jeudi 10 mars 2011

6 mois: bilan

 (photo: Arthus and Co)
Buongiorno les jambonneaux!

Mon fils a 6 mois (et des poussières) et, comme il y a deux mois, c'est le moment de faire un nouveau petit bilan.
En fait en ce moment je ne vous raconte pas de choses hyper poussées niveau ironie puéricultrice puisque, c'est assez rare pour être noté, à la maison... ça roule plutôt bien! Un commentaire, dans mon post sur la grossesse d'une copine, me faisait d'ailleurs cette remarque: mes articles ne sont pas très incisifs en ce moment...
Eh bien je crois qu'aujourd'hui encore, dans ce post, je vais assumer mon côté chiant, lecteur. Tu ne pourras pas faire ton chafouin et dire que je ne t'ai pas prévenu.

Bon, je n'aime pas me réjouir à l'avance, crier mon bonheur suprême sur tous les toits pour n'importe quelle raison, je suis toujours un peu prudente... mais je sais quand-même profiter de l'instant... et donc c'est ce que je fais, en ce moment: kiffage, kiffage et rekiffage de nains au programme.

Ma fille approche des trois ans, j'ai avec elle des discussions, on se marre, bien sûr elle me fait des scènes de vaudeville au moins une fois par jour, mais franchement, elle est cool! j'ai l'impression qu'elle commence à arriver à un âge où elle va moins nous épuiser physiquement, qu'elle commence à exprimer ses besoins, se débrouiller un peu toute seule et savoir être raisonnable. Et puis j'aime bien quand elle m'imite: "Je reviens, ne t'inquiète pas, je vais chez Monop' cueillir des pommes, des pommes de pain, et des œufs. Et je vais chez le docteur après, j'ai trèèèès mal au dos, parce que j'ai beaucoup bu aujourd'hui".

Et mon fils, en ce moment... quel plaisir! Il ne pleure presque plus de la journée, sourit pour un oui ou pour un non, dort non-stop de 20h à 7h du matin, se réveille en même temps que sa sœur (et que leur lapin lumineux! oui ce p..... de réveil est efficace! Enfin jusqu'à présent), fait de bonnes siestes la journée, a sa petite routine réglée au quart d'heure près... j'ai l'impression de le comprendre dans la seconde où il s'exprime (ce qui change pas mal des débuts, si vous me suivez régulièrement. Mes nuits avec Patrick Sébastien sont déjà bien loin!)
 On doit sûrement être plus cool qu'avec notre premier enfant, notre fils suit le mouvement, vit dans un bordel sonore assez extraordinaire du matin au soir sans broncher, on se pose moins de questions, mais je pense que sa personnalité est aussi assez différente de celle de sa sœur. A son âge, elle hurlait à l'heure de la sieste, ne fermait pas l'œil de la journée, poussait des cris stridents de faim au réveil... chaud chaud chaud!

En fait si je devais résumer un peu les phases d'un bébé... et mon étude du plus grand sérieux se base sur un panel assez diversifié et représentatif composé de... bon, mes deux nains, je classerai les périodes charnières un peu comme les tailles des bodies: 

- 0/1 mois: bon, ok, on se réveille toutes les 2 heures la nuit, et on roupille la journée dès qu'on a une minute... mais je trouve que cette période n'est pas la plus difficile: le bébé dort encore pas mal toute la journée, il reste assez facile à gérer, à transporter un peu partout. 

- 1/3 mois: pour moi, à chaque enfant, ça a été la période la plus difficile. On commence à accuser le coup vers cette période, à se dire qu'on aurait quand-même du penser un peu plus à soi. Le bébé commence à moins dormir la journée (bon ça c'est bien, ça le rend d'autant plus intéressant), mais c'est surtout la période où les pleurs incessants commencent. Du moins dans ma famille. 
Les hurlements du soirs, impossibles à calmer, les parents épuisés qui perdent leur calme, comme par hasard c'est aussi la période où le couple reprend un peu sa place, où l'on se retrouve... bref c'est la période où il faut tout gérer en même temps: étendre le linge, faire l'amour pendant qu'on décongèle un plat Picard au micro-ondes, surveiller tout de même sa montre pendant les ébats follement romantiques puisque le bébé va sûrement se réveiller pour manger, "oui il se calme pendant 5 à 6 minutes à chaque fois, ça nous laisse un temps fou mon amour", régler le réveil pour la grosse journée de boulot de Jean-Chou du lendemain, essayer de coucher tout le monde, changer les draps de la grande qui a renversé les gouttes de vitamines de son frère sur sa couette, recoucher tout le monde, faire les papiers administratifs, se relever pour marcher 2 ou 3 heures dans le salon avec bébé dans les bras devant le programme nuit d'Arte pour le calmer, caler dans son agenda le jour où l'on prendra un bain .... bref rien que d'y repenser j'ai envie de hurler de fatigue (oui, c'est possible)

- 3 mois: Pour moi, c'est l'âge où tout commence à s'arranger. L'épuisement des débuts, les pleurs, la frustration, même s'ils n'empêchent pas de vivre de magnifiques moments de tendresse, laissent assez peu de place à l'installation de l'amour, à la découverte de son enfant. Pour moi, c'est à partir de 3 mois que j'ai eu vraiment l'impression de sentir l'amour pour mes bébés grandir, c'est l'âge où l'on commence à avoir enfin un peu de temps, ne serait-ce que pour réaliser le bonheur de voir son bébé évoluer jour après jour.

- enfin, 6 mois: L'âge serein! on se comprend, une osmose s'est installée entre l'enfant et ses parents, le rythme est pris, l'amour s'exprime dans les deux sens, et j'adore sentir ses petits doigts qui commencent à s'agripper dans mon cou, à mes cheveux, lorsque je le prends dans un bras, sur ma hanche.

Bon, la route est longue, ma petite expérience me dit que tout ne fait que commencer... selon mes souvenirs, vers 9 mois, ce sera l'angoisse de la séparation, et les hurlements qui recommencent lorsque l'on quitte la pièce et que le nain nous perd de vue... mais c'est aussi l'apprentissage de la position assise... puis le quatre-patte, les babillages, vers un an, la marche...
etc... etc.

Bilan à ce jour, donc: Faites des gosses!
Et vous? Vous avez l'impression de constater différentes phases, de votre côté?

3 commentaires:

  1. Oui, différentes phases... La, 14 mois, il est plus agité, moins plus agacée. C'est aussi plus intéressant car il commence à être attentif! Et il me connait bien, il sait me faire râler et moi aussi! C'est plus reposant aussi! Quand il dort, il dort! Quand on joue, on s'amuse et on rigole!
    Oups, je dévie! Je suis assez d'accord avec ton post. Sauf que mon grumeau a toujours été sympa, pas de pleurs incessant, pas de cris etc... une perle!
    Bises à tes nains! :)

    RépondreSupprimer
  2. Pour l'instant, les miens ont 5 mois 1/2 (des jumeaux : 1 p'tit gars et une p'tite nana) et pour moi ça a commencé à être un poil plus cool quand ils ont eu 2 mois. Les nuits ont été plus longues et les journées, un peu plus de temps entre chaque fournée de bib.
    Depuis 10 jours, ô merveille, on a des soirées tranquilles après 20h30 et on peut envisager de regarder grey's anatomy (pas cool, la saison vient de se terminer :-( mauvais timing).
    Mais dans l'ensemble, pas de pleurs incessants non plus la nuit et des petits loups plutôt cool bien heureusement :-)

    RépondreSupprimer
  3. euh oui:) mon fils a fait ses nuits jusqu'a ses 6 mois apres:
    les dents plus angoisse de la separation/////.....
    donc on se dit que de toute façon bébé grandit en bonne santé et si en plus on assiste aux premières fois!
    alors ça compense les moments durs( surtout quand on s'occupe de bébé H24 sans personne pour vous permettre de souffler un peu) mais ça va:)

    RépondreSupprimer