dimanche 8 août 2010

Lorsque les "bonnes fées" commencent à se pencher sur le futur berceau...



Ce matin, par cette belle journée ensoleillée, qui s'annonçait donc sous les meilleurs auspices, je buvais un café au parc, avec mon ventre, ma fille et Jean-Chou.
Lorsqu'une parfaite inconnue se retourne vers moi en souriant et me dit:


"Ah profitez, profitez, hein! Après, ça ne sera plus pareil! ça sera très fatigant! Ma fille a eu sa deuxième fille, eh bien son aînée ne la supporte pas. Elle vit un enfer!
Et surtout, elle a une amie qui vient d'accoucher de son deuxième enfant; eh bien, sa première fille était tellement jalouse qu'elle lui a mis un coussin sur la tête, au bébé! Résultat: en ce moment il est en réanimation, entre la vie et la mort!"

Puis, ravie, elle a commandé trois cafés, et a continué à échanger, avec ses deux autres copines, des photos de leurs maris décédés, en développant pas mal sur les différentes maladies de ces feu* messieurs et les diverses façons dont ils avaient terminé leur vie.


Voilà. Vous aussi, si, à quelques semaines de mon accouchement, vous avez envie de vous soulager en me racontant des faits-divers tous plus frais et intéressants les uns que les autres, n'hésitez pas à me laisser un commentaire ci-dessous!

A bientôt!

*si vous pouviez m'aider à savoir comment accorder ce foutu "feu"...

8 commentaires:

  1. Outch !
    Moi ça me sidère toujours ces inconnu(e)s qui se permettent n'importe quoi sous prétexte qu'on est enceinte !

    Il ne t'est pas venu une réplique cinglante pour lui boucler son caquet à cette vieille peau ?

    Pour ma part rien d'ennervant puisque je ne sors que très peu de chez moi ! juste les "c'est quoi ?", "c'est pour quand ?".

    Par contre là où j'en ai entendu de belles c'est pour mon 1er bébé né prématuré et hospitalisé en néonat.
    Les gens se sentent obligés de dire quelque chose de circonstance mais parfois ils feraient mieux de se la boucler !
    Tu veux un exemple ? Allé, c'est jour de promo je t'en donne deux :
    - la plus entendue "oh mais en fait t'as de la chance (ah bon ?? mon bébé sous respirateur, piqué, sondé, scopé ... j'ai de la chance ??) parce que comme il est arrivé plus tôt tu auras encore plus de congés mat'(ah ben vu sous cet angle -_-").
    - La seconde : "dis-toi que s'il doit partir c'est que le seigneur en a voulu ainsi" dixit ma grand-mère ...

    Moi je dis restons dans notre bulle et profitons de notre gros ventre et de notre petite famille !

    bon dimanche

    RépondreSupprimer
  2. Si tu savais à quelle genre de reflexions j'ai eu le droit!!!! J'accouche aussi dans quelques jours de mon deuxième, mon premier accouchement s'est extremement mal passé et pour me " rassurer" les gens ne trouvent pas mieux que de mes raconter des histoires encore plus horribles!

    RépondreSupprimer
  3. Non mais Marine, arrête, tu te fais du mal, là !! Bouche-toi les oreilles ou claque leur le museau, à ces beaufs amateurs d'horreurs en tout genre ! Une fois que ton petit sera né, ce ne sera pas fini hélas. Tu croiseras des mères émerveillées des progrès de leur progéniture et qui en seront à les détailler en jouant à qui a fait les plus époustouflants. ça m'avait tellement gonflée, leur compétition à la noix, que pour leur clouer le bec, je leur ai dit que ma fille traduisait Sénèque dans le texte. A 3 mois, j'aime mieux te dire qu'elles l'ont fermé, leur satané clapet !!

    RépondreSupprimer
  4. merci les filles! c'est vachement cool de partager avec moi toutes ces saletés ;-)

    @ Queen Mom: ne t'inquiète pas, ça ne me fait pas mal! Pour ma première grossesse j'étais un peu plus sensible à tout ça, mais là ça me fait vraiment rire! c'est d'ailleurs pour ça, notamment, que j'avais ouvert un blog... pour noter toutes ces perles, toutes ces pépites.
    Les réflexions cons sont sans limite, et c'est ça qui est passionnant!
    Mais c'est vrai que ce matin, cette remarque m'a tellement époustouflée... que je n'ai pas pu ouvrir la bouche pour sortir une bonne répartie. C'était énorme, et dit avec le sourire, en plus!

    RépondreSupprimer
  5. j'ai eu un truc sympa une fois : une conna** me regardait depuis un long moment au rayon charcuterie. Je me dis qu'elle a ptèt besoin d'un renseignement sur la mousse de canard que je venais de mettre dans mon caddie et lui fait comprendre par un sourire que je suis ouverte à la discussion si jamais...enfin voilà quoi...
    Bah très mauvaise idée car elle n'a rien trouvé de mieux à me dire que : "vous ne devriez pas forcer sur la charcuterie si j'étais vous. Ca n'aide pas à perdre, si tenté est que vous souhaitez perdre du poids...ou pas...M'enfin, j'me mèle ptèt de ce qui me regarde pas, c'est ptèt pour votre mari hein !"

    J'étais enceinte de 8 mois....lol

    RépondreSupprimer
  6. Les gens sosnt trop c*! Sous prétexte que t'es enceinte, ils se permettent de te mêler de ta vie comme jamais. Moi on m'a demandé "mais euh. C'ets un accident?" Ben non! Et même si c'était le cas? Par contre comme c'est mon premier je n'ai pas eu droit au coup des aînés serial killers.

    RépondreSupprimer
  7. Comment vous faites pour juste pas rembarrer ces gens méchamment? Nan mais de quoi je me mêle???!
    C'est grave on a l'impression que parce qu'on est enceinte, on est devenue une chose publique... Et on leur parle de leurs bourrelets à ces personnes bien pensantes??
    Pffff...

    RépondreSupprimer
  8. @ ZestofZoé: mouaaaaaaaaaaaaaaaah! mais c'est hilarant!!!!!!!!!!! j'aurais a-do-ré vivre cette anecdote. Si si.

    @ M*:ah c'est ton premier! les reflexions sont quand-même au top du top, pour une première grossesse. La deuxième fois, à côté, c'est du pipi de chat!

    @ Titcheur: mais oui, c'est ça qui est affreux à chaque fois: impossible de sortir la répartie qui tue! pourtant j'aime bien ça, en théorie... mais bien souvent, le choc est trop surprenant pour pouvoir réagir.

    RépondreSupprimer