lundi 2 janvier 2012

Bonne année!



Je vous souhaite pour 2012...

des éclats de rire, des pistes enneigées, des pilules contraceptives remboursées par la sécu, une famille unie et soudée, des voisins sympas, -3 kg avant le maillot, une santé de fer, pas de burnoute au travail, une bonne entente sexuelle avec la personne de votre choix, un abonnement à un hebdo sans news sur DSK dedans (Anne Sinclair comprise), des massages, des tests-consommateurs pour Fauchon ou Kaspia, des enfants (ou pour ceux qui en ont déjà; des enfants qui font leur nuits), des déclarations d'amour enflammées, une augmentation, le décès d'un richissime oncle d'Amérique, veuf et sans enfants, dont vous ignoriez l'existence, des chats hypo-allergéniques, un objet Apple, un couple de plus en plus heureux avec les années, quelques jours de calme et de silence dans la campagne Toscane, une concierge discrète et néanmoins efficace, guairisont, traittemant contre l'impuissance, l'infairtitilé et retoure de l'êttre aimé (réuçite 100% garanti, contacter M., paris 18iaime), le bout du tunnel, un maillot de bain sexyssime Pain de Sucre à revêtir sur une plage de l'Ile Maurice, un beau mariage, du temps pour vivre vraiment, des élections intéressantes, un dîner avec Jamel Debbouze, Jean-Luc Mélanchon et Fabienne Egal (tous à la fois), une place en crèche, l'embarras du choix dans la date, des coups de pouce du destin, une jolie plus-value, de l'assurance dans les grandes décisions à prendre, beaucoup de coupes de Champagne, le sentiment de paix intérieure et de complétude, un plaid en cachemire, un boulot, des flashes de bonheur quotidien, si forts et si intenses qu'ils en deviennent éblouissants, des câlins tout tendres, de la sérénité et de la confiance dans les yeux de vos enfants, des affaires qui reprennent, un vernis à ongles longue tenue vraiment longue tenue, du courage pour vivre Sa Vie, des spaghetti à l'huile d'olive parfumée à la truffe et aux copeaux de parmesan, la lecture d'un roman bouleversant, un énième visionnage de la scène du rétroviseur où Meryl Streep voit Clint Eastwood pour la dernière fois, arriver à pieds par la Chine, des tarifs clairs et compréhensibles à la SNCF, un solitaire, une grande maison de famille dans laquelle se réunir, de l'humour pour affronter la vie.

Et moult autres choses.
Que vos souhaits les plus fous, comme les plus simples, se réalisent.

et à très bientôt ici!

12 commentaires:

  1. C était trop bon à lire, rêver, ressentir et espérer. 1000 mercis pour ces vœux! Je te souhaite aussi tout ça et plein d échanges bloggesques ici!

    RépondreSupprimer
  2. Je prends ! Tout, ou presques ;)
    Bonne année et on attend encore plein de super article réfléchi comme on en trouve peu sur la toile !

    RépondreSupprimer
  3. Excellent !
    A part l'objet Apple, dont je suis sceptique, sauf si ça se mange, je prends tout ! Bonne année aussi... !!!
    Je suis ton blog depuis quelques temps, et il est original et agréable !
    A bientôt,

    RépondreSupprimer
  4. J'adore ! Bravo, je prends volontiers une bonne partie d'entre eux :-). Et te souhaite beaucoup plus simplement et classiquement une excellente année, (sans oublier plein de billets sur ton blog que j'apprécie bcp !).

    RépondreSupprimer
  5. Merci pour ces voeux dont je ne prendrais qu'une partie à mon compte... de toutes façons je ne paie pas le train...
    Et je suis prête pour une année de plus à me marrer ici (entre autre), tu as un style incomparable!

    RépondreSupprimer
  6. Mais qui est capable de regarder cette scène de Sur la route de Madison plusieurs fois? J'ai tellement pleuré que j'ai cru ne jamais m'en remettre!
    En tout cas, bonne année à toi!

    RépondreSupprimer
  7. merci à vous!
    vos voeux me vont droit au coeur à moi aussi!
    à bientôt

    RépondreSupprimer
  8. L'embarras du choix dans la date?
    IHIHOHOHAHAHAHAHAH! (je suis la seule à avoir vu ou quoi?)

    RépondreSupprimer
  9. @ La Nana:
    merci ;-)
    et puis il y avait aussi "arriver à pieds par la Chine".
    Mais bon, je vais pas me mettre à commenter mes propres contrepèteries, ce serait un peu lourd... ;-)

    RépondreSupprimer
  10. C'est beau: tout pareil pour toi, et des contrepétries! encooore!

    RépondreSupprimer
  11. très beau voyage de mots, j'ai fait mon marché :-)

    RépondreSupprimer