mercredi 17 août 2011

Kreativ Blogger Award!

quéssecé?

J'ai reçu un gentil petit tag d'une nana dont j'apprécie beaucoup le blog; GLOSE.
Alors en fait, ça consiste donc en ça:


1. remercier la personne qui vous a décerné cet award/ 
2. mettre le logo «Kreativ blogger award» sur votre blog. / 
3. mettre le lien vers la personne qui vous a décerné ce prix./ 
4. dévoiler sept choses à votre sujet. /
5. Nommer sept blogs méritant cet award selon vous. / 
6. Mettre le lien des blogs cités ci dessus. / 
7. Et prévenir ces sept personnes.

Je vais donc aller la remercier directement... et vous dévoiler sept choses terriblement trépidantes à mon sujet:

- quand j'étais jeunotte, ça m'amusait pas mal d'envoyer des courriers à des têtes couronnées ou présidents, en leur demandant leur photo dédicacée -oui je sais- (genre: Queen of England, London... ou The President of the USA, The White House, Washington).
Ainsi, j'avais affiché, dans notre salle de bain d'enfants, toutes mes acquisitions, reçues la plupart du temps en format A4 sur un beau papier glacé; portraits officiels de la Reine d'Angleterre, de George Bush, de Mitterrand, puis Chirac, du Prince Rainier... c'était de toute beauté de faire pipi face à ce gratin officiel.
Vous imaginez bien que mes frère et sœur, pas vraiment concernés par ma démarche, étaient encore plus ravis que moi de se brosser les dents sous le portrait du roi du Danemark. J'ai toujours regretté, cependant, que Clinton n'ait jamais daigné me répondre...

- J'adoooooore les petits-déjeuners salés, à la scandinave. Avec saumon, saucisses, champignons... Rajoutez-y des restes froids de la pizza de la veille, et vous ferez une heureuse.

- Enfant,  avec mes frère et sœur, nous envoyions des courriers sans coller de timbre; il suffisait d'inscrire en destinataire une adresse imaginaire... et d'écrire au dos, à la place de l'expéditeur, l'adresse du véritable destinataire: La Poste faisait un "retour à l'envoyeur" pour cause d'adresse inconnue... ainsi nos courriers arrivaient toujours à bon port chez nos cousins! (jusqu'à ce que le facteur, finaud, s'aperçoive enfin de notre stratagème et nous remonte les bretelles...)

- Vers mes 15 ans, une dentiste m'avait prédit que je n'aurais plus de dents à 30 ans si je ne mettais pas d'appareil dentaire. Depuis, je cauchemarde régulièrement à propos de mes dents.
Pendant ma première grossesse, une sage-femme m'a carrément fait pleurer en m'assénant un: "si vous continuez à prendre autant de kilos, et à ce rythme, vous n'arriverez plus jamais à vous regarder dans la glace, et votre mari non plus, ce sera très dur pour votre couple". Glourps.
Aujourd'hui, 30 ans pile... j'ai encore toutes mes dents, et pas de dégout particulier en me regardant dans la glace... mais j'ai développé une phobie certaine, surtout en ce qui concerne les sage-femmes.

-  J'ai appris à conduire à 14 ans, avec mon grand-père, dans le village paumé de Seine-et-Marne où se situait la maison de famille. On s'entraînait sur la Grand-route, juste à côté du cimetière (sic). On se marrait bien avec mes cousins du même-âge.

- A 18 ans, j'ai passé l'été dans une famille américaine à Los Angeles. En fait de famille, j'étais hébergée, avec une autre française, chez l'ex-femme d'un riche avocat de la ville;
J'ai évolué une bonne partie de l'été dans son salon rose-bonbon, avec moquette épaisse au sol, miroirs au plafond, téléphones roses en fourrure, coussins en lurex en forme de cœurs, poufs en skaï léopard autour de la piscine... et plein de chats partout.
Cette bonne femme, c'était un peu la Samantha de "Sex and the City": la cinquantaine, pas beaucoup d'éducation, franchement vulgaire, très "nouveau riche". Son dressing était bourré de pièces Dior ou YSL des années 80, l'appart' était décoré de milliers de photos d'elle plus jeune (fallait reconnaître qu'elle était canon avec ses épaulettes).
Quoique toujours parfaitement (trop) maquillée et manucurée, elle pétait et rotait à table, picolait pas mal, et adorait commander des plats chinois ou italiens, que nous dégustions à même la barquette, sur un parking, encore assises dans son gros 4X4, avant de retourner à la maison pour finir la soirée en grignotant des Oreos sur son canapé devant la téloche (une dans chaque pièce).
Elle n'était pas la dernière pour faire la fête et nous a entraînées dans quelques plans très rigolos (soirées chez les voisins collectionneurs de serpents, concert des Offspring à Orange County, soirées jacuzzi avec tout le quartier ou hamburgers-parties autour de la piscine toute la journée (où les françaises se contentent de manger un ou deux burgers... alors que les américains en boulottent non-stop de midi à 17h -ben quoi, une Barbecue-party c'est une Barbecue-party, merde!-)
Elle nous a même emmenées passer 3 jours à Las Vegas, sur un coup de tête. Et dire que j'étais censée, au départ, vivre dans une autre famille, proprette et très assidue aux messes baptistes qui durent 4 heures, beaucoup plus "Sept à la Maison" qu"Absolutely Fabulous"... j'ai eu de la..."chance".
Le Cliché complet de l'American Way of Life version Côte Ouest... un régal.

- J'ai toujours été une véritable petite merde en physique-chimie au lycée, j'hésite à m'acheter un I-Phone, et je ne me ronge pas les ongles (ça fait plus de 7 trucs mais bon...)

- et le petit bonus, number huit (j'y prends goût!):
Lorsque j'ai envoyé mes faire-part pour la naissance de mon premier enfant, il m'en restait 4 ou 5 supplémentaires. J'ai donc décidé d'en envoyer quelques uns à des people (qui m'ont royalement ignorée bien-sûr), un à mon maire (La mairie de Levallois m'a chaleureusement offert des petits chaussons abeilles - mmmh, en même temps les personnes âgées reçoivent des paniers de foie gras à Noël, donc bon)...
Et un autre à notre président de la République et à sa chère Carla (un ancien cuistot de l'Elysée tenait un chouette petit resto à Levallois, au détour d'une conversation il m'avait donné l'adresse du bureau correspondant, allez savoir pourquoi)
Et le Président, contre toute attente, m'a répondu, dans un style tout à fait raccord avec l'esprit du début de son quinquennat. C'est cool ma vie hein?


___

Voici enfin les sept blogs à qui je vais décerner l'award:

- Ingliche Titcheur, pas seulement parce que c'est une amie mais parce que son blog est véritablement bien écrit, et très drôle (de telles qualités sont rares).
- Queen Mom, pour les mêmes raisons.

- Mamans Testent, parce qu'il me parait être un des plus hilarants blogs de maman qui soient!

- Délit Maille, parce que, comme vous l'avez peut-être constaté, je ne me suis toujours pas remise de ce concept génialissime.


- Mais Pourquoi je deviens Mère Bordel, j'aime!

- Girls and Geeks, le blog de l'excellente Titiou Lecoq, journaliste de Slate.

- La mite orange, parce que je l'ai découverte il y a peu et je trouve qu'elle écrit vraiment bien.

4 commentaires:

  1. WOOWWW !
    Quel bonheur de lire les 7 choses sur toi !
    C'est mon rayon de soleil de la journée :)
    Ton été dans une famille américaine mériterait d'être relaté dans un roman...

    RépondreSupprimer
  2. oh ben merci! il va pas t'arriver malheur, genre maison en feu ou toutes tes dents qui tombent si je romps la chaîne ? mais je réfléchis pour te renvoyer l'ascenseur à ma façon. très bientôt.

    Sinon, je ris beaucoup ici. (sauf le récit de vacances pourries. c'est encore trop frais)

    RépondreSupprimer
  3. Hihi, il faudrait développer un peu tes vacances aux States! Ca avait l'air énorme!
    Quant au tag, merci pour cet honneur (qui me permettra de pondre un billet avant les 18 ans de mon enfant).

    RépondreSupprimer
  4. Très honorée également, chère Marine, mais comment fait-on pour insérer le logo dans son blog ? zatize ze kouesstionne ! en plus que mon ordi est en train de me lâcher, que faire, Docteur ?

    RépondreSupprimer