vendredi 18 février 2011

L'interview RH: aujourd'hui... E-Zabel!


Chers compatriotes

C'est avec une joie non-feinte que je vous annonce que l'interview RH, évènement lancé en grande pompes la semaine dernière avec Ingliche Titcheur, continue.

Vous avez de la chance, Eudes-Hugues de Lattre de la Motte-Piquette revient tout juste d'un congrès "ressources humaines et escorting de luxe" à Phuket. Il paraitrait qu'il a recruté.


Fraîchement descendu de son avion, il vient à peine de déposer son sac 48 heures Louis Vuitton sous son bureau. Sa mèche est encore un peu ébouriffée, sa veste de velours un peu froissée, tout jet-lagué qu'il est.
Heureusement que ce week-end il se ressource dans sa maison de famille à Senlis, où une belle chasse à courre l'attend (débordé de travail, cela fait 5 ou 6 semaines qu'il n'a vu ni épouse ni enfants), suivie d'une bonne messe en latin. Le retour aux valeurs, plusieurs fois par an, est une activité apaisante qu'il affectionne tout particulièrement (en plus il a remarqué qu'il faisait toujours plus de bizness ensuite).

Il repart ensuite, dès mardi prochain, rendre visite à des relations professionnelles dans les Iles Caïman, où il tente depuis quelques années d'implanter son cabinet Raclures and Partners.
Il faut dire qu'
Eudes-Hugues de Lattre de la Motte-Piquette est un homme ambitieux, qui ne se repose pas sur ses lauriers. Non content d'avoir inauguré des succursales au Bahrein, à Monaco, dans les Iles Vierges Britanniques ainsi qu'en Malaisie, il a pour objectif de continuer à se développer dans quelques places fiscales mondiales de renom, tout en diversifiant ses activités. L'Afrique et ses multiples sources de bizness compteront par exemple parmi ses objectifs.
C'est fort d'une expérience de plus de 20 ans chez Raclures qu'il veut s'imposer à l'international, pour être le meilleur. Meilleur du monde, bien entendu.

Aussi, sautons sur cette occasion rare qui nous est offerte aujourd'hui de mener un entretien avec lui. Il dispose de quelques minutes pour recevoir avec moi E-Zabel, maman blogueuse parisienne, bien connue dans la blogosphère.
Il s'excuse par avance de devoir ensuite nous laisser, un avion privé provenant tout droit de Colombie, plein à craquer, doit lui livrer de la marchandise sur le toit de la tour Areva. Je prends donc les rênes de l'interview:

- Bonjour. Asseyez-vous madame, voulez-vous un café, un petit verre de notre fontaine à eau? eau tiède, eau froide? Vous n'avez pas eu trop de mal à trouver nos bureaux?
Mademoiselle, merci, je ne suis pas mariée, mais pacsée, je vis donc dans le péché. Bien le bonjour à vous aussi, merci pour votre offre fort généreuse mais je ne prends plus de café passé 11h, sinon, je suis une pile électrique toute la fin de journée. Une petite Quézac serait parfaite. J'ai un sens de l'orientation extrèmement performant pour une blonde, sinon, j'ai toujours en main mon Iphone, (bien pratique ce machin).
- Alors.... bon. J'avais décelé sur votre CV que vous étiez, mmmmmh, une femme. Votre présence et votre accoutrement me confirme cette intuition. Je vais donc vous poser la traditionnelle question d'introduction: Avez-vous des enfants? Que comptez-vous faire de votre utérus durant les 5 prochaines années? Pourquoi? Comment assumez-vous votre désir de reproduction, lorsqu'il s'agit de la concilier avec une vie professionnelle sérieuse?
Bien vu l'aveugle, et vous avez fait beaucoup d'études pour obtenir un tel talent ? Oui j'ai deux enfants et un homme, donc ça fait 3. Mon utérus vous remercie énormément de l'intérêt que vous lui portez, car justement, moi je ne m'y intéresse plus du tout.
Sachez qu'être mère est parfaitement compatible avec une vie professionnelle (voir deux), même sérieuse. Justement, mes neuronnes sont plus actifs depuis que j'ai enfanté. Je suis devenue multitaches. Capable de changer une couche tout en téléphonant par exemple. Egalement beaucoup plus endurante, tenace, diplomate, rusée. Bref, je pense que vous avez surtout beaucoup à y gagner (et à en prendre de la graine, espèce de vieille fille mal bippppppppppp). Moi faire tourner les hélicos au sol c'est pas mon truc : faut que ça avance, j'ai pas (plus) de temps à perdre.
- Vous êtes ici pour me parler de votre expérience bloguesque. Que racontez-vous de beau sur votre blog?
Mais qu'est ce que le beau ? C'est une donnée subjective. Moi je ne trouve pas ça beau ce que je raconte, je trouve ça intéressant, déculpabilisant, drôle souvent, triste parfois... mes aventures de mère, absolument normal, donc débordée, pas parfaite et peu sûre d'elle, tournées, comme je peux de manière rigolote, en employant souvent l'auto-dérision.
-Si vous étiez un animal, comment vous appelleriez-vous? Développez.
Cola le koala, parce qu'un koala, c'est doux, ça dort et ça sent le suppo à l’eucalyptus.
- Du tac au tac... surtout ne réfléchissez pas trop (c'est une technique psychologique très poussée et efficace utilisée dans les prisons, que notre cabinet a eu l'idée d'adapter au monde des RH, pour définir votre personnalité globale, votre aptitude à la réussite, votre résistance à l'échec et votre motivation):
Plutôt Beverly Hills ou Hartley Coeurs à Vif?
Beverly Hills bien sûr, j'ai toujours détesté Hartley coeurs à vif
- En sachant que Michel Drucker est actionnaire principal de notre cabinet de chasseurs de têtes, pourriez-vous me dire, honnêtement, ce que que vous pensez de Michel Drucker? Est-il assez présent à la télévision, ou aimeriez-vous le voir un peu plus?
Il n'a pas repris le vélo lui ? Ah non, je me souviens l'avoir vu avec Laurent Gerra et Dany Boon à une soirée... il a un secret de longévité lui non ? J'veux dire... quant même... passé 80 ans... son copain le président aurait pu lui arranger un régime spécial de retraite non ?
- Etes-vous féministe? A quelle fréquence?
Absolument pas ! L'homme chasse pour ramener le mamouth à manger et la femme se tourne les pouces dans sa grotte/spa sans oublier de féliciter l'Homme fort à son retour. La flaterie il n'y a que ça de vrai !

- Qu'aimez-vous faire pendant que vos enfants/ animaux domestiques/ amants dorment enfin? Vous avancer sur votre travail, ou vous adonner à des hobbies? Lesquels?
J'écoute le silence. Et c'est bon.
- Pourriez-vous, en 2 ou 3 lignes, me donner votre point de vue, votre analyse, et enfin vos préconisations précises d'amélioration concernant la misère dans le monde, la violence faite aux hommes, la guerre, l'extinction d'espèces animales telles que le dodo, la pollution ainsi que le chômage et les maladies graves?
Je suis particulièrement touchée par la disparition du dodo sur l'ile maurice, où j'aime passer mes vacances. Pour le reste, je regarde le journal télé uniquement APRES avoir couché les enfants, donc 21h, sur BFM et là... je pleure.
- Comment vous voyez-vous dans 20 ans?
Je ne suis pas voyante, pourquoi vous oui ?
- 3 défauts 3 qualités?
ah la question de merde, vous vous arrangez pas aux RH. Alors, je suis polie, distinguée, timide, j'apprécie énormément les échanges comme celui que nous avons ensemble, ah et je mens aussi
- Toute personne a ses faiblesses. Vous-même, avez vous des vices cachés qui pourraient me faire regretter de vous avoir embauchée? Détaillez.
Je suis vénale. Ah et j'ai un doudou lapin aussi.
- vendez-moi ce stylo. Et puis votre blog.
Mais pas besoin de stylo pour écrire un blog ! C'est fini Pierrot la plume la lune tout ça ! Mon blog est LE meilleur endroit pour venir se lâcher un bon coup pendant sa dure journée (pardon, ses nombreuses journées en une) de maman ! En plus, j'suis sympa je réponds à TOUS les commentaires.
- Merci. On vous rappellera. Vous pouvez rejoindre madame Josiane, notre assistante, qui se fera un plaisir de vous raccompagner.
Plaisir partagé, Josiane a un talent fou. On s'appelle on se fait une bouffe ?

2 commentaires:

  1. Hartley coeur à vif c'est bien mieux que Beverly machin!!!

    RépondreSupprimer
  2. Ah elle me plait bien cette nouvelle rubrique!! ça se confirme!
    Il me tarde d'être virée de mon boulot pour avoir ce genre d'entretien... quand ça se présentera, je relierai toutes tes interviews pour me préparer!! Et j'aurai le meilleur boulot de la terre, un où on fout rien en étant super bien payée!! D'avance merci Marine!

    RépondreSupprimer