jeudi 29 janvier 2015

Maternité, estime de soi et lâcher-prise.


"Mater Dolorosa", (Murillo 1668/70)


J'ai lu un billet bien écrit et intéressant sur un sujet qui nous touche toutes, par La Mite Orange, intitulé "est-ce que devenir mère constitue une entrave?"

Personnellement je me sens plus libérée du regard de la société, assez cool et assurée sur ma façon d'être mère et femme, que l'auteur du blog (même si je suis passée par des phases plus ou moins fortes de prise de chou sur ce thème, notamment à la fin de mes grossesses qui m'ont réellement tapé sur le système -on est des nanas ou on n'est pas vraiment des nanas?-)

Je crois que les pseudo "entraves" sont surtout celles qu'on se met toute seule dans la tête...
Et quand je lis des billets comme celui ci, ça me fait un peu de peine, de voir tout ce que les femmes se mettent sur le dos.
Moi, j'ai surtout envie de dire aux mères:


mercredi 28 janvier 2015

Le Lubéron en famille (flashbacks)

J'ai des envies de nouvelles destinations, et aussi de me replonger dans des voyages en famille en ce moment...
 voici un petit billet "flashback" (il y en aura peut-être d'autres...), réunissant des photos de deux séjours différents faits en famille, sur le thème du Lubéron!


Le Lubéron est une de nos régions préférées.
J'y ai de la famille mais ne l'avais jamais vraiment visitée quand j'étais plus jeune.

Nous l'avons réellement découverte après la naissance de notre fille ainée, il y a plus de 6 ans: pendant ma grossesse, nous avions prévu de faire un voyage juste après sa naissance, juste tous les trois, sans famille ni obligations sociales. Pour se ressourcer après mon accouchement, apprendre à se connaître, apprendre notre nouveau métier de parents, et commencer notre vie de famille. Et c'est une fois ce voyage fait que nous allions, ensuite, organiser la véritable "entrée dans le monde" de notre premier bébé, avec famille, belle-famille, entourage plus ou moins proche à visiter, voire parasitages en tous genres à gérer!
Ça a été une des plus belles idées qu'on ait eues... ces deux semaines en fusion tous les trois, quelques semaines après mon accouchement, déconnectés du quotidien, dans un gîte, avec notre bébé de trois semaines, en vadrouille en porte-bébé, sont un souvenir magique.
Balades à pied et en voiture, de villages perchés en champs de lavande, de ruines médiévales, cabanes en pierre sèche (bories), en petits restos en terrasse... avec pour seul équipement-bébé une bassine à béton achetée chez casto pour la baigner le soir à l'hotel, un porte-bébé, des couches, et mes seins pour la nourrir n'importe où, en haut d'un clocher où dans une foret domaniale...  et l'odeur des pins et le chant des cigales pour seule compagnie.

Nous y sommes retournés quelques jours l'année dernière avec nos trois enfants, en mars, quand notre petite dernière avait trois mois. L'hiver, c'est peut être encore plus beau: déserté par la hype parisienne, un ciel bleu électrique, un mistral revigorant, l'odeur du feu de cheminée en rentrant à l’hôtel... Tous ces petits villages, typiques de la Provence, ambiance "A year in Provence" de Peter Mayle, ou "Love actually", "Swimming Pool" ou "La Gloire de Mon Père", sont aussi de vrais terrains de jeu pour les enfants!

Cucuron, Saint-Saturnin les Apt, Apt, Ménerbes, Bonnieux, Gordes, Lourmarin, Lacoste, Oppède-le-Vieux, Fontaine-de-Vaucluse, Roussillon et ses canyons d'ocre (Le "Colorado" de Rustrel) n'ont plus de secrets pour nous!


"Part I":
Le Lubéron version "hiver" (mars 2014), séjour au "Vignoble en Lubéron" à Cucuron:



lundi 5 janvier 2015

Coup de coeur: "La Chair Interdite", de Diane Ducret


Je termine la lecture de La Chair Interdite, de Diane Ducret (éditions Albin Michel).
J'ai trouvé chacune de ses 368 pages passionnément instructives.