jeudi 14 mai 2009

Baise-en-ville


Bonjour, les hommes!
Dîtes, vous trouvez pas qu'il claque pas mal ce titre? J'adore ce mot, mais le voir à l'écrit, ça me fait encore plus d'effet. C'est comme "conciliabule", je l'aime bien, ce mot. Mais aucun rapport.
Aujourd'hui, le thème, c'est les hommes. Ou plus précisément, leur sac.
Ce billet est, si l'on veut, une question ouverte, un appel, une fenêtre sur le monde: Comment vous faites, vous, les hommes, pour transporter vos petites choses du quotidien?

Nan parce que nous, les femmes, nous avons notre sac, évidemment, dans lequel nous mettons notre porte-feuille, nos clés, notre portable, nos barrettes, notre crème solaire, nos Petit-Lu, des lunettes de vue, des tampax, des lingettes, des clopes, des doliprane, une petite bouteille d'eau, un vapo de parfum, un mini-déo, une lime à ongles, nos relevés de la CAF, les photos de notre nain, un bavoir, un carnet, un rouge à lèvres, une mini-brosse, un appareil photo, des mouchoirs, un briquet même quand on fume pas, un accroche-sac (si si, c'est essentiel), un forfait "Portes du Soleil" de 2008, des tickets de métro, des lunettes de soleil, un billet d'entrée pour le Palais des Doges, une lettre écornée qui attend d'être postée depuis 3 semaines, un agenda, un porte-cartes de visites, une ordonnance de renouvellement de pilules, un débouche-nez pour nourrisson, un I-pod et son câble de rechargement. (Ce n'est pas de la fiction, moi, j'ai tout ça dans mon sac -sauf les clopes-)

Mais vous, les gens de sexe masculin, où vous rangez tout ça? Dans le sac de votre copine?
Ca, c'est la technique du mien, le week-end, et j'en peux plus. Je craque. Marre de transporter ses lunettes, son permis de conduire qu'il oublie ensuite toute la semaine dans MON portefeuille, son portable, etc. Est-ce que les hommes célibataires ont plus souvent un sac que les hommes maqués?
Il avait bien une petite besace un peu fashion quand il était jeune et fou, étudiant échevelé, mon partenaire de vie. Mais voilà, monsieur a décrété désormais que ça faisait "baise-en-ville", donc beauf.
Donc il continue à tout mettre dans les poches intérieures de sa veste, de ses jeans, etc.
L'effet mathématique de cette méthode est de deux ordres: D'une part, il perd régulièrement un ou deux trucs (par exemple une carte d'identité), tout en limitant finalement le risque de vol, sa technique consistant à ne pas mettre tous les oeufs dans le même panier. Je ne peux donc juger uniquement négativement cette vision du rangement, mais ça me laisse tout de même dubitative.
J'ai bien vu que les sacs pour hommes étaient tendance, et je trouve ça joli, ces sacs week-end, en cuir, bien branchés, mais monsieur décrète que ça fait "folle" de se balader en ville avec ça au bout du bras. Il utilise le sien juste pour le "week-end", comme le dit l'intitulé du-dit sac. Je ne suis pas totalement en désaccord, pour le coup.

Mais alors, comment ils font, les votres? Et vous, hommes qui lisez cet article, c'est quoi, votre secret? Vous avez une poche secrète, comme les kangourous? Est-ce que c'est ça, que ça veut dire, le "sexe-fort"? C'est que vous n'avez pas besoin d'un sac, contrairement à nous autres, pauvres filles faibles et assistées? Merci pour votre aide, c'est de la plus haute importance.

5 commentaires:

  1. Je ne vais hélas pas répondre à ta question car j'ai le meme phénomene à la maison ... Mais je suis juste étonnée de voir que dans ton sac, le week-end, en plus des effets personnels de ta moitié, il n'y ait pas 2 couches, un mini paquet de lingettes, le bibi qui dégouline, des boudoirs écrasés et le doudou élimé de la petite ;-)

    J'étais aussi dans ton cas, avec tous les articles bébé mentionnés x3 (car 3 enfants en bas ages). Ce n'était plus un sac à main, c'était la valise de Mc Gyver, prete à faire face à toutes les situations ! Sauf qu'il n'empeche que malgré ce, le jour où tu as oublié de prendre pile "LE" truc pour le père, tu te fais houspiller ...

    Un gros raz le bol m'a amenée à franchir le pas : je me suis laissée emporter par mon addiction (refoulée et pour cause ...) pour les "petits sacs" dans lesquels tu ne peux mettre que le minimum vital papiers, CB, porte monnaie ... et là tu réalises ô combien tout le reste est superflu !!!

    Ca a surpris tout le monde, mais ils ont du s'y faire. Et depuis, chacun est autonome, en charge de ses affaires et lorsqu'il manque qqch, ca ne me retombe plus sur le coin du nez ...

    RépondreSupprimer
  2. Et bien moi, j'ai réussi à convaincre mon homme qu'un baise-en-ville, c'était pas ringard, mais super tendance, regarde p. 53 du Elle de cette semaine, il a l'air ringard Brad Prout avec son sac?
    Donc, ma mère lui a offert une jolie petite besace en cuir avec plein de poches. Double astuce: pour ne pas vexer sa belle-mère, il se sent obligé de la porter. Et deuxio, les poches, il adore ça. Il a presque plus de petites merdes à y ranger que moi dans mon sac: son porte-feuille, son Iphone (beaucoup trop gros pour tenir dans une poche de jean), ses clefs, sa ventoline (ma moitié ne respire pas), son passe Navigo, des bonbons arlequins, ... Bref, presque pire qu'une gonzesse cet homme!
    Mais bon, avec la pratique, il ne peut plus s'en passer, et moi, j'y gagne sur tous les plans:
    1). Je ne porte plus un sac de 15kg dès qu'on sort parce qu'il faut porter ses affaires
    2). Ses costumes n'étant plus déformés par tous ces objets, il dépense moins pour les renouveler et a donc plus de pépètes pour me faire des cadeaux, à moi, sa femme adorée (bon, d'accord, faut que je bosse ce côté-là...).

    Donc, le baise-en-ville: OUI! et re-OUI!

    RépondreSupprimer
  3. Je connaissais pas l'expression Baise en ville, donc deja merci pour ce moment de culture!!

    Le mien a un petit sac en cuir qui se porte en bandouliere, sa soeur qui lui a offert donc MONSIEUR s'en sert...

    et du coup... bah c lui qui se ramasse mes affaires(je limite a carte bleue, carte de credit et baume a levres!!) parce que je suis tellement tete en l'air que je peux poser mon sac qquepart et repartir sans...

    Pis bon, je suis entourée d'hommes (geek??) au travail, et ils ont tous un petit sac et certains ca les rend meme...sexy, oui oui oui!!

    RépondreSupprimer
  4. Marichéri et moi faisons affaires à part. Marichéri est resté célibataire plus de 40 ans et il a fini par attraper des habitudes d'autonomie ! Qu'il n'a pas lâchées.
    Moi j'avais toujours des petits sacs et j'épatais toutes mes copines qui ne comprenaient pas qu'on pouvait vivre avec si peu dans un sac. D'accord, ça demandait de vider périodiquement ledit sac de tout que s'y ajoute subrepticement à l'insu de notre plein grès à toutes. Mais après tout, c'est une discipline comme une autre et comme on arrive bien à se mettre tous les jours (certaines même deux fois par jour) des crèmes je-reste-belle-et-jeune-pour toute-la-vie, c'était finalement moins quotidien !

    Oui, mais, le 11 juillet 2007, jour béni entre tous, j'ai acheté l'ordinateur de mes rêves, celui qui tient dans un sac à main et qui ne pèse pas plus de 1,1 kg !
    Depuis, j'ai donc revu à la hausse la taille de mes sacs à main puisque j'ai toujours, toujours mon ordinateur avec moi ! Du coup, s'y sont ajoutés mon appareil photo, un carnet de notes, un stylo et les choses subreptices que maintenant je n'ai plus de raison de surveiller !
    Mais toujours pas de brosse à cheveux ni de trucs de maquillage.

    RépondreSupprimer
  5. De notre côté, c'est chacun son tour!
    Une fois ses lunettes de soleil, son porte-feuille (...) dans mon sac à main.
    La suivante (bien que ce cas se produise moins souvent, mon strict minimum représentant plus de volume et poids que son strict minimum...) c'est tout dans son sac à dos!
    :-)

    RépondreSupprimer