lundi 15 avril 2013

Scène de crime au pays du Gouda?

Une scène de crime sur Google Maps? (article du Huffinton Post)

Vu d'ici, et sans avoir au préalable pris connaissance du dossier, je conclurais à un crime passionnel suite à une violente dispute entre un homme et sa jeune maîtresse, jeune femme délurée et fragile, celle-ci ayant décidé, au dernier moment et contre toute attente, de maintenir ses vacances dans le sud de l'Europe avec son mari au lieu de le suivre, pour la raison qu'elle avait déjà pré-enregistré en ligne ses bagages sur easy-jet et que la pénalité d'annulation s'avèrerait désastreuse pour ses économies (sic).

L'homme, en apparence brave et honnête, aurait donc, en réaction et de manière complètement disproportionnée, au vu des éléments fournis par Google maps, asséné plusieurs coups violents à l'arrière du crâne de sa victime à l'aide d'une bouteille (selon toute vraisemblance et recoupage d'informations, -à faire confirmer ensuite par l'institut médico-légal-, une bouteille de bière de marque hollandaise), et s'y serait pris à trois reprises, en lui criant, ivre de rage, "prends ça, vieille pute, ça t'apprendra à partir te dorer la pilule sans moi à Marbella!", le dernier coup s'avérant le coup fatal.

Il parait probable que l'amoureux jaloux ait eu des velléités de cacher le corps dans l'affut ornithologique sis un peu plus loin, fort couru en haute-saison par les touristes belges, mais assez isolé le reste de l'année pour avoir permis d'abriter, en toute quiétude sous son toit de chaume, leurs ébats adultères à tendance BDSM (les poulies, massues et autres rouleaux de Chatterton jonchant le sol attesteront ces penchants déviants, que nous ne jugerons pas ici).

Les traces de liquide corporel détectées sur plusieurs mètres au niveau du ponton fournissant des détails méticuleux et nombreux sur l'orientation du cheminement psychologique et mental du meurtrier, certainement un pervers-nombrilique porté sur la toute-puissance et les comportements à forte tendance égo-centrée (une psychanalyse d'urgence effectuée en référé ayant prouvé les nombreuses failles de sa personnalité, dues principalement à de grosses faiblesses éducatives provenant de sa mère, une pauvre femme, tenancière d'un coffee-shop miteux, dévastée par la mort de son mari trente ans plus tôt, et ravagée par les larmes et la consommation à haute-dose de chanvre et de bière, du moins c'est ce que j'ai pu analyser en observant l'image de très près et en fronçant les yeux).

Aussi, m'appuyant sur toutes ces analyses et allégations, ainsi que sur une enquête de voisinage restée lettre morte (laissant imaginer un faisceau d'indices me faisant fortement pencher vers l'idée d'une omerta néerlandaise, comportement très répandu au pays de la tulipe et des moulins à vent), l'hypothèse de la scène de crime me parait vraisemblable et hautement plausible.

Mais je peux me tromper.


~~~~

 Et vous? quelle est votre théorie? Simple partie de pêche, chien s'ébrouant après une baignade, ou terrible scène de crime?
 Les commentaires et avis tranchés vont en tous cas bon train sur les réseaux sociaux...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire