jeudi 16 février 2012

BirthMarkings: Les Marques de la Naissance


J'ai vu une video que je dois partager avec vous.
C'est sur le Baby Blog que je l'ai découverte.

Il s'agit d'un documentaire (Margaret Lazarus) d'une vingtaine de minutes (en anglais non sous-titré), montrant des ventres de mères, qui témoignent sur l'épreuve de la maternité, qui nous racontent une partie de leur histoire, leur passage au nouveau statut de "mère", et le rapport au corps, ainsi qu'au contrôle sur celui-ci, qui changent.


Ces ventres ont tous une histoire, ils ne sont ni plats, ni fermes, ni lisses. Ils sont plus ou moins marqués, portent les traces de la grossesse, des vergetures, des césariennes. Ces images sont étonnantes car inhabituelles.
Jamais dans les pubs, les magazines people, à la télé, on ne voit de vraies images, de vrais ventres, de mères bien réelles.
A la plage, on peut apercevoir des ventres de mères. Ils sont parfois, certes, bien moins parfaits que ceux des petites nanas qui se baladent, topless, à deux pas... mais leurs "détentrices", en perdant en esthétisme, ont aussi gagné autre chose. Il y a de quoi être fières, trouver ces ventres émouvants... même si c'est souvent une souffrance, une blessure pour l'égo, que de se montrer en public, ou même simplement devant son homme, telle qu'on est devenue.
Et puis la nature est très diverse... parfois la maternité ne laisse que très peu de traces, le ventre redevient presque comme avant, c'est à peine si les hanches se sont élargies.

L'idéal proposé par la société est, en tous cas, très précis et restreint: c'est le ventre plat et tendu des très jeunes femmes, nullipares... idéal que nous avons toutes en tête et que certaines atteignent, parfois parce que la nature les a faites comme ça, d'autres à grands renforts de chirurgie esthétique, de régimes draconiens, de sport intensif ou, cas extrême, de recours à des mères porteuses... par "prévention".

Regardez ce documentaire... si vous comprenez bien l'anglais il est très instructif... mais même si vous ne maîtrisez pas bien la langue vous serez touchés par les images et les voix qui les accompagnent, ainsi que par le piano d'Erik Satie. Le dernier témoignage est particulièrement émouvant.
Ces femmes qui se montrent à "ventre" découvert sont bien éloignées des top-models... mais écoutez-les, elles ont certainement plus de choses à dire, car leur corps a vécu, et créé la vie à la fois.


cliquez sur l'image pour lancer la vidéo

1 commentaire:

  1. Je regarderai le documentaire ce WE. De mon côté ça fait longtemps que j'ai accepté les différences physiques. Alors si après une maternité mon ventre change encore, ce sera une évolution, pas la fin du monde.
    Mia la philosophe grâce aux épreuves de la vie

    RépondreSupprimer