mercredi 21 avril 2010

Heuh, et à part ça, ça va?

(la vie, si on regarde bien, c'est beau comme un cupcake)

âmes cartésiennes sensibles, s'abstenir! ce billet n'a ni queue ni-tête!

Il y a des jours, parfois, où tout est énervant. Non pas que je perde ma joie de vivre, je suis plutôt hyper positive en ce moment (c'en est presque inhumain, tellement j'aime la vie), mais y a des moments, c'est plus fort que moi.


- Ribéry et tous ses copains n'ont pas intérêt à nous donner de leçons de vie pendant la Coupe du Monde, du genre "les valeurs du sport -la solidarité c'est beau - le sens de l'effort c'est important - changer de religion a changé ma vie - mon sponsor c'est Générali - mon épouse est l'amour de ma vie."
"Droit aux putes, oui!" (C'est pas de moi, le copyright est à mon talentueux Jean-Chou) En fait, c'est tout ce que je leur demande, aux footballeurs (comme aux curés pédophiles, d'ailleurs); de me laisser un peu tranquille cet été. C'est pas grand-chose, non?

- C'est marrant comme, depuis que j'ai porté plainte et qu'un proche est sur le dossier, le type qui me harcelait au téléphone pour nous demander de l'argent, en nous disant qu'on n'avait "pas de couilles" les a soudainement perdues, les siennes.

- le téléchargement de la saison 6 des Desperate en streaming est super long, ça doit être mon ordi.

- Ce matin, j'ai passé exactement 2h00 au téléphone avec l'administration. L'Urssaf m'a renvoyée devant le RSI, qui m'a conseillé, au bout de 15 minutes d'attente, d'appeler plutôt l'Urssaf, de leur donner mon numéro de cotisant, pour obtenir la copie certifiée conforme de ma dernière déclaration de Chiffre d'affaires, oui mais voilà mon numéro de Siret ayant changé, il vaudrait mieux que je rappelle ET que j'envoie un courrier en même temps. Et puis je ne sais plus comment, je me suis retrouvée à rappeler l'Urssaf. Et encore. Et encore. En m'avachissant d'ennui, prête, de désespoir, à me jeter de ma chaise. Jusqu'à midi et demi. Alors que j'étais sensée faire des choses intéressantes.

- il faut que je rachète du Sopalin et j'ai la flemme.

- Avec les deux autres témoins, nous nous faisons une joie, depuis un mois et demi, d'organiser l'enterrement de vie de jeune fille de notre amie. Il doit se dérouler "incessament sous peu" -comme on dit dans la police, avé l'accent marseillais-, et sur les dix participantes, trois sont encore bloquées dans des aéroports, à Londres ou aux Etats-Unis. Vu que l'intérêt des activités repose sur la présence de TOUTES les participantes (nous ne sommes pas, toutes les trois, ce que l'on peut communément appeler des "pros" de l'organisation), et que nous sommes donc un peu stressées par les évènements , je n'ose même pas imaginer comment je ferais si un jour je devais organiser moi-même mon propre mariage!
(Si, en fait je sais: je repousserais tout au dernier moment, pour finalement, décéder d'angoisse une semaine avant le jour J. Très con, comme mort).

- Avec une copine enceinte, quand on se voit, on passe toujours un quart d'heure à se plaindre de notre difformité, de notre prise de poids et du fait qu'on ne puisse plus entrer dans nos jeans, avant de commencer à parler normalement et à se regarder dans les yeux. A croire que plus les mois avancent, plus on perd de neurones.

- Je ne sais pas si le Téléthon ne se fout pas de moi; L'année dernière, comme l'année précédente, j'ai fait un don. Résultat, depuis des mois, j'attends... je n'ai toujours pas reçu mon myopathe!

- Depuis le début de ma grossesse, j'ai très, très mais alors TRES envie d'un gros hamburger maison bien saignant, ou d'un steack tartare, le tout servi avec une bonne bouteille de rouge. J'en rêve, presque. My dog, si vous voulez faire une heureuse, dans quelques mois, envoyez-moi, comme cadeau de naissance, un carton de viande rouge et une caisse de vin. Même bouchonné. J'm'en fous.

- J'ai vu le clip de Loana, une reprise de la Madrague. Le moment du "câlin équestre" est édifiant. Le réalisateur a du faire ses classes dans le karaoké. Elle est en plein burnoute, là, la Loana! Si l'on n'y prend garde, elle va finir par exploser comme un lapin en plein vol!

- Je croyais que la Nouvelle Star, c'était fini, pour moi, cette année. J'avais décrété que l'année dernière c'était la saison de trop. Et en plus, j'ai été tellement sonnée par la fin de Top Chef, que j'ai cru que plus rien ne pourrait m'émouvoir. Eh bien, bêtement, je suis encore tombée dans le panneau. Je crois que, comme un coeur d'artichaut, je suis tombée amoureuse de Luce, la moustachue. Ca c'est fait comme ça, en quelques secondes. Elle m'a complètement allumée, la semaine dernière, avec sa chanson de M. J'attends beaucoup d'elle. Il ne faut pas qu'elle me déçoive, là.

- La voix haut-perchée de Laurence Ferrari m'épuise.

- je pense à nos retraites, parfois, et c'est dur.

Mais sinon, à part ces mésaventures, ça va. Je suis presque neuneu, même!
Je m'arrache les cheveux un jour sur deux avec des problèmes matériels ineptes (tout ça n'est pas fait pour une fille subtile et intellectuelle comme moi...) mais, deux minutes après, je vois la vie comme un gros cupcake au chocolat géant, tout rose avec plein de chantilly et de gniangnianteries multicolores posées dessus. Je vous jure, parfois, j'ai l'impression d'être plusieurs dans ma tête. Un vrai roller-coaster, ça bouillonne là-dedans!
Si ce n'était pas à mettre sur le compte des hormones -la bonne excuse!-, je crois que je commencerais à me poser des questions. Faut que je demande à mon psy qu'il me conseille son psy, tiens.

En plus, il y a quelques jours, j'ai eu mon petit RDV d'amour mensuel avec mon futur fils. Je l'ai vu, qu'est-ce qu'il est beau, déjà.

Et vous, qu'est-ce qui vous énerve, en ce moment? Et sinon, ça va?

2 commentaires:

  1. Tu veux vraiment savoir ce qui m'énerve? Soit.
    - ma maladresse. Je ne tiens rien que je ne fasse tomber dans la minute qui suit.
    - les copies de mes élèves, stupéfiantes de vide intersidéral.
    - les profs syndicalistes qui ne savent que râler et se plaindre que c'était mieux avant, quoique, c'était quand même assez pire, mais moins que maintenant.
    - les footballeurs qui se tapent des putes et que c'est normal, tu comprends, ils ont beaucoup de pression, faut bien qu'ils se détendent.
    - la sonnerie du portable de Tendrépoux, synonyme de 45 minutes de "conf call" et autre "brainstorming" sur le delivery du job prévu pour avant-hier.
    - la teneur en calories du chocolat et celle du celeri, alors que je préfère nettement le 1er au 2nd.
    Je continue?

    RépondreSupprimer
  2. Je suis décue que M6 ait choisi François de la Nouvelle Star et Hoang de Pékin express la même année...
    On vient de la même école et ca manque un peu d'originalité tout ca.
    En plus, s'ils perdent tous les 2, j'aurai encore plus d'explications à donner sur mon école...
    Sinon, j'aurai bien souhaité être sur une ile la semaine dernière et bloquée par le volcan pour ne pas subir les mails du boulot cette semaine et me la couler douce sous les cocotiers
    Merci Marine pour ton blog !
    Raph

    RépondreSupprimer