mercredi 29 avril 2009

Souvenirs...


C'est drôle, les souvenirs. Certaines dates nous ont tellement marqués, que nous nous rappelons globalement tous ce que l'on faisait au moment de ces évènements.

Par exemple, le 11 septembre:
J'étais en Corse, avec mon chéri, et on avait passé la journée à marcher dans les montagnes de Corte. On avait mangé de la truite grillée à midi, et on s'était même disputés à propos du concept de manger la peau ou pas. Le soir, en rentrant à l'hotel après une journée super agréable, on a vu tout un tas de clients collés devant la télé, et on s'est fait cette réflexion: "ils sont quand même cons tous ces touristes, ils viennent en Corse et tout ce qu'ils trouvent à faire c'est mater la télé." Ce n'est qu'à l'heure du diner, au restaurant, quand on a vu que tout le monde faisait une drôle de tête, et que nos portables ont recommencé à capter, qu'on a compris.

Et la première fois que vous avez retiré des Euros, vous vous en souvenez?
Pour moi, il devait être 5 heures du matin, rue Vaneau, dans le 6ème arrondissement à Paris. On sortait de la soirée du réveillon, passée dans le beau duplex d'un ami, tous déguisés sur le thème du T: moi en Tahitienne, mon chéri en Taliban-Touareg-Tête de Turc, un copain en moine Trappiste, d'autres en Trésor, Toutankhamon, Travelo, Touriste ou Truc en plume... Je me suis endormie dans "notre" studio, rue saint-Jean-Baptiste de la Salle, après avoir rangé mes billets de 10 Euros, tout neufs, dans mon porte-feuille.

Quant à la finale de la coupe du Monde de foot, en 98?
J'étais avec des amis du lycée, dans un bar de la ville de notre enfance, le bien-nommé Fun-Café, c'était sûrement la première fois que je regardais un match de foot jusqu'au bout, et ensuite on a passé la nuit à défiler dans les rues, assis sur le toit de la voiture d'un copain, hystériques.

Et la mort de Lady Di? C'était en aout 97.
J'avais 16 ans, j'étais en Seine-et-Marne, dans la maison de famille, avec tous les cousins, mes grands-parents, oncles, tantes... Je portais une robe Zara Beige, je passais mes coups de fil à mon amoureux de l'époque dans une cabine téléphonique, 10 fois par jour, (et je ramenais toujours du pain ou un journal pour justifier mes absences), il faisait une canicule impressionnante.

Et je me souviens aussi de la mort de John. F. Kennedy Junior...
C'était en juillet 99, je passais l'été en Californie, dans une famille, et j'étais toute seule dans leur maison, devant la télé, à attendre une copine avant d'aller à la plage à Huntington beach: toutes les chaines passaient en boucle l'évènement, l'accident d'hélicoptère, et les américains étaient tous effondrés. Je me souviens même que je mangeais des céréales carrées fourrées au chocolat devant NBC News.

Et vous, vous souvenez de ce que vous faisiez le 11 septembre? Et à l'élection de sarkozy? et lors du pasage à l'Euro? Y a -t-il d'autres dates qui vous semblent marquantes?

7 commentaires:

  1. Grr, Blogger a mangé mon commentaire. Bon, je le refais.
    Je me souviens de quelques dates comme ça... Par ordre chronologique :
    - la Coupe du Monde : j'étais en vacances en Suisse avec ma grand-mère, au fond de la campagne, on n'a pas regardé le match du coup je suis la seule autiste à ne l'avoir su que le lendemain... quand le journaliste à la radio a bien voulu cesser de gueuler "et un, et deux, et trois-zéro !"
    - la tempête de 99, c'est à croire que c'était hier, je me revois distinctement regarder par la fenêtre les platanes qui dansaient...
    - le 11 septembre, j'étais au premier cours de maths de mon année de 1e, je suis allée faire du shopping avec ma mère après les cours, et dans le bus du retour le chauffeur avait mis la radio à fond, plus personne ne parlait. On s'est posées devant la télé en rentrant et on n'a plus rien fait d'autre.
    - Sarkozy. J'étais rentrée chez mes parents pour voter, et comme d'habitude on avait sorti le champagne, pour fêter la victoire ou se bourrer la gueule en cas de défaite...
    - étonnamment, je n'ai aucun souvenir précis de la faillite de Lehman Brothers, alors que c'est récent. Mais bon, la crise en général m'a passé au-dessus de la tête, c'était le moment où ma grand-mère dont j'étais très proche est morte brusquement.

    Apparemment, pour la génération de nos parents, il y a aussi la chute du mur de Berlin et le premier pas sur la Lune... Mon père me raconte qu'en 69 ses parents n'avait pas la télé, toute la famille est allée à 4h du mat chez un voisin regarder Armstrong marcher sur la Lune.

    RépondreSupprimer
  2. marine j'adore ce billet et avec ta permission j'en fait un tag pour y répondre car je pense qu'on a toutes plein de choses a dire.
    ps: marie en 89 , chute du mur de Berlin j'étais en 4e, merci pour le coup de "la generation de nos parents" suis pas siiii viiiieillle !

    RépondreSupprimer
  3. Evidemment que tu as ma permission, Evy :-)

    RépondreSupprimer
  4. Evy : oups ! C'est pas ce que j'ai voulu dire ! C'est juste que moi c'est mes parents qui me l'ont raconté... Mais, euh, du coup tu te souviens de l'apparition de la TSF ? ;)

    RépondreSupprimer
  5. Très bonne idée ce billet Marine.
    Bah moi:

    -11/09: j'étais dans l'appart de ma mère avec mon petit copain de l'époque. Il était 9h du matin, et je sais pas pourquoi, alors que je le fais jamais, j'ai allumé la télé et suis tombée sur les infos. J'ai vu le 2ème avion se crasher en live sur la 2ème tour. C'était hallucinant! J'en avais les larmes aux yeux. Mais quand j'ai vu en direct les gens se suicider en sautant des tours en feu (les images n'étaient pas encore censurées), là j'ai pleuré pour de bon. Je me rappelle avoir pris le bus et avoir regardé les gens autour de moi: tout le monde ne parlait que de ça.
    -1er billets en Euros: j'étais déguisée en Tatouée... ;)
    -Coupe du monde 1998: j'étais à Chevagny-les-Chevrières chez ma grand-mère avec toute ma famille. Je jure qu'on a entendu au moins 3 voitures passer en klaxonnant!
    -Coupe Davis 1990 (je crois, enfin, celle qu'on a gagné): c'est la 1ère fois que j'ai vu mon père pleurer...

    RépondreSupprimer
  6. Personnellement je me souviens très bien de ce que j'étais en train de faire à la mort de Mitterrand, l'élection de Chirac, lors de la chute du Mur, le jour de la mort de lady Di (et également le jour de son mariage, j'étais gamine!), le 11 septembre 2001,...Je me souviens aussi très précisément du jour de ces fameuses élections présidentielles, celui où Lepen est arrivé 2ème. Il faisait très beau ce dimanche-là et une bonne partie des personnes de gauche était partie se promener...

    RépondreSupprimer
  7. Marine,
    J'adore tes souvenirs...


    Le Pen au 2nd tour des presidentielles, lorsque j'ai souhaite aller a la manif de nice... Et que je me suis aperçue que 2 manif d'étudiants s'organisaient. Les "pour" - les "contre". Un choc! Je ne pensais pas que des jeunes... Heu...
    Bref ma vie se résumait a l'époque au soleil, tongues, lunettes de soleil.. Il a fallu évoluer.

    La mort de Maurice Bejart, il faisait chaud un soir a Séville, juste avant d'aller manger des tapas, petite douche, 5min de TV5, et la, belle tristesse... Le chorégraphe magique et parfait, que je "connaissais" depuis toujours, disparaissait...

    Bons souvenirs a vous !

    RépondreSupprimer