mardi 1 novembre 2011

Voyages en famille...

Lucca, Toscane

Parcourir le Canada en mobil-home, fêter Halloween à Boston, aller voir les otaries à San Francisco, sur Fisherman's Wharf, passer Noël à New-York, faire du bateau sur le Colorado, se baigner dans une piscine climatisée à Las Vegas, faire face à Monument Valley, prendre le frais à Mesa Verde, Utah.

Faire de la motoneige et dormir dans des igloos en Laponie.


Se balader dans le Morbihan, voir Carnac, Quiberon, l'Ile aux Moines. Faire un stage de catamaran à l'Ile-Grande.
Se baigner dans la baie de Rondinara où les vaches paissent en liberté, les pattes directement dans la mer, manger des canistrelli au petit-déjeuner en sortant de la tente, prendre une bonne soupe réconfortante le soir à la Cantina d'Oria à Bonifacio, regarder le soleil se coucher sur la tour Gênoise de Piana.

Visiter les châteaux de la Loire à vélo, pour aller sur les traces de Rabelais.
Faire du vélo et du cheval en Camargue, à l'automne, et dormir à l’hôtel du Pont des Bannes, aux Saintes-Maries-de-la-Mer, au milieu des marais, pour observer les ragondins, dans des petites maisons de gardian, et se réchauffer au coin du feu après une bonne journée de mistral.

Aller à Disneyland.

Faire une croisière sur le Nil, l'année où l'Egypte est au programme scolaire d'histoire. Passer quelques jours au Caire, marcher dans le souk à Assouan, voir les rives du Nil défiler tout doucement, alors qu'on boit un thé sur le pont du bateau, en maillot de bain, au mois de novembre. S'arrêter sur l'Ile Eléphantine, faire un tour en felouque. Découvrir Abou Simbel, survoler le lac Nasser dans un vieux coucou, rester sans voix devant Karnak et Louxor.

Battre le pavé à Pompeï, voir toute la baie de Naples du haut du Vomero, manger une margherita simple et exquise à 4€ dans le quartier espagnol, sur la Spaccanapoli, puis filer en bateau à Capri.

Boire un café le matin, sur la place ovale de Lucca, puis monter sur les remparts et en faire le tour à vélo, avec vue sur toute la campagne Toscane.
Du haut du grand escalier de la Piazza di Spagna, observer les terrasses secrètes et magiques installées sur les toits, à Rome.
Parcourir les collines de Lisbonne en Tramway.
Prendre le train à grande vitesse au départ d'Atocha, Madrid, direction la  magnifique ville maure de Tolède et sa cathédrale à couper le souffle, aux murs tapissés d'oeuvres d'El Greco.

Prendre des cours de Surf à Uluwatu, Bali, puis visiter le petit village d'artisans, Ubud, se faire taquiner par les singes, flâner à Kuta Beach et manger des poissons grillés le soir, les pieds dans le sable, à Denpasar.

Retourner sur l'Ile où j'ai fait mes premiers pas, La Réunion.
Aller voir la famille au bout du monde, et fêter Noël en maillots de bain, quelques guirlandes accrochées au palmier du jardin, à Noumea.

Dormir dans une cabane dans les Cévennes.
Passer une semaine dans une yourte dans l'arrière-pays provençal.

Faire le sud du Maroc en 4X4 et à dos de chameau.
Visiter l'Argentine.

Plonger à la Pointe aux Canonniers, à l'Ile Maurice.
Déjeuner sur le port d'Honfleur, aller faire trempette à Dauville, dormir à Cabourg.

Parcourir les catacombes, monter sur la tour Eiffel, faire un tour de péniche sur le Canal Saint-Martin, aller voir une pièce de théatre, dîner dans un petit resto du 14ème, manger un hamburger à la Rotonde, acheter des produits exotiques à la Grande Epicerie, diriger des petits bateaux sur les bassins du jardin du Luxembourg, courir dans les couloirs du musée Carnavalet, voir le magasin de jouets anciens de la galerie Vivienne, s'amuser sur les colonnes de Buren dans les jardins du Palais Royal, flâner dans ceux du Petit Trianon et le Hameau de la Reine à Versailles.

Manger sur la plage à Cassis, faire une sieste dans les calanques. Le cours Belsunce, le cours Julien, La Canebière, Noailles à Marseille, le cours Mirabeau à Aix.

Passe un été dans les Cyclades.
Aller en Croatie, faire un petit détour par la Slovénie et revenir en Italie pour marcher dans les Dolomites.

Aller voir les moutons en Irlande. Voir les singes de la sagesse, le Mont Fuji, au Japon. Passer un week-end à Moscou. S'arrêter 2 jours à Amsterdam. Regarder les gondoles du haut du Pont des Soupirs. Suivre le chemin des crèches en Provence. Prendre le bac sur le lac de Côme pour aller de Bellagio à Varenna. Descendre la Michigan Avenue pour arriver sur le lac du même nom, glacé en plein hiver, à Chicago. Dîner chez André à la Rochelle. Marcher dans le Colorado de Rustrel, dans le Lubéron. Prendre le goûter en bas des pistes aux Gets, Haute-Savoie, manger une tarte aux Myrtilles au Schuss, puis se retrouver au pub Canadien. Boire une coupe de Champagne au petit déjeuner dans un cinq étoiles à Poltu Quatu, Sardaigne.

~~~~~~~~~

Autant de rêves de voyages dont nous aimons parler, à la maison... des idées, des envies, de lieu à (re)visiter avec nos enfants, quand ils seront un peu plus grands (lesquels réaliserons-nous? Mystère!)
Pour revoir les lieux qui nous ont plu avec une magie supplémentaire, pour montrer à nos enfants ce qui nous a ému lorsqu'on n'était encore que tous les deux, ou tout juste enfants, pour partager avec eux des souvenirs...
Parce que, jeunes parents, les grands voyages, comme les petits, nous manquent un peu. Qu'on a hâte de voir à nouveau des billets d'avions posés sur la commode, près de l'entrée... et que notre passeport soit à nouveau tamponné, dans tous les sens, et de toutes les couleurs.
Mais le simple fait d'en parler, d'en rêver, de se projeter avec eux, en famille, dans ces lieux marquants, fantasmés ou déjà familiers... l'idée de faire plaisir, plus tard, à nos enfants, et de les voir rêver à leur tour... participe déjà du plaisir du voyage, non?

Vous avez des rêves de voyage en famille? lesquels? C'est tellement bon de les partager!

13 commentaires:

  1. Les voyages avec les enfants... Tout un programme. On en parlé il y a peu de temps et puis cela s'est terminé avec "la petite est tro ppetite, il faudrait qu'elle u moins 3 ans, donc dans 2 ans, banco on part tous les 4" oui mais voilà aujourd'hui on est 4 mais si dans 2 ans on était 5? alors le(la) petit(e) dernier(e) serait trop jeune, et on serait reparti pour 3 ans de diet de voyages... Du coup cela veut dire ne commencer à voyager ous ensemble qu'à partir 9 ans pour le grand, ce n'est pas pjuste par rapport aux autres. Alors il faudrait partir avant avec lui et laisser la(les) plus jeune(s)? Comment pourrais je profiter d'un beau voyage avec mon grand sans la petite? Autant de questions qui restent sans réponse!
    Alors pour le moment on part au ski uniquement avec le grand (la petite est vraiment trop petite pour skier, elle ne sait déjà pas marcher!) et on essaye de trouver des activités adaptées à chaque age, mais un jour c'est sûr on les emmenera loin en voyage pour découvir (ou redecouvrir pour nous) de lointaines contrées, vivre des moments magiques et surtout partager des moments inoubliables qui nous marqueront et qui leur resteront!
    Pour les premières idées de voyages, je crois que l'Egypte, les grands parcs américains ou un safari en Tanzani me tenteraient bien!!!

    RépondreSupprimer
  2. Merci pour ce moment de rêve... je m'y suis vue à chaque étape, sauf à Dysneyland, je déteste (haro sur la mauvaise mère, mais c'est le père qui s'y colle)

    Nous sommes partis skier à 8 il y a 2 ans, et ce fut un vrai bonheur, avec des enfants non blasés (ils savent profiter des plaisirs rares), heureux et motivés du matin au soir.

    Et cet été, nous avons fait un trip de jour dans la Loire à vélo tous les 8, couchage dans les campings, 50km par jour même les jum's de 6 ans, et ce fut un réel bonheur. Pas mal de logistique avant mais ce que j'en retiens, c'est que en 4 jours on a engrangé des souvenirs pour des années.
    Les dépenses ont été très limitées, ce qui rend les choses encore plus agréables.

    j'ai regardé le budget pour partir à 8 en Corse et... nous n'irons pas en Corse...

    Il faut profiter de ce temps où les grands ne sont pas trop grands et les petits plus trop petits pour partir en famille, le temps file!

    merci encore marine!

    RépondreSupprimer
  3. Ah que oui!
    Nous ne sommes pas de grands voyageurs mais depuis que nous avons eu notre fils on s'est dit que l'été de ses 4 ans on partirait tous les 3 en Ecosse car avant il serait un peu trop petit et nous n'avons pas envie de partir voir de belles choses sans lui.
    Donc on rêve de voir des fantômes dans des manoirs hantés, de voir Nessie, de voir des moutons dans les prés, de boire du Whisky (ah non pas avec le petit! bon du thé alors!)...
    Financièrement nous ne pourrons pas partir souvent, donc ça sera exceptionnel!

    RépondreSupprimer
  4. merci pour vos commentaires!

    @ Marjo:
    c'est marrant, on pense comme vous à la maison! on a toujours en tête qu'il vaudrait mieux ne pas faire d'enfants trop éloignés en nombre d'années... parce qu'on a toujours comme perspective l'idée de voyager tous ensemble, dans quelques années!
    Déjà qu'avec 2 ans d'écart entre les 2, on vit pas mal de "frustrations", à cause des activités qu'on ne peut pas faire faire aux 2 en même temps (mais je sais que ça passera vite)... on ferait mieux de garder ça en tête pour l'éventuel-futur-potentiel-3ème, tiens ;-)

    @ Cécile:
    bon, quand je tombais sur les Maternelles, j'étais déjà complètement fan de votre petite vie de famille, et totalement admirative de ton humour, de ta zénitude, bref, de ta wonderwomanitude... alors là, ben chapeau! les 6 enfants en vadrouille à vélo, j'adore!

    @ Elz:
    Nous aussi on se fait un trip sur les moutons, j'sais pas trop pourquoi ;-)
    On aimerait trop aller au vert, avec les nains, sous le crachin, chez les british, dormir dans une maison au toit de chaume perdue dans la campagne, voir les filles se prendre des cuites en mini-jupe et débardeur dans la rue, en plein mois de janvier, aller se réchauffer au pub du village et lire un Jane Austen au coin du feu avec un irish coffee, servi dans un mug à l'effigie de Kate & William, sous un vieux plaid imprimé tartan.
    Le rêve.

    RépondreSupprimer
  5. coucou! mais tu sais que tu peux voyager avec des petits zouzous, aussi petits soient ils? encore faut il le vouloir, et le pouvoir et moi je suis trop stressée pour ça... maintenant ça commence à être top : la dernière suit la troupe, les grans s'interessent à plus de choses et sont curieux ... on rentre des chateaux de la Loire (le bout du monde !) agrementés du Zoo de Beauval, un vrai régal qui ne me donne qu'une envie, les emmener plus loin la prochaine fois ;-)

    RépondreSupprimer
  6. @ evy:
    pour les voyages en France, on en a déjà fait avec les 2, sur de courtes durées... c'était très bien, mais il faut être super organisé, parer à l'imprévu, et ne pas avoir d'objectif précis (sinon, on est toujours déçu ;-) et c'est super faisable, en effet.
    Pour l'étranger, on va attendre encore un peu (mais pas trop non plus, on a quelques projets bien concrets, là)... histoire de profiter en tant qu'adultes, et aussi en famille, en permettant aux enfants d'avoir des moments à eux, et des débuts de souvenirs!

    RépondreSupprimer
  7. Moi, j'en suis encore aux projets de voyages en amoureux et on compte bien en profiter encore un peu. Prendre le train à Moscou et boire du thé en regardant les paysages défiler, se tremper dans le lac Baikal, découvrir Pékin, c'est le prochain projet !

    Mais mes parents nous ont beaucoup trimballé quand on était enfants. Ils étaient sur la même longueur d'onde que Cécile : "Il faut profiter de ce temps où les grands ne sont pas trop grands et les petits plus trop petits pour partir en famille, le temps file!" J'étais plus grande, je suis l'aînée, il a fallu attendre que le petit dernier soit assez grand. Mais de 10 à 17 ans, j'ai découvert le Maroc, l'Italie, l'Espagne, la Croatie, les Etats-Unis, l'Afrique du Sud, etc. Et pour moi, c'est un des aspects les plus importants de mon éducation. J'ai des souvenirs magiques et beaucoup de photos. J'espère que je pourrai transmettre ça à mes enfants aussi.

    RépondreSupprimer
  8. @ Lila:
    moi aussi j'ai eu cette chance d'avoir des parents voyageurs... pratiquement à chaque vacances scolaires, on partait en France, mais aussi au bout du monde, puis ils nous y envoyaient seuls, en immersion... (mon texte est globalement inspiré de tous les voyages que j'ai faits avec eux)
    on en a fait, ses voyages en famille... et c'est aussi une des choses qui me restent le plus, dans mon éducation. C'est une grande, grande chance.
    Les 3 enfants, nous avions chacun un petit journal de bord, tenu très sérieusement, pendant un long périple aux Etats-Unis. Lorsqu'on les a a ressortis et relus à haute-voix, à table, une fois tous les 3 adultes, mes parents ont été très émus de voir à quel point cela nous avait marqués.
    La barre est haute mais j'aimerais offrir à mes enfants la même chose.

    RépondreSupprimer
  9. J'adore ton texte. Il fait voyager, rêver, oublier, se projeter, imaginer...

    De mon côté, des parents pas du tout voyageur...

    Alors on découvre les joies du voyage à deux et c'est merveilleux. Pour l'instant les 5 semaines en Inde sont un moment fort de notre couple. D'après les on-dit, pas simple pour un premier grand voyage, mais inoubliable.
    Il ne me semble pas avoir vu de destination en Inde...

    Suite à ce voyage et aux autres voyageurs qu'on a croisés, on se dit qu'un enfant n'empêche pas un voyage. On a croisé des "convaincus", genre "camping car français au fin fond de l'Inde avec une famille de 2 enfants". En France, la mère "militait" pour l'idée qu'on peut voyager avec des enfants.
    On verra ce qu'il en sera avec des enfants, mais dans nos rêves de futur, c'est tout à fait possible...

    RépondreSupprimer
  10. née à la Réunion (où je vis), et tu aimes la Normandie? Miss Parfaite, va! Si tu passes par l'Océan Indien, viens rencontrer tes fans. (ou garde ma maison pendant que je suis partie). C'est fabuleux les voyages en famille (on tenait à 6 dans un combi-volkswagen même pas aménagé: je dormais sur la plage arrière) où qu'on aille: nous sommes restés en Europe (rapport à papa-écolo-anti-avion) mais que de souvenirs drôles!
    te lire me motive pour tenter l'aventure! (parce que le marathon réunion-allemagne-paris-normandie-bourgogne-réunion en 3 semaines avec le fils de 4 mois qui ne fait pas ses nuits ça m'a un peu vaccinée)

    RépondreSupprimer
  11. On est jamais parti très loin avec le grand, le plus loin étant la Toscane et Séville en avion.
    Cet été, on part 2 semaines dans le Lubéron (8h de route quand même) et une semaine au Portugal ( en avion) avec les 2 (8 mois et 3 ans presque et demi). ça ne me stresse pas plus que ça. On ne profite pas de la même façon, et il faut accepter de faire moins de choses ou des choses différentes, plus adaptées, mais c'est top quand même ! C'est vrai qu'ils ne s'en rappellent pas forcément avant l'âge de 3 ans mais bon, on voyage aussi pour notre propre plaisir ^^

    RépondreSupprimer
  12. Grande question puisque nous partons bientôt faire un mini tour du monde avec nos enfants, de 5 et 2 ans. N'ayant pas eu la chance de partir quand j'étais petite, j'éprouve maintenant le besoin intense de "réparer" les années de voyage perdues, et j'espère transmettre ce goût de l'ailleurs à mes loulous.
    Affaire à suivre :-)

    RépondreSupprimer