ont enlevé le lien!
    Hhihihii!

    RépondreSupprimer
  3. Bon alors Google parle des obsèques de bshung, c'était il y a un moment non? mdr cela dit .
    Le Cindython mais pourquoi pourquoi on continue encore de parler d'elle???

    RépondreSupprimer
  4. Google propose le lien vers le site Maeva pour les vacances...je ne vois pas trop le lien. Serait-ce ''séjour de rêve en Angola"...
    Sinon, pitié pour Cindy, je veux bien payer de l'argent pour ne plus voir des blogs parler d'elle...

    RépondreSupprimer
  5. C'est marrant comme ce sujet "Cindy Sander" provoque des sueurs froides et réveille la polémique. Promis, c'est la dernière fois que je parle d'elle sur le blog.
    Sauf si Google décide de me mettre une pub pour son salon de manucure, mais là, je ne réponds plus de rien.

    RépondreSupprimer