mercredi 23 mars 2011

L'interview RH: aujourd'hui... Mère Bordel!

"Hi, you reached the cell phone of Eudes-Hugues de Lattre de la Motte Piquette from Raclures and Patners, I'm not available at the moment but if you leave me a message I'll call you back as soon as possible".

Lecteurs, ça fait une semaine que ça dure.
La dernière fois que j'ai eu Eudes-Hugues au téléphone, c'était lundi matin. Pour vous dire, d'habitude le rythme monte plutôt à 20 fois par jour. Et vas-y que je te demande un café, et vas-y que je veux un aller simple pour l'Ile Maurice avec l'assistante en classe business (plus confortable pour le business)...
Là, franchement, ça me fait des vacances, c'est sûr... mais bizarrement, je ressens comme un manque.

Il m'a donc appelée lundi matin pour me dire qu'il était bien arrivé à sa cure à la clinique Meadows, Arizona (promo "John Galliano"). A la base le but était vraiment la désintox de drogues en tous genres, mais manifestement en mars de chaque année, il y a une ristourne sur les cours de désintoxication aux addictions sexuelles, à base de détente, sophrologie et cannabis (le tout, en tenue d'Adam). Il en a donc profité, apparemment couplé à la desintox "drogues" c'est assez efficace, surtout quand la marijuana est fumée plutôt qu'ingurgitée. M'enfin je vais pas entrer dans les détails, ce n'est pas le sujet.
Il m'a dit de faire passer ça sur le budget com' de Raclures and Partners. Moi, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise, j'obtempère (et je mets ça sur le dos de Josiane s'il y a un souci à l'audit).

En attendant, donc, j'essaie de remplacer un peu Eudes-Hugues chez Raclures. C'est pas évident, parce que remplacer un type dans son rôle de président d'une boite cotée au CAC, c'est pas comme si je faisais ça tous les jours. Et puis aller au golf, aux petits-déjeuners de l'Automobile Club ou aux conférences "RH et sports nautiques" à la piscine du Ritz, ça me fatigue assez intellectuellement. Et je perds du temps sur mon blog. Mais enfin tout cela n'est pas bien grave.

Aujourd'hui donc -comme à chaque fois même, pour être honnête-, je vais donc me coller à l'interview RH que devait assurer Eudes-Hugues. 
Je reçois une blogueuse d'exception, assez connue, avec un lectorat déjà bien développé, que j'apprécie énormément: il s'agit de Mère Bordel, qui rédige le blog "Pourquoi je deviens mère bordel?" dont chacun des posts me fait beaucoup rire.
Ensuite, je dois vous abandonner; madame Eudes-Hugues de Lattre de la Motte-Piquette vient de me laisser trois messages: il faut absolument que je file à Senlis lui racheter des serre-tête et des mocassins, ainsi que des ballons de baudruche motifs tartan (où est-ce que je vais trouver ça, moi?) pour sa sauterie "Chasse, Messe et tradition" de samedi prochain (à l'occasion des 12 ans de son petit quatrième, Enguerrand -l'enfant du milieu...place jamais facile-).
Pour tout vous dire j'aurais bien posé une RTT, moi, aujourd'hui. Bref.

Ah! voilà Mère Bordel qui arrive. Elle a pas l'air commode. Allez, je l'accueille et nous allons commencer l'entretien. (Je suis pas de super humeur aujourd'hui...je vais essayer de pas la rater, celle-là)

- Bonjour.
- Bon... Bonjour oui.
- Asseyez-vous Madame.
- (Mais où veut-elle que j'm'asseye ? Ah là ? Pfiou le bordel ici... Ah là...) Je pose votre petite blouse d'écolière là hein, que je puisse m'assoir... (Putain encore une perverse).
- Voulez-vous un café, une petit verre de notre fontaine à eau? eau tiède, eau froide ?
- Euh bah un verre d'eau... D'eau normale quoi ! Enfin j'veux dire... A température ambiante, c'est possible ? Mais euh... Pas de l'eau du robinet. En bouteille. Avec les radiations, tout ça...

- Vous n'avez pas eu trop de mal à trouver nos bureaux ?
- Moi ? Du mal à trouver ? Nan sûrement pas j'ai un stérilet GPS
(Si c'est des questions cons comme ça tout du long j'suis pas dans la merde...).

- Alors.... bon. J'avais décelé sur votre CV que vous étiez, mmmmmh, une femme.
- Ah ? Ah oui c'est la typo ça, ça fait trop gonzesse, faut qu'je change.
- Votre présence et votre accoutrement me confirment cette intuition.
- (Accoutrement ? Nan mais elle s'est vue elle avec ses moonboots en mars ? Je rêve !!!)
- Je vais donc vous poser la traditionnelle question d'introduction: Avez-vous des enfants? Que comptez-vous faire de votre utérus durant les 5 prochaines années? Pourquoi? Comment assumez-vous votre désir de reproduction, lorsqu'il s'agit de la concilier avec une vie professionnelle sérieuse?
- Waouh toi tu rigoles pas quand tu poses UNE question ! Y en a 4 là des questions dans ta question ! Bordélique dans ta tête un peu nan ? Bon, pas grave, j'aime le bordel.
Alors je reprends:
Avez-vous des enfants:
Oui, une, Miss Bordel, Barbie Sumo pour les intimes, 4 mois.
Que comptez-vous faire de votre utérus dans les 5 prochaines années:
Surtout, RIEN.
Pourquoi:
Ben la réponse est dans le petit 1 des 4 points de ta question à rallonge...: J'ai un bébé de 4 mois. Je viens à peine de comprendre que je vais peut-être y survivre, vais pas me remettre en danger de mort d'emblée, avoue que ce serait con, nan ? Ah tu l'as fait ? Bon ben nan mais y a des gens pour qui ça doit être bien hein. Hum. Il est un peu étroit ce fauteuil nan ? Ou...Ah nan c'est moi.
Je continue alors.
Comment assumez-vous votre désir de reproduction, lorsqu'il s'agit de la concilier avec une vie professionnelle sérieuse:
Ma vie professionnelle n'est pas sérieuse. C'est moi le chef. Mais pour l'instant ça va: J'ai décidé de renoncer pour 6 mois à toucher un salaire décent pour faire la desperate housewive du pauvre, mais je vis pas à Wisteria Lane, c'est pas tout à fait le même délire au quotidien...
Et y a pas de jardinier sexy.

- Vous êtes ici pour me parler de votre expérience bloguesque. Que racontez-vous de beau sur votre blog?
Ben ça va déjà faire un an le 8 avril, ça va vite. Elle est trop ouverte ta question là "Que racontez-vous de beau" ça me donne envie de te parler de météo ça m'a séché le cerveau !
Voilà voilà, bientôt un an de blog, c'est cool et il fait beau, c'est l'printemps.

-Si vous étiez un animal, comment vous appelleriez-vous? Développez.
Un mollusquarie. C'est une otarie molle. Un animal à la démarche pingouesque mais mou. Flasque. Après ponte.

- Du tac au tac... surtout ne réfléchissez pas trop (c'est une technique psychologique très poussée et efficace utilisée dans les prisons, que notre cabinet a eu l'idée d'adapter au monde des RH, pour définir votre personnalité globale, votre aptitude à la réussite, votre résistance à l'échec et votre motivation):
Plutôt Beverly Hills ou Hartley Coeurs à Vif?

Beverly Hills !
Enfin, Hartley Coeurs à Vif, t'es sérieuse là ?!

- En sachant que Michel Drucker est actionnaire principal de notre cabinet de chasseurs de têtes, pourriez-vous me dire, honnêtement, ce que que vous pensez de Michel Drucker? Est-il assez présent à la télévision, ou aimeriez-vous le voir un peu plus?
Parce que plus, c'est possible ? Je préfèrerais Paul le Poulpe à la place, il est beaucoup plus expressif, même mort.

- Etes-vous féministe? A quelle fréquence?
Matin, midi et soir. Au moment des repas. Pour être sûre de pas assécher mes mains sur le manche d'une casserole. On dit manche pour une casserole ? Queue ? Hum...  Nan c'est pire.
Enfin t'as compris quoi pour pas cuisiner.

- Qu'aimez-vous faire pendant que vos enfants/ animaux domestiques/ amants dorment enfin? Vous avancer sur votre travail, ou vous adonner à des hobbies? Lesquels?
- Répondre à des questions cons coincées dans un fauteuil élimé et étroit en face d'une perverse dans son bureau planqué au trou du cul du monde que j'aurais jamais trouvé sans mon stérilet GPS. Ca, j'adore.
Sinon, bloguer, essayer d'avoir une vie sexuelle, twitter, prendre des photos à la con et les envoyer par mms. Ah et dormir aussi, on y pense pas assez.
Et jouer au Yahtzee pour m'endormir. Et lire. Bref faudrait que mon mec et ma gosse dorment H24, mais sans substances chimiques c'est pas possible et comme j'suis écolo comme meuf.

- Pourriez-vous, en 2 ou 3 lignes, me donner votre point de vue, votre analyse, et enfin vos préconisations précises d'amélioration concernant la misère dans le monde, la violence faite aux hommes, la guerre, l'extinction d'espèces animales telles que le dodo, la pollution ainsi que le chômage et les maladies graves?
M'élire présidente du monde avec un budget illimité et 365 valets tankés comme des rugbymen. Là, tout irait beaucoup mieux.

- Comment vous voyez-vous dans 20 ans?
- Si je dis "à ta place connasse", je sors ou j'ai le poste ?

- 3 défauts 3 qualités?
Défauts:
Je suis agaçante de perfection
J'ai toujours raison
En plus je suis grande
Qualités:
Modeste
Subtile
Réaliste

- Toute personne a ses faiblesses. Vous-même, avez vous des vices cachés qui pourraient me faire regretter de vous avoir embauchée? Détaillez.
Des... Des quoi ? (C'est elle qui me parle de vice elle a une blouse d'écolière assise sur le fauteuil en face du sien... L'hôpital qui se fout de la charité...).
Euh... Non rien, j'vois pas. Enfin rien à part que je vais prendre ta place quoi, ça peut-être tu pourrais le regretter.

- vendez-moi ce stylo. Et puis votre blog.

- Ben j'vais pas te le vendre c'est le tien de stylo ! T'es une flèche toi ça fait peur ! Et mon blog n'est pas à vendre. Quoi ? Ben QUOI ? Pourquoi tu as cet air dévasté là ? Attention tu....!
Trop tard. Y a un filet de bave sur ton beau stylo.

- Merci. On vous rappellera. Vous pouvez rejoindre madame Josiane, notre assistante, qui se fera un plaisir de vous raccompagner.
Josiane ? Nan mais c'est bon Josiane bouge pas je vais retrouver la porte toute seule je remets mon GPS en marche, voilààààà un simple clic suffit.
Josiane. Nan nan j't'appelle pas hein le jour où une Josiane m'accompagnera quelque part c'est que je serais sur un chariot à roulettes, incapable de m'y opposer.

Allez, schuss les meufs, merci hein !
Ah attends pardon j'te remets la blouse assise en face de toi à sa place.
Voilààààà !
Freak.

Pour découvrir les anciens interview RH (et mieux comprendre qui est cet étonnant Eudes-Hugues), cliquez ici!
Restez fidèles au poste, le prochain interview RH est déjà en préparation! 

6 commentaires:

  1. Ouiiiii!!!! Mère bordel, j'adore! Merci Marine!

    RépondreSupprimer
  2. Toujours aussi drôle la mère bordel!

    RépondreSupprimer
  3. Le stérilet GPS, j'aime ça. Bravo, hilarante Mère Bordel !

    RépondreSupprimer
  4. Chère Marine,
    Nous sommes au printemps et tu le sais certainement, après vient l'été... Tu avais lancé une rubrique essentielle: Beauté, bien-être, apparence et poudre aux yeux... mais elle est en hibernation.
    Il serait peut-être temps de la réveiller car c'est maintenant ou jamais qu'il faut se reprendre en main pour être au top cet été.
    Non, parce que ce n'est pas avec un tablier chaton qu'on va tout déchirer sur la plage!!!
    C'était la suggestion du jour, sans te commander, hein (je suis polie, je suis polie, je suis polie!!).
    Merci d'avance

    RépondreSupprimer
  5. Oui mais avant, Marine doit répondre à mon interview personnalisée !

    RépondreSupprimer