mardi 21 février 2012

"I'm your Fantasy"... les Mini-Miss


Aujourd'hui, un tribunal a confirmé l'annulation d'un concours de mini-miss.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien de l'article du Parisien.

Je trouve que le fait que des associations, le planning familial, des pédiatres... se mettent à élever la voix à ce sujet est rassurant.
En entendant régulièrement parler de ces foires au bestiaux pour pouffes en devenir, je me suis toujours sentie très mal. Hyper gênée que ce phénomène puisse exister en France, même si, aux Etats-Unis, le phénomène est encore plus effrayant, avec régimes, épilation, UV, botox et maquillage de tapin pour gamines de 5 ans.


 L'épouvantable concours américain Toddlers and Tiaras, sorte d'encouragement obscène à montrer la séduction comme seule ambition possible pour les petites filles, ainsi qu'à laisser librement vivre par procuration tout un tas de mères complètement pulvérisées du bulbe, est, en plus, une jolie invitation à la pédophilie (réelle ou symbolique).



Je me suis toujours demandée pourquoi on n'envoyait pas directement la DDASS contrôler les folles qui déguisent leur gamine en pute (= qui leur enlèvent leur enfance, donc)... Pourquoi on laissait des tordus organiser des concours de ce genre, et pourquoi on faisait miroiter à des pauvres gamines un semblant de vague fantasme de réussite, grâce à ces concours idiots. Aux Etats-Unis... mais aussi, même si les excès sont moindres, en France.

A Noël, on m'a offert un bouquin de photo génial. I'm Your Fantasy (Je suis ton fantasme), de Marion Gronier.
Vous pouvez apercevoir des photos de son travail en cliquant ici.
L'auteur s'attache à montrer, de manière simple, des portraits de mères, et de filles, dans le cadre d'un concours de mini-miss dans le Nord de la France.

Ce bouquin m'a fascinée (la personne qui me l'a offerte me connait bien), car sans aucune légende, ou à peine une petite introduction, l'auteur réussit à donner un vrai point de vue, décalé, ironique, certains diront même "un peu cruel"... moi je le trouve simplement réaliste, dans sa subjectivité.
On voit ces gamines, on voit ces mères, et on ne peut s'empêcher d'avoir de la peine pour elles. Ces petites Cendrillons ou Causettes maquillées, échevelées, complètement dégingandées, déguisées... et leurs mères, desquelles transpirent de manière évidente tous les rêves qu'elles n'ont pas pu réaliser par elles-mêmes, toutes les projections qu'elles mettent en leurs filles.

En voici quelques extraits:





Ces photos sont géniales... et ces concours gerbants!
Non?

Lire un autre de mes posts à ce sujet: Petites filles d'aujourd'hui

7 commentaires:

  1. Je ne connaissais pas ce livre, je vais me le procurer fissa, car je partage ton point de vue sur les mini-miss. j'ai écrit quelque chose là dessus chez moi il y a quelques temps, et je me dis qu'à chaque fois que quelqu'un le fait pour essayer de mettre simplement les choses en perspective et effectivement inviter à arrêter de faire comme si l'attitude de ces mères frustrées était super normale, c'est toujours ça de pris...

    RépondreSupprimer
  2. Moi qui comptais inscrire Mamerveille au concours Miss Mini-pute 2012... tu crois que je devrais pas finalement?

    RépondreSupprimer
  3. @ Titcheur:
    ça dépend, si tu as déjà le mini sac à main, la couche-string et les talons de 12 pointure 17... ce serait trop bête d'annuler!

    RépondreSupprimer
  4. Les photos sont frappantes !
    Je ne sais pas si tu avais vu le film Ma little Princess, c'était sur le thème de la "starisation/erotisation" d'une fille par sa mère, et j'avais beaucoup aimé la façon dont le sujet était traité (inspiré de l'histoire de la réalisatrice) qui rejoint ton article.

    RépondreSupprimer
  5. "régimes, épilation, UV, botox et maquillage de tapin"
    ?!!!

    @ Titcheur et Marine : mdr
    Titcheur : si ta frustration de ne pas avoir été mini-miss te fait pleurer au moins 4 fois par jour, si tu déceles dans le regard de tamerveille l'envie d'être La Miss Mini-pute 2012 (si si, si tu regardes bien tu dois pouvoir le lire, elle a déjà sa personnalité et ses propres désirs), si tu penses que votre vie à tous sera changée pour le meilleur (du pire), alors fonce !

    RépondreSupprimer
  6. Heureusement que en france le concour de mini miss n'est pas comme celui des americains qui est en effet épouvantable :s belle article en tout cas j'approuve et jolie blog

    RépondreSupprimer