mercredi 4 août 2010

Revue de presse: Le Monde des Ados



billet sponsorisé
Pendant l'été, on m'a confié la mission de vous parler de plusieurs magazines jeunesse. Comme on m'a laissé carte blanche (avec la possibilité de donner mon avis OBJECTIF), que la presse, j'aime bien ça, et qu'en plus on a été gentil avec moi, eh bien, j'ai accepté. Mon but est de faire des billets intéressants, alors, bien qu'il soit sponsorisé, j'espère y parvenir. N'hésitez pas à me donner votre retour.
Pour le mois d'aout, donc, je me suis procuré Le Monde des Ados,
afin de vous en parler ici.Je me suis mise en situation, puisque je l'ai lu accompagnée d'un jeune de 12 ans, specimen pioché dans ma famille, et cible parfaite du magazine, qui s'adresse aux collégiens.
Mon impression globale:
Un vrai magazine sérieux, ressemblant, dans la maquette, les illustrations et l'articulation des sujets, aux mensuels ou hebdos pour "grands". (avec moins de pubs!)La Typo bien reconnaissable du "Monde" se retrouve d'emblée dans le titre. S'il fallait rassurer un peu plus les parents sur la qualité du canard, eh bien c'est plutôt efficace.
Les rubriques:
Elles s'enchaînent comme dans nos journaux de parents, avec les repères habituels: édito, clin d'oeil sur l'actualité en cours, courrier et coups de coeur des lecteurs, l'image du mois décryptée, une petite page BD.
Puis, place au dossier, sur plusieurs pages: ce mois-ci, il s'intéresse aux animaux utiles pour l'homme, qui lui apportent bien-être et aide au quotidien, au travail, dans une scolarité difficile ou dans la maladie. (chiens d'aveugles, équitation pour réinserer des jeunes, chiens de sauveteurs ou de douaniers...). Avec, en plus, un petit retour historique intéressant.
Le journal propose ensuite "l'histoire vraie", retour sur une success story, la naissance d'une marque... un peu à la manière d'un magazine économique. Puis viennent les sujets sport (là, le surf), le dossier scientifique dirigé par Fred et Jamy de "C'est pas sorcier" (les étoiles). Ensuite, il y a une partie plus interactive et ludique, que j'ai l'habitude de retrouver et que j'apprécie dans la presse pour adultes: un test, des jeux.
Un arrêt sur le film qui cartonne en ce moment (au hasard... Twilight), les bons plans culturels (festivals, ciné, sorties, bouquin, expo)
J'ai bien aimé le concept de la rubrique "C'est perso": des lecteurs répondent à une question posée, le mois précédent, par l'un d'entre eux. Question bien souvent un peu taboue, que les jeunes n'osent pas forcément poser dans la vie. Dans ce numéro, elle est claire: "est-ce normal, à mon âge, de penser sans cesse à faire l'amour et à se masturber?" (Camille, 14 ans).
Cette rubrique a le mérite de permettre aux jeunes de s'exprimer, et d'ouvrir des pistes de réponses. Certes, les réponses des autres jeunes me paraissent un peu limitées (le "sois-patient, ça va sûrement passer" de Rachel, 13 ans, ne me semble pas être l'intervention la plus intéressante), mais un psy vient synthétiser tout ça, déculpabiliser l'assemblée et surtout, donner des adresses, des numéros (fil santé jeune), des sites internet qui peuvent aider le lecteur. Bon, après, les conseils du type "va voir l'infirmière scolaire" ou "le planning familial"..., ça a ses limites, à mon avis. (j'essaie de me souvenir... quand j'étais ado, sur les questions de la sexualité, j'avais besoin de réponses plus concrètes, vraiment approdondies, et surtout, dans mon école catho, l'infirmière scolaire m'aurait reçue uniquement à coups de leçons de morale, tiens! (avec un petit coup de fil sadique aux parents dans la foulée pour leur répéter tout dans les détails, bien sûr)
Vient ensuite la rubrique "bien dans ta peau", donnant toutes sortes de conseils de prévention, d'hygiène... Je ne me souviens pas avoir eu accès à de tels thèmes, dans mes lectures, lorsque j'avais 11-12 ans, je trouve ça plutôt bien. Le magazine s'achève, enfin, par une longue BD.
Mon bilan:
Je suis satisfaite de ma découverte. Le "jeune" en question connaissait déjà ce magazine, et m'a dit qu'il l'appréciait. J'ai l'impression que ce magazine éveille pas mal la curiosité des lecteurs, grâce à la diversité des thèmes abordés. Il s'adresse aux ados de manière simple mais documentée, les articles ne sont pas superficiels, et, en plus d'informer, déclenchent, à mon avis, les prémices d'une réflexion.
J'aurais bien aimé que le magazine s'intéresse plus aux sujets qui font l'actualité tels que la politique, le social, la géopolotique et les conflits mondiaux en cours, l'Europe, ou même la comparaison de nos cultures avec celles de pays étrangers...voire aborde des questions un peu plus intellectuelles comme la religion, la philosophie, la littérature. Oui, je sais, je suis exigeante. Et puis je présume que ces thèmes sont peut-être abordés tout au long de l'année, je n'ai lu qu'un exemplaire, et en plus, celui du mois d'aout!
Mon avis est donc globalement très positif. Une bonne idée cadeau à offrir à un tout jeune ado. Début septembre et début octobre, je vous ferai part de nouvelles découvertes presse.
À bientôt!

6 commentaires:

  1. bonjour,
    merci de l'info et de tes impression, maman d'un ado de 12 ans depuis la semaine dernière, c'est la question de Camille qui me refroidit ainsi que les sites web conseillé !!
    ou alors faut vraiment que je me mette à la page.
    J'attends les avis des autres mamans, ce sera intéressant.

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Anonyme (prends un pseudo la prochaine fois, hein ;-)
    Eh bien, la question de Camille, c'est justement ce que je trouve intéressant dans un journal pour jeunes ados; qui ne s'est jamais posé de questions sur ce thème sans trop savoir à qui en parler? J'apprécie que Le Monde des Ados y réponde en donnant des adresses pour en savoir plus, et surtout montre aux jeunes que c'est normal et humain.
    Ce mois-ci, c'était sur la sexualité, après, chaque mois il y a une question "perso", qui peut aborder d'autres problématiques (comme les relations avec les amis, les parents, les complexes, etc...)

    RépondreSupprimer
  3. Hello ici anonyme sorry mais je suis une bille et je ne capte rien chez blospot pour m'enregistrer.
    Peut-être que les filles sont plus précoces sur tout ce qui parle de sexualité, mais perso à 12 ans je trouve que c'est trop jeune en ce qui concerne mon fils pour lire ce genre de choses et les commentaires même si ces derniers répondent aux questions que les ados peuvent se poser.
    Lui ne semble pas encore penser du tout aux filles, les copains et les jeux d'abord.
    Après peut-être qu'il va très vite changer.
    Sinon les autres sujets avaient vraiment l'air intéressant. j'irai voir en librairie prochainement en faisant attention à la rubrique 'c'est perso'.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, à nouveau moi, juste pour te dire que je suis passée en librairie voir ce magazine de plus près et voir si je pouvais trouver un autre n° c'est vraiment la question perso qui me gêne.
    Bon il n'y avait que ce n°
    Comme nous partons demain en vacs j'avais besoin de lecture, du coup je lui ai pris le magazine Okapi 10-15 qui me semble + adapté à ses besoins à ce jour. La seule rubrique un peu dans le style 'perso' est destinée une double page aux garçons et une double page aux filles. La principale question de ce n° est 'comment savoir si je plais'. Voilà cela me semble mieux pour lui.
    Merci en tout cas de ton article qui m'a fait connaitre ce magazine, on y viendra peut-être un peu plus tard.

    RépondreSupprimer
  5. et pour les vioques, y aurait pas quèque chose d'équivalent, hein dis ?

    RépondreSupprimer
  6. ... Juste en passant, je viens de voir que va paraitre très prochainement en kiosque un numéro de Sciences Humaines Spécial Ados... Donc sans doute des réponses à votre questionnement: Je site "J'aurais bien aimé que le magazine s'intéresse plus aux sujets qui font l'actualité tels que la politique, le social, la géopolotique et les conflits mondiaux en cours, l'Europe, ou même la comparaison de nos cultures avec celles de pays étrangers...voire aborde des questions un peu plus intellectuelles comme la religion, la philosophie, la littérature. Oui, je sais, je suis exigeante....

    RépondreSupprimer