vendredi 28 septembre 2012

Terrible Two?

Ça, c'est moi après avoir passé une journée entière dans l'appartement avec mon fils, en plein Terrible Two
Même un maître Yogi n'y survivrait pas.

(crédits photo:
Scarface - Rocky - Orange Mécanique - Le Labyrinthe de Pan - Shining - La Haine - The Blair Witch Project - No Country for Old Man)


Lectorat, lectorate, bonjour.

J'aimerais écrire plus, mais voilà: en ce moment je suis dans une phase un peu difficile, il s'agit du... Terrible Two de mon fils!

J'ai déjà connu ça avec ma fille... mais ça c'était un peu passé dans la "continuité" -si l'on peut dire-, puisqu'elle avait toujours été super tonique, peu dormeuse et lève-tôt (une sorte de relou précoce, quoi).
Chez mon fils, c'est apparu brutalement, et je suis à peine en train d'essayer de m'en remettre. De sa naissance à ses 2 ans, il a globalement été coolissime, facile à vivre, agréable du matin au soir, suivant le mouvement, prenant plaisir à se coucher (sieste et soir), mangeant de tout (mais vraiment de tout), traînant au lit le matin... Bref, un petit garçon rêvé. C'était limite si j'étais pas en train de me chantonner, sautillant comme une pauvre idiote, "le terrible two ne passera peut-être pas par nous cette fois-ci!'.