mardi 1 septembre 2009

Herman et Dominique, ou la vie avec une moule domestique



Avis aux jeunes parents, ou à ceux qui cherchent une idée cadeau pour les jeunes enfants:
Il faut absolument que vous vous procuriez le petit livre Herman et Dominique, d'Alexandra pichard, aux éditions Thierry Magnier. Il fait partie de la collection Tête de Lard, et c'est un petit chef d'oeuvre, de sensibilité, de décalage et d'humour-noir.


Si, comme moi, vous adooooorez l'humour noir, l'absurde un peu british, les associations d'idées et le décalage, et que vous vous morfondez d'ennui en faisant lire à votre enfant des histoires de filles qui joue à la dînette ou à faire le ménage, eh bien ce petit bouquin va faire exploser de rire vos gamins, et vous y prendrez, vous aussi, beaucoup de plaisir.

Imaginez: Herman vit avec une moule domestique, prénommée Dominique. Tous les matins, il la promène, avant d'aller travailler. Ils vivent un petit quotidien tranquille, quand, soudain, Dominique décide de partir. Herman va entreprendre de la retrouver...

Les autres bouquins de la collection Tête de Lard sont exquis aussi. j'aime beaucoup "La Planète Bizarre", où les mamans ont des moustaches, et il pleut des saucisses. "Pourquoââââ" est aussi très drôle. Et ils sont illustrés par Voutch, ce qui ne gâche rien.
Les pages sont cartonnées, il y en a environ 12, et les prix sont autour de 6€.

Enfin des bouquins rigolos, avec de l'esprit et déjantés! Parce que les histoires soporifiques et niaises, complètement premier degré, où maman fait la vaisselle en attendant que papa rentre du travail, avec la petite morale à la fin, genre "il faut tous se donner la main, les poussins, les coincoin, les meuhmeuh, car on est tous égaux sur terre", ça va bien, hein!

Allez, faites-moi ce plaisir, foncez sur internet vous acheter ce petit livre, pourquoi pas en plusieurs exemplaires pour en faire cadeau.

3 commentaires:

  1. Je suis accro à l'idée de la "moule de compagnie".
    Cela va nous changer du hamster.
    Mais ça s'entretient comment, la moule marinière ?
    :-)

    RépondreSupprimer
  2. Je crois que beaucoup de tendresse et un peu de vin blanc persillé de temps en temps suffit à rendre une moule heureuse.

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour l'info, c'est clair que ça changera un peu des trucs gnangnan...

    RépondreSupprimer