dimanche 13 février 2011

Baby-cook: La 2ème chance.

Un post on-ne-peut plus sérieux sur le baby-cook, écrit à 9h00 du mat' un dimanche? Non non, vous ne vous trompez pas de blog...

Bon. Après mon post sur le thème "comment préparer l'arrivée de bébé sans se ruiner", j'ai constaté tout un tas de commentaires venant prendre la défense du Babycook... que j'avais un chouilla conspué comme un malpropre, le pauvre.


Comme j'adore recevoir des commentaires, et que je suis quelqu'un qui aime la perpétuelle remise en question intellectuelle (sic), j'ai décidé de revoir mon jugement. En quelque sorte, vous m'avez influencée, mes lectrices.
J'ai donc pris la décision, hier, de ressortir le Babycook de son placard. Je l'ai nettoyé et installé, comme au bon vieux temps, dans ma cuisine. C'est sûr que ça donne un charme supplémentaire à la pièce, un côté "fait maison".
En plus ma belle-mère venait passer le week-end à la maison, je vous dis pas l'effet "bru idéale".

Et donc, après son départ, je me suis mise frénétiquement à confectionner des purées épinard-jambon, brocoli-poulet, carotte-cumin, courgette-curry, Flamby-surimi (meuh noooooon! ça, c'est le fantasme de ma fille) etc... bien décidée à éveiller les papilles de mon fils au QUOTIDIEN!
J'ai ensuite tout congelé séparément, dans de multiples petits moules à mini-muffins multicolores. C'est pas trop mignon quand-même? Limite je chantais "un jour mon prince viendra" en virevoltant dans mon tablier, entourée de mes petits oiseaux-commis de cuisine.

Alors c'est vrai, lectrices, qu'après une bonne séance de Babycook, on se sent aussi bien qu'après avoir fait une bonne action pour les myopathes, la conscience allégée, fière d'avoir œuvré à l'ouverture sur le monde de ses enfants.
J'étais de bonne humeur, ensuite, dingue! Et mon fils a absorbé sans -trop- broncher sa Compotée d'épinards sur lit de lait 2ème âge cuisson vapeur "thaïe" façon Joël Robuchon dépressif.

Maintenant, il va falloir que je me motive pour garder le rythme, ce qui est une autre histoire...
Vous voyez, je me remets en question grâce à vous. Vous avez une influence dingue sur votre dévouée.

Si vous êtes sages je vous montrerai un jour ma radio du dos. C'est pas beau à voir.

Merci et à bientôt!

7 commentaires:

  1. Et beh, je salue ton courage. J'avoue moi, c'est petits pot industriels, par manque de temps et de motivation aussi. Je goute à tout ce que je donne à mon grumeau. Ce serait surement meilleur fait maison, mais bon, au final, l'important, c'est qu'il mange non? Je sens déjà les hurlements qui vont suivre...
    En tout cas, félicitations, j'admire ton courage, ainsi que celui de toutes les mamans qui font du tout maison. Tant qu'on ne me critique pas comme étant une mère indigne...
    ps : et comment va ton dos?

    RépondreSupprimer
  2. Eh eh, c'est sympa de voir qu'en tous cas, l'influence est réciproque entre blogueuse et lectrices :)

    RépondreSupprimer
  3. Bravo!!
    Personnellement, ma motivation c'est de me dire que je ne mange pas de plats cuisinés tous les jours parce que c'est cher, mauvais une fois sur deux (j'avoue par contre que j'adore le hachis parmentier industriel!) et que je ne connais pas à quoi correspond la moitié des ingrédients. donc je fais principalement du fait maison à mon fils.
    Ce qui va te rendre très fière de toi (et un peu dans la mouise...) c'est quand il va recracher les petits pots industriels avec une tête dégoutée!

    RépondreSupprimer
  4. Ben moi, je préfère le babycook pour adulte (comprendre thermomix). C'est sûr, c'est pas le même prix mais avec un maxi congèl, je ne suis pas obligée de me cogner les purées tous les WE.
    En version grande quantité, je préfère même opter pour la cocote minute 10L, le pied mixeur et les pots naturnes recyclé pour congeler des portions de 100g. Après, je sors tous les jours en composant 2-3 parfum.
    Alors le babycook, très peu pour moi !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Félicitations Marine!! J'espère que ça t'aura pas dégoutée de te taper toutes ces recettes d'un coup, t'y es allé fort!
    Moi je fais au jour le jour (enfin ma fille a 17 mois et mange comme moi la plupart du temps) Mais par exemple hier soir, j'ai épluché et coupé en dés vite fait une grosse tranche de potiron, 10 minutes de babycook, mixé, servi: trop bien! A peine plus long que de réchauffer la brique de soupe à la casserole!

    RépondreSupprimer
  6. Tout pareil que ynausicaa :) je sors héroïquement mon bras mixeur de temps en temps pour éloigner le spectre de la mère indigne (et pour finir les restes)!

    RépondreSupprimer
  7. Toutes mes félicitations! Je t'assure, c'est un rythme à prendre! Et puis le WE sorti marché pour acheter les petits courgettes fleurs (à mixer avec une portion vache qui rit) le préféré de mon fils!
    Christelle

    RépondreSupprimer