mardi 2 novembre 2010

Un week-end, Toussaint-plement. (oui, j'aurais pu être stagiaire "titres" à l'Equipe)

(photo: qu'est-ce qu'on peut se poiler, à la Toussaint, quand-même)

Coucou! alors, cette fête des morts, c'était comment chez vous?

Une fois n'est pas coutume, j'ai adoré. Un mois de novembre qui s'annonce aussi bien, je crois que ça ne m'était encore jamais arrivé.


-Fin octobre, un massage pour moi TOUTE SEULE pendant UNE heure! wouaouh j'en rêvais depuis presque un an!

- Enfin un dîner à deux, oui j'ai bien dit à 2. Ni à 3, ni à 4, ni à 15. Ni assis sur une seule fesse, ni debout dans la cuisine. Ni composé d'une pauvre boîte de thon, encore moins d'un hamburger surgelé.
Un resto très sympa. Avec du bon vin, du Champagne, l'essentiel, quoi.

- un ciné! On a choisi les Petits Mouchoirs. Parmi ma liste de films à voir cette année (qui doit bien faire 50 lignes), j'en aurai donc vu peut-être 2%. Considérant que le dernier que j'ai vu est Inception, eh bien le calcul est vite fait: 100% des films que j'ai vus cette année comportent Marion Cotillard. Ca fait froid dans le dos, hein?
Bon, j'ai plutôt bien aimé le film. Un casting top, des dialogues excellents, des personnages hilarants. (quoique pas assez approfondis pour les rôles féminins, c'est frustrant!). C'est juste la fin que j'ai moyennement aimée (film un chouilla longuet, avec la petite morale qui va bien -que je résumerais ainsi: "à quoi ça sert d'être riche dans le portefeuille si c'est pour être pauvre dans le cœur, ma p'tite dame"-, à mon avis, en trop)

- des grasses matinées. NDLR: j'appelle "grasse matinée" toute nuit interrompue une fois maximum pour un bib', une fois enfin pour le réveil de la grande (le temps de la refourguer à ses chers grands-parents d'amour pour le petit-déj, histoire de se recoucher jusqu'à... 9 heures et demi du mat'!!!! Le rêve, quoi.)

- La famille, enfin, aux petits soins pour répondre aux moindres besoins de mes nains: "ze peux faire des bulles si-te-plé?" Oh oui ma puce, bien sûr, on y va! "On peut donner à manzer aux poissons ou pas?" Ok, Ok, je m'habille et on sort. "Nan, tout d'suite!". "Ze peux avoir encore un peu de viande ou pas?" Ok, ok ma chérie, finis ton dessert et je t'en redonne. "Hé, tu peux me lire encore une histoire ou pas?" Bien sûr, ma poupée, je raccroche (une urgence, encore...ben ça attendra) et j'arrive tout de suite.

Et pour nous, au milieu, parents que l'inactivité a rendu neurasthéniques, un feu de cheminée, des grasses matinées douillettes accompagnées par le bruit de la pluie sur le toit, ont suffi à faire notre bonheur. Nous n'avions qu'à aller du lit à la salle de bains (pour prendre une douche aussi longue que souhaitée, dingue!), de la chambre au canapé, du canapé à la salle à manger, passer du déjeuner au café, puis aller faire une petite sieste jusqu'au thé, pour enfin attendre l'heure de l'apéro. Tout cela en profitant assidument de nos deux little dwarfs.

Un week-end bien banal dans notre vie d'avant, mais qu'est-ce-que ça fait du bien!
Allez, maintenant, hop hop hop, on reprend le rythme!
Et vous ça va?

2 commentaires:

  1. ah la la !!! c'est du pur bonheur ça dans la vie de parents !!
    J'espère que tu en as bien profité et que tu as rechargé tes batteries !!
    j'suis trop la plus jalouse !!
    moi rien de spécial ! barbapapa/mulan/mille bornes/bibi/couches/nuits entre-coupées !
    un jour peut-être ...

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est folie! Massage +resto+ ciné: vous menez grand train!
    Enjoy dearest!

    RépondreSupprimer