mardi 23 mars 2010

They tried to make me go to rehab...

Article à consommer avec modération

Avec une copine, ce week-end, on s'est régalées à lire plein de presse people de haute voltige.
Parmi tous les articles de fond, nous sommes tombées en arrêt devant l'article de Elle sur le corps des stars après bébé! (cliquez pour voir les photos)


C'est en effet assez hallucinant de voir tous les régimes et entrainements de sport draconiens que les peoples hollywoodiennes s'infligent pendant la grossesse, et dès les jours qui suivent l'accouchement.
Un repas léger toutes les 3 heures, petit-déjeuner aux blancs d'oeufs, légumes vapeur et blanc de poulet, 3h de gym par jour à l'aube... "plutôt mourir", vous vous dîtes? Oui mais voilà les chéries:10 jours après l'accouchement, les voilà prêtes à poser devant l'objectif, le ventre ultra-plat, elles!
Mais au fait, comment ont-elles pu rééduquer leur périnée aussi vite? Et surtout, où est la notion de plaisir, dans tout ça? Plaisir de se reposer, de goûter à nouveau aux joies de la nourriture, de retrouver son couple...
Alors c'est vrai, si j'avais deux gouvernantes à la maison, un coach me suivant 24h/24, un liposuceur à domicile et un métier de taupe modèle, peut-être que ça ne serait pas si compliqué, de retrouver la ligne à cette vitesse.

Mais voilà. Avec ma première grossesse, j'ai appris qu'il ne faut pas trop s'inquiéter de ça.
Oui, les filles, le lendemain de l'accouchement, généralement, on pleure quand on se voit dans la glace, de profil, avec un ventre toujours énorme. Oui, au bout d'une semaine, quand on reprend un peu la marche, on revient à la maison, exténuée, pétrie de courbatures. Mais il faut y croire!
Sans effort supplémentaire, sans aucun régime, sans privation (au contraire, même), ma copine et moi avons retrouvé notre corps et notre musculature d'avant bébé! sauf que cela ne s'est pas fait en un mois, mais en un an. On a fait confiance au temps, et à notre mémoire corporelle, plutôt que de se bouffer la vie avec des frustrations. Et le pari a marché!
Mais oui, regardez autour de vous, vous en voyez plein, des jeunes mamans minces! Ce n'est finalement pas si anormal!
En fait, même sans coach physique, la reprise du travail, le rythme effréné de la jeune maman qui lui laisse à peine le temps de se poser, à midi, pour déjeuner, le fait de devoir porter son enfant et lui courir après suffisent à retrouver un corps athlétique!
Je n'ai jamais eu de biceps aussi fermes que depuis que je suis devenue maman!

Et puis moi, ça me rassure de me dire que le temps fait bien son travail... car après la naissance de ma fille, je n'avais qu'une chose en tête: picoler, manger de la viande rouge avec plein de sauce, picoler, reprendre toutes les substances un peu louches, les sushis, la charcuterie, le pâté, la Champagne, le vin rouge, les mojitos!
Et puis l'alcool, aussi! (mais vous en ai-je déjà parlé?)
A mon retour à la maison, Jean-Chou m'avait préparé un super dîner, avec tout ce à quoi je n'avais pas eu droit pendant 9 mois. Jouissif!
Et puis, même si on se réhabitue vite, c'est marrant d'être à nouveau complètement bourrée au bout d'une demi bolée de cidre!

Et cette fois, je crois que ce sera pareil; une chose est certaine: il n'y a rien de plus efficace que les 9 mois de privation de la grossesse pour, à vie, sombrer dans l'alcoolisme et le vice!

9 commentaires:

  1. Pour ma part j'avoue n'avoir jamais bien compris comment ont fait toutes ces femmes qui accusent les grossesses de leurs kg en trop. Je dois avoir une bonne nature, je ne me prive jamais , je ne faisais à l'époque aucun sport. Je ne me suis pas plus privée durant mes grossesses, m'offrant avec encore moins de scrupule que d'ordinaire mon encas de 10h et mon gouté mais l'aiguille de la balance n'est pas allée beaucoup au-delà de 12kg (je ne puis le confirmer avec certitude car je ne me pesais pas tous les jours). Une chose est sur c'est qu'en 4 mois sans le moindre régime, j'avais tout perdu et pour la puce que j'ai continué à allaité exclusivement en tirant mon lait jusqu'à ses 9 mois, j'ai même perdu 5 kg en plus.
    Il faut dire que ma maman bien qu'ayant mis au monde des jumeaux de 2,7 kg chacun, n'a pas eu de mal elle non plus à retrouver son poids de forme. J'aurais tendance à penser que pour beaucoup, elles ont habitués leur corps aux privations avant la grossesse et du coup il se venge.

    RépondreSupprimer
  2. Je suis pas tout à fait d'accord avec toi Cleanette. Je pense qu'il y a des "natures", des gens qui prennent facilement du poids et d'autres qui ont un métabolisme qui élimine bien.
    Ex: ma belle-soeur (bon ok, elle a pris que 8kg pour sa 1ère) est ressortie de la maternité avec sa ligne d'avant grossesse. Elle est très mince et son corps est tout de suite revenue.
    Pour une nana qui lutte contre les kg en trop à la base, la grossesse peut être une tentation pour se laisser aller et après, bonjour la galère pour tout reperdre.
    Et puis il y a celles (dont je suis) qui font de la rétention d'eau au moindre changement hormonal et qui se trimballent un bide de femme enceinte de 3 mois alors qu'elles ne le sont pas!
    Quant aux stars, je note qu'elles portent pour beaucoup des robes à taille empire, soulignant leur poitrine généreuse et ne moulant pas trop leurs rondeurs post-accouchement. Et puis on sait pas, hein mais si ça se trouve, sous leur belle robe, elles ont une gaine qui leur rentre le bide de force et le soir elles pleurent leur race tellement elles ont mal. :)

    RépondreSupprimer
  3. Tiens et puis je te tague. Et toc!

    RépondreSupprimer
  4. Ouaip, tout ça me fait bien marrer ! S'il faut se priver pour tout, se faire souffrir au sport, mais où est donc le plaisir d'être enceinte puis maman ? Quelle vie ! Je n'ai jamais regretté mes formidables envies de gruyère pour Titch, ni l'empiffrage maison qui fut le mien lors de cette portée ! Après, j'ai un peu couru, un peu joué au tennis et gym postnatale et hop, la ligne. Pour ses Mi Broteurs, même menu et même résultat !! Malgré 16 et 18 kg pour chacun...C'est peut-être bien une question de métabolisme !!!

    RépondreSupprimer
  5. Yen a qui ont de la chance.... Ma fille a bientôt 11 mois, et je suis loiiin d'avoir perdu mes kilos en trop. J'avais pris 15 kilos, en avait perdu 10, et en ai repris 5. Bah ouais. Et j'ai allaité plus de 6 mois.

    Alors malheureusement non, être jeune maman dans la vie active ne suffit pas toujours à retrouver la ligne ! Je suis toujours désespérée de voir toutes mes jolies fringues "d'avant" que je ne peux toujours pas remettre, et de tourner avec deux futals et trois tuniques pour planquer les dégâts.

    Ajoutons à cela la comparaison avec le métabolisme de tueuse de ma belle-sœur (qui a la même silhouette qu'Heidi Klum, à une ou deux tailles de soutif près), on comprendra aisément mon léger malaise quand il s'agit d'aller à la piscine. Par exemple.

    Heureusement que ma fille est adorable, je me dis que ces 10 kilos surnuméraires sont là pour la bonne cause !

    RépondreSupprimer
  6. Y a pas à dire, c'est pas beau une anorexique...

    RépondreSupprimer
  7. Ce n'est que mon humble avis : mais Angelina Jolie est anorexique. Et depuis qu'être enceinte est fashion, on se tape l’avis du corps médical mais aussi celui des gurus charlatans de Hollywood.

    Regardez les vraies femmes, celles de votre entourage: on en connait tous une qui se plaint sans arrêt de son corps d'après la naissance. J'ai envie de dire, Madame si ca vous embête tant, faites de la natation.

    Et laissez les petits avec leur père. Mêmes les jeunes papas apprécient les femmes sexys, un peu enrobées et plus épanouies, qui ressemblent vaguement à la femme qu’ils ont connue avant bébé.

    RépondreSupprimer