samedi 30 avril 2011

Festival de Cannes, H-1



Bonjour à tous! 
Vous vous souvenez peut-être, je suis finaliste au Concours de blogueuses Madame Figaro...
Le thème sur lequel j'ai du écrire était "Festival". Le tout, en moins de 3000 caractères. Pas évident, comme exercice! Alors, voici mon texte. 
(Pour les bonnes âmes qui voudront bien voter pour moi sur le site de Madame Figaro, je vous donne dès lundi le lien où vous rendre! mille merci!)

Festival de Cannes, H-1

"Ma fille, 20 ans, prend son petit-déjeuner avec nous. Elle suit brillamment une formation Les-Experts-Las Vegas à l'Université de UCLA, mais elle est revenue exceptionnellement pour la soirée.
Je me force à avaler une gélule de café-croissant... ça fait des mois maintenant que j'essaie de diminuer ma consommation de graines germées de concombre sans OGM. Le Ministère de la Santé nous a bien alertés, l'année dernière, sur la dangerosité du bio et les risques pour notre santé. Il a d'ailleurs fait rajouter, sur nos bouteilles de jus de fruits frais, des photos assez terrifiantes de malades en phase terminale.

Aujourd'hui, 1er mai 2031, c'est le lancement de la 84ème édition du Festival de Cannes. J'ai promis à ma fille de l'accompagner. Cannes est tellement proche de notre chalet des Maldives! En quinze petites minutes d'avion, nous y sommes.
Michel Drucker, qui, de sa voix toussotante, anime la tranche 8h00/22h00 de France Inter, nous annonce que, cette année, le président de la République, Junior Besancenot, remettra une palme d'honneur à Carla Bruni-Sarkozy pour l'ensemble de sa carrière au cinéma.

Fraîchement arrivés à l'aéroport, nous passons, sur la Croisette, devant l'hôtel Martinez, et le plateau éphémère du Grand Journal. Sur l'horizon, près des Iles de Lérins, des milliers d'éoliennes s'activent, comme pour nous faire de grands bonjours avec leurs pales immenses.

Avant de venir, nous avons bien pris soin d'absorber, par voie orale, notre vaccin combiné anti-radioactivité et amincissant, comme chaque jour depuis une dizaine d'années (que serions-nous devenus sans cette pilule miracle? Merci Dr Dukan!)

Nous posons nos valises chez Sharon Stone, heureuse pensionnaire à l'année du camping le « Moulin de Mougins », et, quelques minutes après, nous voilà installés dans le Palais des Festivals.
Nous n'avons heureusement pas eu à monter les marches. Il faut dire qu'aujourd'hui le corps humain n'est plus très habitué à mettre un pied devant l'autre...
Depuis que Marion Cotillard, alors qu'elle voulait retrouver les sensations de sa jeunesse, s'est cassé la figure sur la fameuse moquette en 2029, Frédéric Mitterrand, le Président du Festival, nous a enjoints de respecter le principe de précaution: « No stairs for stars ». Seuls les badauds continuent de prendre ce genre de risques.

Ah! voilà que j'aperçois Demi Moore sur scène! L'actrice toujours juvénile, égérie L'Oréal, est maîtresse de cérémonie. La France est son pays d'adoption depuis son mariage avec François Hollande.
« Le cinéma, c'est magique. Cannes, c'est une déclaration d'amour au cinéma. Aux acteurs. Cannes, c'est … heuh...la plus magique … déclaration d'amour. »
Mmmh. Isabelle Huppert fait un peu la tronche, au fond. Je crois que la star s'est un peu embrouillée dans son discours.

Mais rien ne gâchera mon plaisir d'être ici. Je respire profondément, bien installée au fond de mon fauteuil rouge, décidée à en profiter. Une fois encore, je vais me laisser emporter par la magie du Festival..."

6 commentaires:

  1. Tu as toujours été fortiche en science-friction, Marine, et là, tu contournes la difficulté de rédiger l'équivalent d'une page de magazine, en la distillant savamment, mêlant couples improbables et avancées scientifiques plus ou moins inquiétantes, en un récit drôlatique. Comme journaliste et auteur, je vote pour ton joli talent.

    RépondreSupprimer
  2. Allez t'inquiète, avec ce texte tu peux gagner!
    On tous avec toi!

    RépondreSupprimer
  3. J'adore et je voterai pour toi parce que tu le vaux bien! Just do it! I'm lovin' it!
    Je sais pas ce qui me prend... Ça doit être l'effet festival...

    RépondreSupprimer
  4. ça y est, moi aussi j'ai trouvé... c'était super dur comme thème ! Bravo, j'adore ta version !

    RépondreSupprimer
  5. argh tiens j'aurais bien voté pour ce blog mais les vote sont suspendus.
    (Bon faut vraiment que j'arrête de glandouiller, je repasserai quand j'aurai fini mes exams!)

    RépondreSupprimer
  6. Alors là ! Bravo Mademoiselle ! C'est une belle et charmante histoire anticipée à souhait, où votre imagination légère et colorée nous fait voyager dans un avenir- somme toute - pas trop effrayant, ironique à point et traité avec humour, un "Festival de pensées positives et d'accouplements improbables", et le film lui EST LÀ !

    RépondreSupprimer