lundi 4 octobre 2010

Revue de presse: Picoti

billet sponsorisé

Coucou!

Pour terminer ma petite revue de presse de magazines jeunesse, je vais vous présenter mon petit chouchou.... j'ai nommé, "Picoti"! (pour les enfants entre 9 mois et 3 ans)


En fait, ma fille y est abonnée depuis un an (merci à ma sœur et mon beauf, super idée cadeau!). Et elle voue un véritable culte à ce truc.
Tous les mois, quand elle arrive à la maison et découvre sur son petit bureau son nouveau Picoti, elle se met dans une transe terrible, saute partout, et s'exclame comme une malade: "ouaaaaaais, mon nouveau Picoti! maman, lis! lis! lis! maman! nan pas ce soir! tout'suite! ouaaaaaaais! lis! lis!"

C'est fou comme ces quelques pages colorées peuvent la rendre heureuse. Et nous avec, parce que, comme elle, on connaît par cœur les précédents (et qu'on pète un peu un plomb à les lui relire, le soir, pour la millième fois).
Ah ça, si on aime le rituel de la lecture périodique, on est servi! Les enfants ne peuvent plus s'en passer!

Ce qui est assez marrant, c'est qu'on s'est aperçus par hasard, en la surprenant, le soir, en train de lire ses Picoti à ses poupées, qu'elle les connaissait vraiment par cœur. Mot à mot. Elle répétait tout, exactement comme nous le lui avions raconté. Avec les nouveaux mots de vocabulaire, les intonations, les respirations. Dingue!

Tous les mois, donc, l'enfant retrouve les petites rubriques auxquelles il est habitué. J'aime beaucoup le graphisme, différent pour chaque personnage; moderne et chaleureux.

On commence avec les aventures de Miffy: des dessins simples dans le style japonais (Hello Kitty), où l'enfant retrouve tous les petits objets de son quotidien.
Puis Poupette, sur une double page: c'est une petite poésie, en rapport avec le thème du mois en cours (carnaval, Pâques, le printemps, la randonnée...)
Ensuite lui succèdent les aventures de bébé, où l'enfant découvre non sans étonnement que le-dit bébé a exactement la même vie que lui! (il a une couche, il pleure, il a peur du bruit... truc de ouf)
Puis viennent, au milieu du magazine, des pages pré découpées, proposant des petits jeux à faire avec les parents, avec des trucs à coller, à plier, toujours assez originaux, que l'enfant, évidemment, adoooooooore. (préparez-vous à des mini-crises de nerf ensuite pour aller retrouver les mini-chaussures du mille-pattes que vous aurez patiemment découpées et qui seront disséminées en 2 minutes sous le canapé, dans la poubelle des toilettes ou votre trousse à maquillage)
Une petite page "encyclopédie", enfin: un joli dessin d'animal, légendé par 3 phrases le décrivant sommairement. (j'ai presque honte, la dernière fois j'ai moi-même appris des trucs sur le manchot)
Et enfin, on termine en beauté avec Pikou; l'histoire d'un enfant-chat d'environ 18 mois, qui est assez rassurante pour l'enfant puisqu'elle aborde à chaque fois des thèmes un peu "touchy": comment retrouver doudou avant de partir en vacances, la rentrée à la crèche et la séparation avec les parents, l'arrivée d'un nouveau bébé dans la famille, les journées fatigantes à se balader avec les parents, etc... (ça se finit toujours bien, c'est ça qui est cool, hein ;-)
Ah, et n'oublions pas les pages détachables, au milieu, à destination des grands, avec 2 ou 3 explications psy sur les sujets abordés dans le magazine, quelques conseils pédagogiques ou de gestion de crise (tiens, au hasard: comment enseigner la propreté, comment rêvent les petits, quand l'enfant commence-t-il à avoir de la mémoire?). Pas inintéressant.

Voilà. Normalement, l'abonnement aidant, votre enfant devrait devenir complètement Picoti-addict dès le 2ème mois.

A bientôt!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire