lundi 3 novembre 2014

Texte d'anticipation... Ma vie en 2029.



Je viens de retrouver un texte que j'avais écrit en 2009. Ingliche Titcheur m'avait proposé ce thème:

"imagine la vie de ta fille dans 20 ans"


Attention... c'est parti! téléportation en décembre 2029!
voilà mon texte écrit il y a... 5 ans! (Je ne l'ai pas modifié):


C'est l'heure du petit-déjeuner. Je suis assise avec ma fille et mon mari Jean-Chou.

Je le surprends à faire un petit clic furtif vers l'equipe.fr sur l'écran intégré à sa main gauche avant d'avaler sa tartine. Pourtant, ça fait bien 30 ans qu'il dit que le foot, c'est un monde de plus en plus fou. Mais bon. De toutes façons, c'était tellement bien, en 98! Maintenant, à l'entendre, tout est pourri.
Il part amener les deux derniers au lycée. Il me fait un bisou et me prévient qu'il déjeunera avec sa grand-mère à midi, elle doit lui raconter son dernier voyage au Japon et l'anniversaire de dingue qu'elle a concocté pour les 100 ans de sa meilleure copine. (Un cours de pole-dance, parait-il).



Je reste avec mon aînée. Ma p'tite blondinette. Je me ressers des graines de concombre bio, censées préparer mon teint pour les fêtes de Noël que nous passerons à Marrakech, nouveau département français depuis 2 ans. Les pistes de ski artificielles installées par le secrétaire d'état à la culture, Christian Audigier, y sont, paraît-il, de toute beauté.
"Maman, t'es grave avec tes graines. Faut que t'assumes de vieillir, hein! T'es très bien comme ça! et puis, on le sait maintenant, que le bio c'est mauvais pour la santé! Vous étiez vraiment des baba-cool avec papa quand j'y pense. Avec vos clopes, votre verre de vin quotidien... Maintenant tout ça c'est interdit! Vous paradiez avec vos petits 13% de chômage, vous vous noyiez dans un verre d'eau avec votre soi-disant "crise"... Vous n'arrêtez pas de râler, mais vous au moins, vous toucherez un quart de votre premier salaire en retraite! Et puis, à cause de qui il fait son 2ème mandat, Jean Sarkozy? A cause de vous, les vieux!"

Bon. Ma fille a 21 ans. Elle a beau être adorable, faire brillamment son double diplôme Les-experts-Las Vegas-University / UCLA par correspondance, recevoir un peu trop d'appels d'un certain Mattéo, en ce moment (c'est difficile de s'y retrouver, en plus, un garçon sur deux s'appelle Mattéo), et avoir l'avenir devant elle, elle a le don de m'énerver avec ses remarques pseudo-rebelles!
A son âge, avec son père, on était bien plus respectueux des valeurs! On avait le sens de la famille, on travaillait dur, et on avait autre chose en tête que faire la fête ou penser à nos prochains week-ends au soleil!

-Maman, tu as vu, sur ta boite de graines bio, il y a une pub pour un voyage à la Maldive! C'est un type qui organise un concours, une sorte de Miss-les-plus-belles-fesses ou un truc comme ça, et il part un week-end avec les 10 gagnantes au bout du monde, leur faire découvrir les îles qui vont bientôt disparaître à cause de la montée des mers! Il paraît qu'il y en a une qui reste dans l'océan indien, qui s'appelle la Maldive, et que ça vaut vachement le coup! j'pourrais carrément y aller avec Mattéo, Enzo et Léa!
Je regarde attentivement la boîte: j'explique à ma fille que l'organisateur est un certain Daniel Cohn-Bendit. Un multi-milliardaire bedonnant qui a fait fortune en imposant le design bio dans toutes les usines de fabrication de viande bovine. Je soupire.

En fond sonore, j'entends à la radio Michel Drucker, en train d'interviewer Besancenot à propos de son 2ème album de rap. L'album de la maturité, à l'entendre.
Ma fille revient en sautillant:
- Maman, n'écoute pas ce vieillard, renouvelle-toi un peu, y a plein d'émissions un peu plus actuelles, tu sais. Et puis au fait, regarde!
Elle dépose un grand sac en plastique (oui, ça existait encore il y a 20 ans), que j'avais conservé à la cave, avec mes plus belles fringues de jeunesse:
- J'ai trouvé tout un tas de vieux jeans, dont des Diesel, que tu portais il y a des siècles! Ils sont canons! tu sais que même en friperies je n'en trouve pas! Dis, tu me les donnes? mais quand-même, t'avais de vachement petites fesses, à l'époque! Je ne rentrerai jamais dans du 36, moi! Il avait de la chance papa, quand-même.
(Je pense qu'il en a encore, de la chance, mais je ne relève pas. Je reçois le compliment avec un sincère plaisir, c'est tellement rare.)

Bon, maman, t'es ok, alors, que je dorme chez Matéo cette semaine? (Jean Sarkozy, a relevé la majorité à 25 ans).
J'essaie de ravaler mes hésitations. Une mère avec sa fille... c'est toujours un peu déroutant de la laisser prendre son envol, avoir un petit copain... Même si ma génération est complètement angoissée avec la sexualité, il faut que je me calme: Elle a été vaccinée contre le sida il y a 5 ans, contre le cancer de l'utérus, et elle gère sa contraception comme une grande maintenant.
"Mais oui ma puce, vas-y, et passe le bonjour à ses parents."
Michel Drucker, entre deux toussotements, nous annonce que Jean Sarkozy se remarie: avec, cette fois-ci, la fille du plus grand constructeur de frigloos, celui qui a racheté Darty, c'est pour dire! le niveau du dessus, quoi.)

Je la regarde partir, elle met ses lunettes haute-protection-anti-UV, et claque la porte en me lançant un sourire.
Je demande à Josiane, notre robot ménager, de débarasser. Je range mes graines et cède à une petite injection d'Actimel en intraveineuse, pour renforcer mes défenses naturelles. Je sais que c'est une sale manie, mais ça me rassure, il ya tellement de trucs chimiques partout, maintenant.
Mon coach arrive dans quelques minutes. Et oui, j'ai décidé d'apprendre le chinois et le piano. Il va me greffer tout ça sous le crâne ce matin, il faut que je me prépare pour passer sur le billard!
Et ensuite, je file à la gym et le vais chercher les enfants à Nice à midi moins dix.
On déjeune tous ensemble à Paris, à midi. Oh, pas une partie de plaisir, vous savez....
Il faut qu'on aille rendre visite à ma belle-mère et l'aider à négocier avec ses employeurs: ça fait 10 ans maintenant qu'elle essaye de partir à la retraite, et ils continuent de la séquestrer. Le président ne fait rien. Et ils sont des centaines de milliers dans son cas. Je n'ose me demander depuis combien de temps elle n'a pas vu le jour et n'est pas sortie de son bureau de Neuilly.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire