jeudi 4 novembre 2010

Après bébé: quelle activité sportive?

(chéri, tu montes? J'ai tout un tas de matos, d'haltères de geisha et de poids en tout genre à te montrer à la maison. De toute façons, c'est simple, ou tu montes ou j'te pète les dents)

Depuis un moment, je réfléchis à me remettre au sport. Deux enfants de réalisés, ça c'est fait.
Il va être bientôt temps de s'y remettre sérieusement.


Alors je cogite.
La danse? Déjà donné, c'est une grande partie de ma vie que j'ai adorée, mais j'ai envie de passer à autre chose, maintenant.

Le sport en salle? ça va, j'avais déjà payé un abonnement annuel à Paris, et même si c'était juste en face de chez moi, je n'y ai mis les pieds que 3 fois et demi dans l'année, grand maximum. Je m'ennuie terriblement dans ce genre d'endroit, et faire des abdos à côté de vieilles anorexiques botoxées en string fluo, c'est juste... insoutenable.

La natation? C'est une bien belle idée en théorie; un sport complet, qui affine la silhouette, fait travailler l'endurance, etc... Oui mais voilà: il faut prendre la voiture, se garer, aller dans les vestiaires, mettre un maillot Arena (donc ACHETER préalablement un maillot Arena), et un bonnet (pouah). Sans parler des saletés qu'on choppe dans le bassin lave-pieds. Bref, je me connais, la dernière fois que j'ai du aller à la piscine municipale ça devait être en terminale, pour les épreuves d'EPS du bac. Et comme j'ai moyennement envie de me désinfecter de la tête au pieds après avoir fait 3 longueurs, je vais plutôt oublier l'idée.

Le footing? Ah! voilà une belle idée! Si vous interrogez mes proches, vous saurez que je me suis engagée, dans un moment d'égarement, à m'y mettre. Je vois tellement de gens heureux autour de moi, m'assurer que courir, c'est ignoble au début, et ensuite ça devient carrément l'extase. On verra.

Le Yoga? J'adoooooooooore! mais voilà. J'ai eu la chance de suivre un stage d'une qualité exceptionnelle il y a quelque temps... maintenant je suis donc assez exigeante, et je ne trouve pas de cours aussi bon près de chez moi. (et impossible de faire 30 minutes de voiture pour aller à un cours de sport!)

Le ski? le snow? Oui, c'est bon pour les week-ends, mais là encore, depuis que je suis maman, je pars beaucoup moins souvent passer la journée à la montagne, bizarrement.

L'escalade? J'adore ça, mais vu comme je suis apte à me mélanger les pinceaux en ce moment, proche du burnoute maternel, à mon avis je me l'auto-déconseille. Ce serait un coup à me planter de mousqueton et à finir pendue dans le vide, l'espace de quelques secondes d'inattention. Je vais attendre de récupérer tous mes points de Q.I. avant d'y songer à nouveau.

Les abdos à la maison, toute seule devant la retransmission des débats parlementaires sur LCP? Oui, je tiens un mois (ça m'arrive régulièrement... enfin ça m'est arrivé régulièrement une fois, après mon premier bébé). Et ensuite, je suis bonne pour la dépression nerveuse pour cause de frustration extrême, et je me mets invariablement à l'alcool plus fort et à la clope, pour compenser.

Le hammam? Oui, bien sûr! Dans une vie antérieure, je passais souvent mes samedis après-midi au hammam de la Mosquée de Paris avec les copines! mais voilà, on va dire que ce n'est pas l'activité sportive la plus "cardio" qui soit (c'est bien pour ça que j'adore ça)... et avec les cornes de gazelles qu'on avale à la sortie, accompagnant le thé à la menthe, le bilan n'est pas particulièrement positif. De plus, dans ma ville du sud, les hammams un peu "roots" comme j'aime bien sont plutôt fréquentés par tout un tas de jolis garçons pas forcément venus pour suer en solo. (enfin, pas comme je l'entends)

Le foot? Oui mais non.

Le Timbersport? (cliquez pour lire mon compte-rendu sur ce sport épatant). Ca me tenterait bien, ça a l'air plutôt rigolo, et puis c'est original. Mais voilà: je n'ai ni rondin, ni tronçonneuse à disposition, ni fourrure de fouine décédée à me coller sur le crâne en guise de coiffure, ni patronyme effrayant à consonance "tueur multi-récidiviste très très méchant des Balkans et des environs". Et je ne suis pas particulièrement un homme, en plus, ce qui, à mon avis, pose souci à un moment ou à un autre.

Ah, si, je suis tombée il y a peu sur une émission de toute beauté à la télé, nous narrant la vie passionnante des nanas qui font du culturisme aux USA. L'apogée de leur carrière étant atteinte pour celles qui décrochent la première place du concours de Miss Olympia.
Cliquez plutôt ici pour voir les tronches d'armoires à glaces des filles, dopées aux hormones mâles, que même Chabal bourré, un soir de troisième mi-temps, passerait pour une patineuse artistique un peu gnan-gnan à côté.

OMG! Mister Musc' a plongé malencontreusement sa tête dans la trousse à maquillage de sa grand-mère!

Comme vous le voyez, donc, je suis un peu perdue. Le footing me tente bien, mais en même temps, je me dis que l'expérience "régime hyper-protéiné/ maquillage et boucles d'oreilles de sapin de Noël/ peau bouffée par les UV/ bikini et seins de porno star (la version high-level, "maxi-pouffe", je précise) doit être enrichissante, en un sens.
Ah, ça doit bien rigoler à la salle de sport, quand Cindy et ses potes viennent soulever de la fonte, quand-même.

Des conseils? Un soutien quelconque? A votre avis, je choisis quoi pour me remettre en forme, avec deux nains dans ma vie? Vous faites quoi, vous? Et vous vous y tenez?

11 commentaires:

  1. Moi je dis go pour le footing. C'est facile et simple, tu pars en bas de chez toi, t'as juste besoin de bonnes baskets et en 45 min c'est bouclé. Tu peux commencer par 20 min puis augmenter progressivement car sinon tu vas te dégouter. Effectivement, les premières fois sont difficiles et faut passer le cap des courbatures, mais après, ça devient un besoin et tu auras envie d'y aller.
    Je te conseille de te concocter une bonne playlist qui dure le temps de ta course, ça booste et ça tient lieu de chronomètre (Allez, encore un Britney et je rentre).
    Une petite séance d'étirements après, une bonne douche et tu te sentiras bien.
    Et puis, côté gainage, ça muscle abdos/fessiers/cuisses/taille. Bon par contre, faut que tu aies fait ta rééducation du périnée sinon attention aux fuites...
    Sinon, si tu te mets au culturisme, ne t'étonnes pas si la DDASS te retire tes enfants ou si Jean-Chou dort sur le canapé...

    RépondreSupprimer
  2. moi je ne vois pas à quoi ça sert de courir si on n'a personne à attraper !

    Pour le moment ma wii fit est mon amie !
    Je songe à m'inscrire au club de gym de mon village mais j'ai un peu peur de tomber au milieu du groupe des ragoteuses professionnelles ...

    sinon mon sport de prédilection c'est le badminton mais j'ai pas le courage d'y repartir pour intégrer un groupe que je ne connais pas ... j'suis cro timide moi !

    j'ai vu un truc sur le net, zumba que ça s'appelle, ça a l'air bien sympa (sorte de mix salsa/aérobic) mais dans mon trou perdu ils en sont encore à véronique et davina !!

    RépondreSupprimer
  3. Alors, perso, je ne fais rien (houuuuu !) et je m'y tiens.
    Non, en fait, je n'ai pas le temps (comme beaucoup). Je pourrai le soir après le boulot, avoir récupéré les filles, les laver... mais si je fais du sport le soir, j'ai un mal fou à dormir après (j'ai testé avec la natation).
    Donc, je ne fais rien.

    RépondreSupprimer
  4. Je lis le blog depuis longtemps et j'adore... moi même maman débordée de 2 nains de 3 et 1 ans, je me retrouve énormement dans tes posts.

    je me suis posée la même question il y a quelques mois après la naissance du 2 ième... mais comment faire? 2 nains, 1 homme, 1 boulot, 1 maison et un minimum de vie sociale? bref suite aux conseils d'une copine, je me suis inscrite au powerplate, c'est rapide (30mn) et contre toute attente, ca marche.
    J'avoue que ca me faisait bien rire ce "sport" de fainéant avant (quand j'avais le temps d'aller à la piscine et de skier le we)... mais maintenant j'assume complétement... 30mn par semaine pendant la pause déjeuner, rien à redire (à part peut être le prix).
    A+

    RépondreSupprimer
  5. Je pense que le footing doit être ce qu'il y a de mieux. Tiens nous au courant du sport que tu choisiras!

    RépondreSupprimer
  6. Alors premièrement je tiens à faire un petit rappel, à moins d'avoir une femme de ménage ou un mari très actif à la maison, tu pratiques sans doute déjà une activité largement suffisante en plus de la gestion de tes 2 petits.
    J'ai une copine qui a voulu entreprendre un peu de sport en plus pour retrouver une silhoutette un peu plus dynamique et c'est le docteur qui a du lui interdire car elle était épuisée.

    Pour ma part les premières années des enfants je me suis contenté des balades avec eux le week-end. D'abord à pied avec poussette, puis avec le tricycle à canne+roller, le vélo avec siège bébé puis avec la barre de tractage. ça m'a suffit emplement jusqu'au 5 ans de la puce ou la bonne ambiance de son assoc de danse m'a incité à m'y joindre, et cela fait désormais la 3ème année que je pratique de façon assidue. et il y a plutôt intérêt, car on passe quasi toute l'année à préparer les choré du spectacle de fin d'année et je n'ai pas une mémoire d'éléphant ni une grande maitrise du coups je viens même malade ne serait-ce que pour regarder et mémoriser quand même un minimum ;-)

    RépondreSupprimer
  7. Comme Cleanette (fée du logis? d'où le pseudo ou bien ?), je pense qu'un bon vapo de Plizzzz et un torchon, ça devrait te suffire, chère Marine, niveau brûlage de calories. Et en plus, ça te sera plus utile et moins cher qu'une femme de ou qu'une paire de running sur mesure. Si tu es assidue à ce programme auquel il fallait penser, tu pourrais même créer une association et qui sait, préparer une super chorégraphie intitulée "le balai-brosse amoureux d'un mouton".

    RépondreSupprimer
  8. Bon... ça se précise, je crois que je vais me mettre au footing. Merci pour les idées les filles.
    @ Cleanette: oui, c'est vrai que je ne l'ai pas mentionné, en un sens tu as raison, la vie à la maison est déjà bien sport, et les balades avec bébé sur le ventre, sorties en tous genres suffisent déjà à me fatiguer!
    Mais je suis en quête des sensations agréables liées à la pratique du sport, et du plaisir d'avoir fait une séance qui me ferait "changer d'air"... inutile de préciser que je peine à trouver ce type d'adrénaline dans le passage d'aspirateur ou l'époussetage de meubles.
    (et puis, pour ce que je fais comme ménage, hein, c'est pas ça qui va me faire bosser sérieusement mes abdos)

    RépondreSupprimer
  9. euh... rien ! (comme moi) (ok je sors)
    ...
    le SPA (donc le hammam pour répondre à ta liste)

    RépondreSupprimer
  10. bon alors moi mes nains sont plus grands (9 et 12), j'ai abandonné la gym car c'était le vendredi soir et j'étais sur les rotules, je n'éprouvais plus aucun plaisir à y aller.

    Depuis 3 ans je fais de l'aqua gym dans ma ville, y'a 2 créneau, j'ai choisi le plus 'jeune' le prof est très sympa, on travaille ttes les parties du corps tout en pouvant blablater un peu avec les copines.
    Et puis cettte année j'ai une copine qui s'est inscrite aussi alors c'est plus motivant pour y aller quand il fait froid comme ce soir !!

    RépondreSupprimer
  11. J'ai 3 morpions et ça fait un an que je me suis remise à la gym (abdos-fessiers etc) chaque semaine + footing toutes les calendes grecques + natation régulière depuis toujours(chez moi depusi 2 ans, oui, la chance, je sais). Une fois qu'on a pris le pli, ça devient un besoin: c'est du temps pour MOI.

    RépondreSupprimer