jeudi 21 janvier 2010

Le point démographie: le saviez-vous?


Bonjour!

Parfois, mes lecteurs, je me dis qu'il faudrait que je partage avec vous mon goût pour les études scientifiques chiffrées menées avec la plus grande rigueur (Oui).
Comme je n'ai pas fait scientifisme en 2ème langue au bac (j'avais un vrai blocage avec les fractales, mais aussi avec les chiffres en général, pas de bol), c'est vrai que je me rattrape un peu maintenant que je suis une dame adulte.
J'ai beaucoup de hobbies, comme manger des cornichons, de la pizza au petit déjeuner, faire du tricot ou même élaborer des calculs poussés à l'aide d'un boulier chinois acheté 30 dirhams je sais plus dans quel souk.
Mais j'aime bien aussi étudier la France, ses habitants, leurs pratiques (sexuelles ou autres), leurs opinion, leur coiffure. Là, aujourd'hui, j'ai décidé de vous faire part de mes découvertes récentes en matière d'étymologie des noms et des prénoms. C'est édifiant, je vous préviens:


Donc, saviez-vous, qu'en France, il y avait 153 Pute, 757 Chatte, 56 Bite et 70 Foune?
Sans parler des Dusse, qui se trouvent être au nombre de ... 1196!
Mais on peut pousser un peu plus loin l'investigation; par exemple, comment se fait-il qu'il n'y ait que 63 Couille, sachant que ces choses-là, d'habitude, vont par deux?
Plus étonnant encore: 142 Bip-Bip existent sur notre sol... pour 83 malheureux Coyote. Mais comment vont-ils faire?
Et ça ne s'arrête pas là: 887 Trou pour 1272 Balle, vous trouvez ça normal, vous?
Quand on sait qu'il n'y a que 14 Pignouf, pour 160 Con... on peut décemment se dire que c'est le monde à l'envers!

Nous pouvons aussi nous pencher sur les prénoms:
Comment expliquez-vous que, en 2005, 6 nourrissons de sexe féminin aient pu encore être prénommés Monique?
Et puis prenez le prénom Benito, tiens. In-com-pré-hen-si-ble! Deux jolis pics aux alentours des années 30 et 70... puis plus rien entre 88 et 93, pour en retrouver 8 nés en 2003!
Certains garçons ont le bonheur de s'appeler Jean-Georges, mais pourtant, tenez-vous bien: aucun ne porte le prénom Guy-Georges!
Sans parler d'Emile-Louis ou d'Evelyne-Thomas, doux prénoms s'il en est: inexistants au compteur! Il y a parfois des règles de la nature qui m'échappent.
Surtout lorsqu'on sait que, depuis les années 80, il y a environ 10 petites Foune qui voient le jour chaque année...
Bon, je ne vous parle pas des Matteo ou des Enzo, qui pourraient repeupler la Sibérie rien que pour cette année, ni des Kevin ou Ryan, qui sont loin de vivre dans le Far-West, mais qui bien souvent naissent sous vos yeux sans que vous n'osiez accepter de regarder la réalité en face.

Mais quand-même, vous ne m'enlèverez pas de la tête qu'il y a un truc qui ne tourne pas rond.
Le dernier Pantaléon est né en 1945. Les Corneille sont en voie de disparition, avec un léger sursaut en 2000.
Alors que les prénoms M (en une lettre), ou X, ont été donnés 3 fois en 2002, eh bien, pas un Q à l'horizon!

Pour ma prochaine conférence, que j'intitulerai pragmatiquement "les méfaits de l'alcool en conférence, la preuve par l'exemple", je ferai un tableau croisé dynamique vous présentant les corrélations entre mon étude sur les prénoms ET celle sur les noms. J'apporterai mes transparents, je connais bien le rétro-projecteur, c'est mon pote.
Je ne vous raconte pas ma tête, quand j'ai vu les résultats de l'étude. Vous aurez peut-être la chance de les voir ici, un jour où je serai de bonne humeur.

CQFD. (de rien)

Sources: prénoms.com et l'internaute.com

9 commentaires:

  1. Quelle rigueur scientifique! Enfin un article de fond étayé par des faits, des chiffres, et des données savamment analysées.
    Tu connais cette blague?

    En 1940, un Allemand demande à changer de nom et est conduit devant le Führer. Celui-ci lui demande comment il s'appelle: "Adolph Merde."
    Hitler, lui répond: "Ach! Ché comprend pourquoi fous foulez changer de nom! Et fous foulez fous appeler comment?"
    Et l'autre de lui répondre: "Rudolph Merde".
    Voilà.

    RépondreSupprimer
  2. Mon mari, éducateur sportif de son état, connaissait un petit Joe-Dassin et un charmant Georges-Kévin... Que dire...

    RépondreSupprimer
  3. Assistante maternelle, comment vous expliquer la "joie" de garder une (pauvre) petite puce prénommée....Clitorine ?

    RépondreSupprimer
  4. @ Titcheur: j'adore!

    @ Anonyme et anonyme: nan, c'est pas vrai! c'est complètement dingue vos exemples! c'est même difficile à croire, mais la réalité dépasse souvent la fiction...(et d'ailleurs, vous vous appelez vraiment "anonyme"? n'oubliez pas de prendre un pseudo la prochaine fois :-)

    RépondreSupprimer
  5. bah voila, j'allais te parler de Clitorine...mais c'est chose faite!
    ;D

    RépondreSupprimer
  6. bizarre cette histoire de Clitorine.... pourquoi on ne le trouve pas sur le site prénoms.com ?
    ce serait pas un site sérieux? Alors, mon étude serait complètement foireuse, puisque reposant sur des données fausses? gniiiii.
    Voilà une question métaphysique qui risque de me donner du fil à retordre pendant toute ma nuit.

    en tous cas c'est un prénom de toute beauté.

    RépondreSupprimer
  7. Je me suis déjà prononcé sur les prénoms, je ne vais donc pas en rajouter une couche... Quant aux noms de famille, je me dis juste que certains n'ont pas de bol. Bip-bip, j'aurais fait un procès à mes parents. On n'a pas le droit de faire des enfants quand on a un patronyme aussi ridicule...

    RépondreSupprimer
  8. Foune en prénom, j'y crois pas !
    Ca a une signification dans une autre langue peut-être ?
    Dingue et passionnant...

    RépondreSupprimer
  9. Excellent ce billet!! Je suis comme toi une dingue de statistiques, et les histoires de prénom ça me fait toujours bien rire.

    Sinon je confirme: j'ai une copine qui connait une Clitorine. Elle compte aussi un Jean-Chrysostome parmi ses connaissances...

    RépondreSupprimer