vendredi 23 septembre 2011

Pourquoi souriez-vous, Anne Sinclair?


Je vous propose d'écouter, de ré-écouter, voire de ré-ré-écouter l'excellent billet de François Morel sur France Inter à ce propos:

6 commentaires:

  1. Il a raison, le bougre : pourquoi sourit-elle, triomphante ? Je crois tout simplement que c'est parce que les charges d'agression sexuelle ont été abandonnées par Cyrus Vance, et avec, leurs conséquences très lourdes. Et qu'en France, elle pense, avec raison, que la plainte de Tristane Banon sera remisée aux oubliettes à la manière française ! Ce qui me chiffonne, c'est la capacité apparente de son cher époux à dégainer plus vite que son ombre auprès de la gente féminine, qu'elle soit belle ou pas. Nafi n'est quand même pas une beauté remarquable, admettons-le. Ce qui ne lui enlève pas le droit d'être respectée, loin de là. Ce qui m'apparaît curieux, c'est cette histoire de rapidité extrême de cette relation sexuelle, si l'on en croit les 7 minutes rapportées. Là, ça sent vraiment le pathologique, la pulsion incontrôlée, bref la nécessité pour DSK de se reconnaître comme malade et la volonté de se faire soigner. C'est pourquoi, DSK aurait quand même intérêt à raconter, au point où il en est dans le scabreux, sa version des faits dans la suite du Sofitel. On y apprendrait peut-être que Nafi - qui a quand même raconté sa version aux policiers en mimant une fellation, comme si ça n'allait pas la desservir-n'avait pas eu peur de contenter ce client "rapide" pour en tirer profit ensuite, comme on peut aussi interpréter le procès au civil qu'elle lui intente. Ce qui est pénible dans cette histoire lamentable, c'est de voir les féministes de tout poil -homme ou femme- tomber sur le rable de DSK parce qu'il est puissant et riche et défendre bec et ongles Nafi dont l'implication dans des trafics illicites et la conversation avec son mec en taule entache sa réputation de victime innocente. Que le dossier complet de cette affaire soit donc enfin publié, ainsi que les faits avérés et ceux retenus par le proc de NY. Encore une fois, je ne suis pas strausskahnienne, je me fiche de sa carrière politique et du PS, je trouve également ridicules les louanges de grande intelligence de l'économiste DSK lequel, s'il était réellement si intelligent, aurait pu éviter de tomber dans ce feuilleton trash ! C'est pourquoi, comme François Morel, je ne trouve guère intelligent - si ce n'est pour qu'il soit interprété comme le symbole de l'innocence complète de son époux- le sourire triomphant d'ANne Sinclair, toujours et en tout lieu. Ou alors c'est qu'elle a vraiment beaucoup, beaucoup d'humour !

    RépondreSupprimer
  2. Ah oui, j'aime beaucoup françois morel!

    RépondreSupprimer
  3. Excellent billet en effet, merci de l'avoir partagé ; j'avoue que cet air triomphant en permanence sur son visage pose question, c'est vrai...

    RépondreSupprimer
  4. Excellent billet? Personnellement je ne l'ai pas trouvé drôle et en tant que réquisitoire contre une personne, extrêmement mal argumenté.

    Anne Sinclair sourit? Et alors? Qu'est ce que ça veut dire? Ainsi, aujourd'hui les gens n'ont plus le droit de sourire? Et si elle souriait pour ne pas pleurer? et si son sourire cachait ses blessures? Et s'il était simplement une sorte de protection contre la foule lyncheuse, un symbole de dignité, une forme de résistance à la méchanceté ambiante?

    Et ce billet de Morel, est ce vraiment de l'humour? N'est ce pas plutôt de la simple méchanceté, de la joie mauvaise à taper sur quelqu'un qui en a déjà pris plein la figure?

    Les allemands ont un mot pour ça le "shadenfreude"... ou la joie du malheur d'autrui. Rien d'humoristique là dedans...

    RépondreSupprimer
  5. Non, il a parfaitement résumé la situation. DSK est un pervers narcissique, et une femme sous emprise. Une ancienne petite fille gâtée, riche, tombée bien bas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nafi a été défendue par les féministes parce qu'ellea bel et bien été violée. Sinclair savait que DSK s'en sortirait. d'ou l'arrogance. Croyez vous que DSK ne réfléchit pas avant d'"attaquer" ses proies ? Une femme de ménage dont il devait savoir qu'elle était en situation illégale. Il ne s'est pas attaquée à une career woman américaine, mais à une personne dont il savait qu'elle n'aurait aucune crédibilité. Idem pour Banon, petite blonde de 23 ans, sans situation sociale encore établie...ce ne sont pas des "pulsions" (il a dépassé la soixantaine les mecs rappellez vous), mais bien des attaques a moitié préméditées. C'est un pervers narcissique sur tous les plans, pas un simple délinquant sexuel...

      Supprimer