mardi 30 août 2011

Délit Maille et Philippe Lucas: I won!





Aujourd'hui est mon jour de chance. J'ai gagné mon Philippe Lucas en tricot.


Un joli signe du destin que voici, non? Je dirais même plus: une belle leçon de vie. Rien n'est jamais perdu d'avance. Même le moins gâté d'entre vous peut, un jour, voir la roue tourner en sa faveur. Prenez exemple sur moi!
Parce qu'on ne peut pas éternellement stagner dans les bas-fonds de la vie, le destin s'invite parfois dans nos petites existences pour nous extirper du cercle vicieux du désespoir. Pour nous dire "today is your jour de chance, darling".
Je vous invite à méditer cela.

En attendant je vais remercier la vie, et surtout faire un peu de place sur mes étagères pour accueillir mon monstre sacré en laine (Jean-Chou n'est pas encore au courant, il devrait ressentir beaucoup d'émotions diverses en découvrant ce nouvel élément de déco).

Bonne journée.

5 commentaires:

  1. )))))) Rien que pour ce billet, le Délit Maille se félicite d'avoir eu la main heureuse. Et puis toutes ces heures qui s'annoncent à zoomer sur les mollets musculeux, la coupe de cheveux, la gourmette... On en frétille d'aise

    RépondreSupprimer
  2. On est bien chanceuses!!
    Bon, moi je n'ai pas choisi un truc drôle parce que je voulais vraiment avoir mon fils en tricot mais sinon j'aurais choisi... l'inspecteur Derrick je pense!

    RépondreSupprimer
  3. merci! les filles!
    c'est vrai que ce moment est assez euphorisant ;-)

    RépondreSupprimer
  4. A ton avis, il flotte ou il coule ? J'espère que tu n'essaieras pas mais je me pose la question... Toutes mes félicitations !

    RépondreSupprimer