vendredi 1 mai 2009

Mes confrères de la blogosphère: Aujourd'hui, Aude, de Nectar du Net!


Aujourd'hui, je vous présente Aude, de Nectar du Net (encore une maman blogueuse! Si vous n'êtes pas maman mais blogueuse, votre profil m'intéresse aussi, hein! N'hésitez pas à m'envoyer un mail en répondant à cette interview!).
J'aime beaucoup son blog... fait de chroniques du quotidien et de réactions à chaud.

Comment ça va?
J’aime beaucoup cette question. Je nous imagine prendre un petit thé en discutant. Il pleut mais j’ai un bon livre en cours et mes enfants vont bien, donc ça va, merci.

Pourquoi tiens-tu ton blog? Comment t'organises-tu pour le rédiger?
J’adore écrire, raconter ma vie avec humour mais aussi inventer des histoires qui partent en vrille. Je commente aussi l’actualité quand une nouvelle me fait réagir.

Ecrire, c’est vraiment un moment de détente et de plaisir, parfois je ris toute seule de mes conneries.

Je le rédige quand j’ai le temps, certains soirs ou pendant les siestes (j’ai des jumeaux de 8 mois à la maison pour quelques mois encore), et même en bonne mère indigne quand les deux sont à plat ventre sur le parquet à mes pieds. Je leur chantonne (faux) un truc pour faire diversion.


Quel est ton rapport à l'écriture? As-tu toujours aimé ça, ou bien est-ce venu petit à petit?
Sans l’ombre d’une hésitation, j’ai toujours aimé ça. J’étais super sociable petite, mais j’adorais aussi avoir mes moments tranquilles à moi pour dévorer des tas de contes et autres bouquins.
A 9 ans, j’ai demandé une machine à écrire à Noël. J’ai commencé à composer des petits poèmes (j’adorais chercher des rimes, les bons mots) et des contes tout droit sortis de mon imagination.

Quid de la littérature? Es-tu un gros consommateur de bouquins? Si oui, y a t-il un livre qui t'ait marqué, au point de t'aider à vivre, ou de te transformer?
Depuis le CP je lis énormément. C’est une chance d’aimer lire, de réussir à s’évader, être à fond dans un livre, dans la peau d’un personnage, une période de l’Histoire, une autre ville, on a vraiment une vie parallèle, et c’est souvent dur de terminer un bon livre.
Un livre qui a changé ma vie ? Avec l’Assommoir de Zola j’ai réalisé quand j’étais ado à quel point la vie des classes sociales « laborieuses » était difficile au 19ème siècle, et qu’on était privilégiés pour la majorité à notre époque, en France. De plus, on s’identifie super bien aux héros de Zola, on vit avec eux c’est passionnant. Je vous rassure, je lis aussi Voici.

As-tu un secret beauté/ forme/ sex-appeal/ régime sans sel/ bonheur ultime, n'importe lequel, à nous dévoiler et dont mes lecteurs pourraient bénéficier?
J’essaie et j’arrive de mieux en mieux à vivre au jour le jour sans stresser par avance pour l’avenir, profiter de chaque jour et même de la routine comme si j’allais bientôt mourir, c’est glauque mais ça permet de savourer des instants qu’on ne regarde même plus passer parfois, voire qu’on subit. Bref, être plus philosophe sur la vie, ne pas trop en exiger pour éviter toute frustration, essayer d’être heureuse avec ce que j’ai sans regrets. Et ne pas abandonner mes rêves, même si certains me disent que ce n’est pas raisonnable…(ex : faire un boulot qui me plaît vraiment même si ça rapporte moins et plus dur à trouver)

Que pensent ta famille, ton entourage, de ton blog?

Mes parents ne sont pas au courant. Pas envie de me sentir bridée, ils sont assez angoissés et pudiques, alors j’aurais droit en permanence à des commentaires du genre : « quoi tu racontes que tu te retrouves seule au ciné avec un inconnu ? Pourquoi t’es allée seule au ciné d’abord, c’est dangereux ? Et t’as vu ton vocabulaire, c’est grossier parfois, et puis faut pas critiquer le Pape…etc ! ».

Mon mari le lit quand il a le temps. Quand il me dit avoir ri tout seul en me lisant ça me fait plaisir. Il voit que j’aime le tenir, écrire, avoir des retours aussi, donc il est content.

Par contre quand j’ai des périodes trop blog-addict, où j’oublie l’heure du dîner pour finir de rédiger un billet, il gueule : « Y’en a marre de ton blog, tu pourrais arrêter quand on est là etc »
Ma fille était fière de voir ma trombine en première page du journal Vendredi, quand ils ont repris un de mes billets en janvier !

Tes qualités? Tes défauts? Ton plus grand échec dans la vie? Ta plus grande réussite? (ça, c'est des questions de DRH, il fallait que je les case)

Faut répondre comme en entretien : perfectionniste, trop parfois ?
J
Pour te répondre vraiment, qualité : curieuse et spontanée, je dirais trop parfois mais pour de vrai cette fois.

Défaut : impulsive.

Mon plus grand échec : ne pas avoir fait des études littéraires, de journalisme ou de droit. Avoir écouté des parents obtus qui ne juraient que par les classes prépas, et avoir été trop jeune et immature pour dire merde. Résultat, c’est compliqué mais je change de voie petit à petit.

Ma plus grande réussite : avoir galéré des années, pensé à adopter mon 2ème enfant, finir par considérer la grossesse comme un miracle pas fait pour moi, et boum, attendre des jumeaux, gars et fille !


Un dernier mot?
J’aime beaucoup découvrir de nouveaux blogs et les échanges, commentaires qui m’apportent chaque jour des visions du monde différentes, colorées et riches.

Bref, heureuse de t’avoir rencontrée ! Un vrai thé un jour peut-être ?

3 commentaires:

  1. J'aime bien être sur ce blog aussi, plus sobre mais qui me convient bien, et en plus on a le même parcours !
    Merci pour ce petit thé, j'aime bien aussi venir te lire.

    RépondreSupprimer
  2. je suis fan d'Aude depuis le 1er jour (où je l'ai découvert !) J'adore son style, son ton, ses sujets. J'accroche quoi !

    RépondreSupprimer
  3. Je suis fan également du blog d'Aude: pétillante par moment impertinente... Bref, j'adore :)

    RépondreSupprimer