dimanche 30 mars 2014

Papa explique la politique à T'choupi



"Maman, pour qui tu as voté, toi?
- Oh, mon T'Choupi, tu sais, ce n'est pas trop mon domaine, la politique. Tiens, aide-moi à débarrasser, et demande à ton papa.

Papa, comment on sait pour qui on doit voter?
Le papa de T'Choupi referme son journal:
- Allons mon T'Choupi, c'est assez simple: les hommes politiques se battent -avec des idées, pas avec des armes- pour qu'on désigne l'un d'entre eux comme chef. Ça s'appelle une campagne électorale. c'est très noble. Chacun a un programme pour notre pays. D'un coté, par exemple, il y a quelqu'un qui te propose de manger des bonbons toute la journée, de ne pas faire de sieste et d'aller au parc au lieu d'aller à l'école. De l'autre, un candidat te propose des chocolats à volonté, de fêter Noël une fois par mois, et d'envoyer tous les enfants en classe de mer à l'Ile Tchoupi tous les ans.
- Mmmmh, ça a l'air super! j'ai envie de voter pour les deux!
- Hé hé, attention mon T'Choupi, il y a un piège! l'un des candidats fait partie du camp des gentils, et un autre est très méchant. Il y a aussi des gentils modérés, des juste un peu méchants, et d'autres qui se placent bien au milieu. Celui qui te promet des friandises va finalement peut-être te forcer à manger des épinards et à faire tes devoirs! A toi de bien réfléchir.
- j'ai compris papa. Je pense que j'ai envie de voter pour les gentils. 
- Très bon choix mon T-Choupi! Allons aider Papicha à planter des carottes, maintenant.


Papa, tout en poussant la brouette dans le potager, continue son explication:
Ensuite, une fois que tous les français ont voté, il va y avoir un gagnant. Parfois c'est un peu plus compliqué, il va y avoir un deuxième tour: dans certains cas, les deux camps qui se battaient depuis des années vont devenir subitement très copains, pour combattre les forces du mal. C'est la magie de la politique.
Ensuite, si les gentils gagnent, les gens qui les auront élus seront les plus heureux du monde. Ils retrouveront espoir, ils vivront dans un monde magnifique, avec des licornes, des poneys, beaucoup plus d'argent qu'avant et tout plein d'amis. Ce sera "historique". Ils appelleront ça "une victoire pour la démocratie".
Et ceux qui auront perdu menaceront de quitter le pays. Et finalement tu verras qu'ils ne le feront pas, car ils se souviendront qu'aux prochaines élections, ce sera eux, les gagnants. Alors, comme ils ont quand-même beaucoup de choses qu'ils aiment bien en France, ils vont patienter, mais en ronchonnant, pour montrer qu'ils ne sont pas d'accord.
Tu vois, c'est beau!

 Maman, tout en sortant du four une bonne tarte aux pommes, s'approche de T'Choupi:
- Mon T'Choupi, tu sais que, si ce sont les méchants qui gagnent, ça va être horrible: Il n'y aura plus de subvention pour la piscine municipale. Je n'aurais peut-être plus autant de temps pour faire des tartes aux pommes, parce que je serai obligée d'être mère-porteuse pour les chinois pour payer le loyer. Les patrons de papa l'obligeront à travailler deux fois plus qu’aujourd’hui, et ils deviendront millionnaires sans jamais sortir de leur lit. Et puis on ne sera plus en sécurité, on ne sera plus chez nous. Il y aura de plus en plus de pingouins des pays de l'est qui viendront habiter chez nous, et qui nous voleront nos maisons. Et puis ils brûleront nos villages, par pur sadisme. Les homosexuels domineront le monde, et on obligera les enfants à changer de sexe. Papa et moi on se disputera encore plus avec ton oncle instituteur quand ils viendra diner à la maison, parce qu'avec ses cheveux longs et ses vacances, il a des idées très dangereuses. Les femmes, les enfants et les personnes âgées seront les victimes des pires sévices. On appelle ça la chienlit.
-Oh non! je ne veux pas que Papicha soit assassiné!

C'est bien mon T'Choupi! dirent ses parents en choeur. Cela signifie que tu as une vraie conscience politique maintenant! Ne t'inquiète pas, Papicha est bien protégé ici, il mourra d'une mort naturelle.
Allez, petit coquin, enlève tes bottes toutes crottées! J'espère que tu n'as pas oublié que ton amie Lalou vient pour le gouter!




Dans la même collection: Papa explique le droit de grève à Tchoupi

3 commentaires:

  1. Nan mais LOL quoi! J'imagine Jean-Chou en Papa de Tchoupi. Juste énorme. Merci pour le fou rire!

    RépondreSupprimer
  2. Evidemment c'est Maman qui fait la vaisselle et Papa qui parle politique, y a pas un souci quelque part??

    RépondreSupprimer