mercredi 9 février 2011

L'interview RH: aujourd'hui... Ingliche Titcheur!

"Mmmh, Evelyne, j'ai le bonheur de constater que nous nous imbriquons parfaitement. Vous êtes embauchée, vous commencez ce soir!"


Bonjour!

Je suis ravie d'inaugurer aujourd'hui une nouvelle rubrique, que j'intitulerai l'interview RH.
Vous êtes un blogueur, une star américaine sur le retour en quête d'une notoriété en France, un people, un fabriquant de t-shirts pour nains, un ex d'Eva Longoria qui sort un bouquin... bref, vous avez une came à vendre et vous aimeriez bien trouver une petite tribune médiatique...
Eh bien, cette rubrique est à vous!


C'est M. Eudes-Hugues De Lattre de la Motte-Piquette, directeur associé du cabinet de Chasseurs de Têtes "Raclures and Partners", fort bien implanté dans ce business sur la place de Paris, pouvant s'enorgueillir d'une croissance annuelle et perpétuelle à 3 chiffres (et ce, depuis la création du cabinet sous Louis XV de la République), et œuvrant pour les plus grandes compagnies du Cac, qui nous fait l'honneur d'animer cette rubrique.

Il se fera un plaisir de vous recevoir dans son sublime bureau-loft vallonné en forme de practice, dont la superficie époustouflante est une belle représentation de l'ampleur de sa réussite.
Sis au dernier étage de la tour Areva (il a la plus grande, par rapport à ses concurrents) le bureau de cet entrepreneur hors-pair, parti de rien ou presque (il est le neveu de son oncle dont je tairai le nom mais qui a de belles responsabilités dans les arcanes de l'Etat), est joliment décoré d'une plante verte artificielle de chez Casto. Josiane, son assistante, prend bien soin de l'arroser (la plante, pas Eudes-Hugues) tous les jours (sauf le week-end, une petite pipette installée par cette dernière sert de "perf" à la dite plante en plastique).

Entre deux réunions business avec Abercrombie and Fitch, Moody's, et Standard and Poor's, ce chef aux multiples talents n'hésite pas à aller manier le club dans le prestigieux open golf club des Yvelines avec Evelyne, sa plus jeune assistante (chargée de s'occuper de ses chaussures à glands). Activité qui lui prend presque tout son temps (c'est important d'entretenir le réseau, dans ce business)

Aussi, le premier winner qui a l'honneur d'être reçu par M. Eudes-Hugues De Lattre de la Motte-Piquette aujourd'hui ne réalise peut-être pas l'étendue de sa chance.
Le chasseur de tête a pu se libérer, entre deux trous, pour mener avec moi un entretien façon "Raclures and Partners" et m'accompagner dans ce projet.
Notre invitée est... la grande Ingliche Titcheur!

Action.
- Bonjour. Asseyez-vous madame, voulez-vous un café, un petit verre de notre fontaine à eau? eau tiède, eau froide? Vous n'avez pas eu trop de mal à trouver nos bureaux?
Ah on se vouvoie Marine? On se madamise même? Bon, ok, allons-y très chère.... Oui j'ai trouvé facilement: grâce à mon précieux j'ai pu vous géolocaliser en un rien de temps. Je veux bien un jus de goyave s'il vous plaît (à température ambiante, sinon je le digère pas). Merci, vous êtes bien urbaine.

- Alors.... bon. J'avais décelé sur votre CV que vous étiez, mmmmmh, une femme. Votre présence et votre accoutrement me confirment cette intuition. Je vais donc vous poser la traditionnelle question d'introduction: Avez-vous des enfants? Que comptez-vous faire de votre utérus durant les 5 prochaines années? Pourquoi? Comment assumez-vous votre désir de reproduction, lorsqu'il s'agit de le concilier avec une vie professionnelle sérieuse?
Votre esprit de déduction et d'analyse m'impressionne... Vous allez être contente: non seulement je suis nullipare mais je possède un utérus capricieux, qui rejette obstinément tout embryon essayant de le squatter (je pense qu'il a fait un stage chez Hortefeu...). Mon désir de reproduction se satisfait donc entièrement d'une bonne séance de photocopieuse, qualité que je souhaite mettre en avant dans cet entretien (je fais super bien les photocopies, j'ai un Master ès polycopiés et une thèse en toner, demandez à mes élèves s'ils sont pas beaux mes polys!).
- Vous êtes ici pour me parler de votre expérience bloguesque. Que racontez-vous de beau sur votre blog?
Mon blog chéri d'amour est ma soupape de décompression. Entendez-vous, je suis titcheur d'ingliche en ZEP et c'est pas tous les jours facile à gérer. Ajoutez à cela que je suis une trentenaire mariée mais nullipare et vous obtenez un cocktail détonnant: en gros quelque chose entre "Les Maternelles" et "Envoyé Spécial", croisé avec "le SAV des émissions". Bref, j'allie subtilement humour et fresque du quotidien, à mon humble échelle, certes, mais j'aime à penser que je fais du bien à mon prochain.
-Si vous étiez un animal, comment vous appelleriez-vous? Développez.
Je m'appellerais bien Gastroentérite, mais je suis sûre que mes maîtres m'appelleraient Ficelle ou Patapon. Oui car je serais un chat, figurez-vous. Parce que les chats passent 3/4 de leur temps à dormir sur les radiateurs ou à se faire caresser (2 de mes activités préférées). Pourquoi Gastroentérite? Parce qu'on est l'année du G et que la gastro et moi, on est très copines l'hiver. Ou sinon Georgette. Oui, j'aime bien Georgette aussi.
- Du tac au tac... surtout ne réfléchissez pas trop (c'est une technique psychologique très poussée et efficace utilisée dans les prisons sud-américaines, que notre cabinet a eu l'idée d'adapter au monde des RH, pour définir votre personnalité globale, votre aptitude à la réussite, votre résistance à l'échec et votre motivation):
Plutôt Beverly Hills ou Hartley Coeurs à Vif?
Complètement Hartley Coeurs à Vif!!! Ils avaient de vrais problèmes, eux!
- En sachant que Michel Drucker est actionnaire principal de notre cabinet de chasseurs de têtes, pourriez-vous me dire, honnêtement, ce que que vous pensez de Michel Drucker? Est-il assez présent à la télévision, ou aimeriez-vous le voir un peu plus?
Je trouve qu'on ne le voit pas assez le dimanche. Il devrait d'ailleurs faire un "Vivement Dimanche" avec lui-même comme invité. J'enregistrerai.
- Êtes-vous féministe? A quelle fréquence?
Je suis très féministe (demandez à Tendrépoux). Je ne lave que mon assiette le soir, pour laisser à mon mari la chance d'exprimer la parité dans notre couple. J'offre des déguisements de chirurgien à ma nièce de 4 ans à Noël (au lieu de déguisements de princesse). Je tache d'expliquer à mes élèves qu'une fille qui met du rouge à lèvres et une jupe n'est pas forcément une "teu-pu". Ah oui, et surtout j'ai jeté mes vieux "Elle" et je relis de Beauvoir.
- Qu'aimez-vous faire pendant que vos enfants/ animaux domestiques/ amants dorment enfin? Vous avancer sur votre travail, ou vous adonner à des hobbies? Lesquels?
N'ayant ni animaux ni enfant, le hobbie auquel je m'adonnerais bien nécessite que mon mari soit éveillé. Très éveillé.
- Pourriez-vous, en 2 ou 3 lignes, me donner votre point de vue, votre analyse, et enfin vos préconisations précises d'amélioration concernant la misère dans le monde, la violence faite aux hommes, la guerre, l'extinction d'espèces animales telles que le dodo, la pollution ainsi que le chômage et les maladies graves?
Je suis farouchement contre la misère, la guerre, l'extinction d'espèces animales, la pollution, le chômage et les maladies graves. Et je suis aussi contre la mort, ce qui est assez courageux pour être noté, il me semble. Personnellement, je préconise des solutions simples pour éradiquer tous ces maux: prenons modèle sur nos amis Bisounours qui ne connaissent pas toutes ces horreurs. Il me semble qu'avec un peu plus d'arcs-en-ciel et de cœurs, le monde serait un peu moins triste. Mais ce n'est que mon analyse d'humble citoyenne.
- Comment vous voyez-vous dans 20 ans?
Je suis myope, je ne peux pas voir aussi loin.
- 3 défauts 3 qualités?
Allez, je vous l'a fait "entretien": j'ai les défauts de mes qualités. Je suis impatiente (donc j'aime quand les choses vont vite), je suis perfectionniste (donc j'aime quand les choses sont bien faites) et je suis idéaliste (donc j'aime croire qu'on peut faire les choses vite et bien). Ça vous va?
- Toute personne a ses faiblesses. Vous-même, avez vous des vices cachés qui pourraient me faire regretter de vous avoir embauchée? Détaillez.
J'ai une chaussette trouée mais à part ça je ne vois pas de quel "vice caché" vous voulez parler. Mon 3ème bras? Très pratique pour se gratter le dos. Ma soeur jumelle maléfique? Je l'ai enfermée dans une cage dans ma cave il y a 2 ans, plus jamais elle ne tuera de hérissons (sa lubie démoniaque).
- vendez-moi ce stylo. Et puis votre blog.
Ce stylo Bic est une merveille d'ergonomie: la douceur de son plastique séduira les peaux les plus délicates et les fines rayures vous permettront une prise en main ferme de ce magnifique objet. Régalez vous de la musique de la bille sur le papier! Emerveillez-vous devant les volutes d'encre bleues qui caressent la feuille! Le stylo Bic ravira les esthètes et satisfera les plus exigeants! Mon blog est une merveille de littérature: la drôlerie de son auteur n'a d'égale que l'extravagance de sa prose qui, ni acide, ni mielleuse, fait mouche à chaque ligne. Venez savourer les dernières aventures de Tendrépoux et Titcheur dans le monde merveilleux de la PMA! Suivez les trépidations d'une Titcheur en ZEP! Haletez devant le suspense des épisodes de la vie de Jean-Kévin! Le blog de Titcheur, un blog que c'est trop de la balle.
- Merci. On vous rappellera. Vous pouvez rejoindre madame Josiane, notre assistante, qui se fera un plaisir de vous raccompagner.
C'est moi qui vous remercie! Je vais enfin avoir le privilège de rencontrer votre assistante, dont on m'a tant vanté les mérites.

~~~~

Si vous voulez, vous aussi, être interviewé sur mon blog, envoyez-moi une lettre de motivation motivée. Je transmettrai à Eudes-Hugues.
Il est, à l'heure qu'il est, en train de faire analyser les résultats de l'interview de Titcheur par l'astrologue graphologue qui sert aussi de pilier au bar de l'esplanade de la Défense.

(NB: Pour aller plus, voir la video "Les Clés du Succès -keys of success-" de Chris Esquerre)

4 commentaires:

  1. Excellent, Marine, cet entretien d'embauche. Tu la connais bien, Mme Titcheur, ça se voit. Bravo encore pour le surréalisme délicat dont tu sais parer ta prose.

    RépondreSupprimer
  2. Super interview! En plus j'adore the Ingliche Titcheur :)

    RépondreSupprimer
  3. Encore, encore! Christelle

    RépondreSupprimer
  4. énormous
    je tente l'ingliche
    (et j'ai la pression aussi)

    RépondreSupprimer