jeudi 12 décembre 2013

Club Med: ma lettre ouverte.



Cher Club
Med de Valmorel,

Je te tourne autour depuis quelque temps pour mes vacances de cet été... Tu serais le Club parfait pour ma famille nouvellement agrandie, puisque tu réunis, chose assez rare, à la fois Baby-Club, Petit-Club et Mini-Club (mes enfants ayant eu le bon goût de naître à trois époques différentes)
Tu sais que je t'aime beaucoup, je te suis fidèle depuis 32 ans maintenant, et je ne taris pas d'éloges sur toi.

Je sais que tu me permettrais, cet été encore, d'entretenir l'épanouissement de mon couple (journées entières en amoureux... Petits repas à deux, activités sportives, mais aussi explosion des sens pendant les activités indoor, très recommandées post-naissance par les plus grands spécialistes du Baby-blues) de mon individualité d'épouse, de mère (AH, la petite larmichette de fierté devant mon fils déguisé en lion au spectacle du Petit Club, OH, mais quelle beauté ma fille sur son trapèze) mais aussi de femme (mojitos en all-inclusive, massages et bronzette avec un bon bouquin, débarrassée temporairement de mes nains)

Grâce à toi mes enfants seraient stimulés, divertis, autonomisés, dégourdis, chouchoutés (spectacles, chasse au trésor, sport, téléphérique, balades en forêt, construction de cabanes, activités manuelles)... de 9h à 21h, entourés de petits belges, anglais, français (le multiculturalisme, c'est important).
La dernière fois, tu sais qu'ils ont même pleuré à la fin du séjour, au moment de te quitter? Ils ont presque cru que c'était toi, la vraie vie... Et que tout le reste de l'année n'était qu'une parenthèse jusqu'au prochain séjour chez toi!
Et puis quelle bonne occasion de te présenter ma petite dernière, qui ne te connaît pas encore! (Tu vas l'adorer)

Mais voilà. 
Les tarifs. Ça a encore augmenté, non?
Qu'est ce qu'il s'est passé? On peut négocier ou bien?
S'il te plait, ne me laisse pas sur le carreau, ne m'oublie pas telle une vieille vache crevée sur le bord du trottoir... 
Pense à moi, à mon couple, au bonheur que tu pourrais procurer à mes enfants... Tu n'oserais pas leur dire que la parenthèse est définitivement fermée, non? 
Ah ça, pour sur, je ne suis pas une richissime cliente chinoise, un haut-potentiel VIP des pays émergents, je sais! Je ne claquerai pas mes allocations familiales en Ruinart tous les soirs... Mais est-ce une raison pour laisser s'éteindre notre belle et longue relation?
Moi, modeste GM à l'ancienne issue du Vieux Continent, imprégnée de tant de souvenirs passés auprès de toi, qui ai connu les colliers de boules jaunes et oranges pour payer les conso au bar, les  clubs de cases et les douches communes, qui possède tout un tas de t-shirts à l'effigie de tes villages (mes enfants aussi), qui ai passé mon voyage de noces chez toi..  puis-je tout de même encore espérer daigner avoir grâce à tes yeux?

Toi qui m'as vue bébé, patauger dans tes mers turquoise, enfant, faire du cirque et aller à mes premières boums dans ton night-club, puis devenir ado, découvrir tout un tas de chouettes choses à faire avec les autres ados dans tout un tas de pays differents... et enfin m'épanouir un peu plus complètement en tant que femme (et quelle femme!), tu ne le regretteras pas.. Je suis une si bonne personne! Je dis tellement de bien de toi tout le temps!

Pense à moi. Je te revaudrai ça. 
Je t'aime... gros et affectueux bisous.

Marine.

http://www.clubmed.fr/cm/sejour-valmorel-france_p-133-l-FR-v-VMOC-pe-14E-ac-vh.html





2 commentaires:

  1. Ooooh oui, oh oui, oh oui, y'a moyen de négocier un peu les prix chez toi Med? Nan, parce que je rêve de mini club et de déjeuners rien que tous les 2 avec père formant? ET puis mes plum's aussi veulent se déguiser en animaux de la jungle pour monter sur scène....

    RépondreSupprimer
  2. Toi aussi tu viens de recevoir le nouveau catalogue ???

    RépondreSupprimer