samedi 5 décembre 2009

Empreinte carbone


Alors ça y est.
Même Laurence Ferrari s'est convertie à la pipole-écologie.
Elle aussi s'est payé un aller-retour express au Groenland en avion pour aller voir qu'il y fait froid. Mais chaud, aussi, à cause de nous, méchants humains. (tout en gardant son beau brushing)
(c'est expliqué sur la couv' de TV Mag, si si, c'est bien la preuve)

J'ai plusieurs questions:

- Quelle a été l'empreinte écologique en carbone de son voyage en avion?
- Etant nouvellement mariée à un violoniste de talent, qui a donc besoin de prendre l'avion moult fois pour faire ses concerts (un monstre, quoi), arrive-t-elle encore à se regarder dans la glace de son igloo?
- Enfin, la couleur du col de sa doudoune ressemblant étrangement à celle du petit animal qu'elle tient dans ses bras, pourrait-elle nous rassurer en nous disant que c'est de la fausse fourrure? Ou bien, la défense de la planète nécessite-t-elle quelques concessions avec celle de la cause animale?

Et saviez-vous que le dernier enfant de la très green Cécile Duflot s'appelle.... "Térébentine", en hommage à l'huile de pin naturelle?
Oh-my-god.
J'ai l'impression qu'on va tous finir fous.

Et j'ai surtout un gros problème avec ce concept hyper-culpabilisant et très abstrait de l'empreinte carbone.
Quel est, par exemple, la cohérence de Cécile Duflot, qui fait 4 enfants tout en demandant à chacun de dégager moins de CO2? Ne faire qu'un seul enfant n'aurait-il pas été plus raisonnable en terme d' "empreinte carbone"?
Qu'est-ce qu'ils veulent, exactement, les types qui passent leur temps à calculer le poids de CO2 que l'on émet chaque jour? Qu'on se suicide tous une bonne fois pour toutes, histoire de sauver la planète pour de bon?
J'ai envie de dire; d'accord, mais montrez-nous l'exemple, alors! Vous d'abord!

J'ai l'impression que cette propagande apocalyptique est de plus en plus absurde et nous fait marcher sur la tête!

Allez,
bisous.

10 commentaires:

  1. Tu as bin raison, Marine, de fustiger tous ces ayatollas de la nouvelle mode new age branchouille qui occupe les pipoles en mal de visibilité ! Encore une bande de tartufes dont la seule empreinte qu'ils laisseront à une postérité condamnée (par eux !!) sera celle de leur empreinte carbone. Et il y en a un à qui j'aimerais coller des baffes, c'est l'insupportable Yann Anus Bertrand avec sa voix niaise et scolaire qui nous serine ses menaces à 3 balles à grandes lampées de kérosène pour les besoins de ses photos de la Terre vue du ciel. Et tous ces politiquement corrects de déformer les propos d'un Claude Allègre qui, en tant que scientifique de haut niveau, serait pourtant réellement fondé à s'exprimer sur la question...

    RépondreSupprimer
  2. Oui ! Qu'ils soient hommes/femmes politique ou stars, prendre en charge l'avenir de la planète est une vocation...un appel que beaucoup entendent en ce moment !!!

    RépondreSupprimer
  3. Avant de demander aux foyers d'éteindre les PC qui réduiraient fortement la consommation en énergie et en chaleur, les entreprises qui laissent leurs vitrines et leurs PC allumés la nuit (qui se comptent par dizaines de milliers), devraient montrer l'exemple ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais plus où j'ai lu ce commentaire tout à fait exact: "Ce n'est pas la planète que nous essayons de sauver, mais l'humanité. La planète, elle, peut très bien survivre encore plusieurs centaines de millions d'années, sans nous."
    J'ajouterais: "et peut-être mieux?"

    RépondreSupprimer
  5. Je viens d'aller voir "2012". Ca sert à rien de s'emmerder avec le réchauffement climatique: on va tous clamser dans 2 ans.

    RépondreSupprimer
  6. C'est une réalité. Cécile Duflot a inhalé beaucoup trop de CO2. Térébentine... Pauvre gosse, ça va être un calvaire pour elle à l'école.

    RépondreSupprimer
  7. Il semble qu'elle attende un autre enfant, Mâme Dufflot. Si c'est une fille, ce sera Naphtaline. Pas piqué des mites. Elle restera à la maison le samedi soir, celle-là, pas question de sortir, pourait se faire bouffer toute crue. Et sa Térébentine de soeur, on sait déjà que c'est pas une tache.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai vu hier soir l'émission et le film de Yann Cucu Bertrand sur le climat. Toujours nunuche, le brave défenseur de l'humanité souffrante, mais sincère. Des pays qui continuent de disparaître sous les flots (Bengladesh) et ceux, comme le sud de l'Australie, qui n'ont bientôt plus d'eau, avec ce que ces changements entraînent de morts et de migrations, seront-ils entendus à Copenhague ? Je forme des voeux pour une mobilisation active, efficace de nos gouvernements à nous les nantis, qui imposeront les mesures indispensables à une réduction drastique de la pollution. Qu'avons nous besoin de tant consommer !

    RépondreSupprimer
  9. je pense qu'on est tous concernés par la destruction de notre planète, c'est évident!
    l'écologie nous concerne tous... mais là elle est récupérée par les partis politiques, les people, les media, le marketing... ça devient un gros fourre-tout indigeste, et ce qui est le plus dur à supporter, c'est quand ça devient de la propagande moralisatrice. Une nouvelle religion, quoi.
    c'est ridicule.

    Ceux qu'on entend le moins, bizarrement, ce sont les scientifiques! ils faudrait leur laisser un peu plus de place, et les laisser s'exprimer, débattre, avec plus de nuance et d'intelligence qu'actuellement.

    RépondreSupprimer
  10. Juste pour dire que Laurence Ferrari a donné leur dépense en CO2 (pour les équipes et elle)et ils ont reversé la somme équivalente à une association (je ne sais plus laquelle). Il te suffit donc de voir les dernières minutes de l'émission (la seule chose que j'ai vu d'ailleurs!!!) pour le savoir!!

    RépondreSupprimer