lundi 23 mars 2015

DIY: fabrique ton activité "bureau de vote"!



Bonjour!

Aujourd'hui dans la rubrique DIY, je vais vous proposer une chouette idée créative, qui ravira petits et grands: il s'agit de la fabrication d'un véritable bureau de vote, comme pour les grands... (les règles du jeu sont assez simples à comprendre, même pour des enfants, vous verrez)




Pour cela, munissez vous de ce simple matériel:
- un théatre de marionnettes
- une caisse de vin
- de petits rectangles de papier blanc
- des enveloppes
- une vieille carte d'électeur
- un rectangle de papier cartonné.
- feutres (principalement rouge, bleu, vert)

Préalablement, aidez vos enfants à préparer les bulletins de vote. (Astuce: Les programmes des partis sont facilement récupérables sur Google, ainsi que les noms des candidats)

Ils s'amuseront à recopier les bulletins "comme des vrais". Veillez à assurer une pluralité, la morale ne saurait accepter que vous orientiez trop ostensiblement les innoncents esprits de vos enfants en en supprimant quelques uns!
(Le code électoral n'est pas là pour faire joli)

Proposez-leur une de vos nombreuses caisses de vin que vous avez en réserve et dont vous ne savez plus que faire. (oui; j'utilise souvent des caisses de vin pour mes DIY)
Le couvercle coulissant sera un astucieux stratagème pour laisser apparaitre une fente et, ainsi, imiter l'urne. L'enfant se régalera de répéter "a voté!" en claquant le couvercle à chaque enveloppe glissée.
La petite poignée prévue à cet effet permettra aux assesseurs et au président d'emporter l'urne à la fin de la journée pour dépouiller les bulletins en toute régularité, et néanmoins avec élégance.




Le théâtre de marionnettes, très généralement équipé d'un rideau, pourra représenter l'isoloir.
L'enfant prendra beaucoup de plaisir à se cacher derrière de petit paravent pour glisser soigneusement son bulletin.




N'oubliez pas de demander à l'enfant, au préalable, de se munir d'une vieille carte d’électeur vous ayant appartenu (si vous n'en avez jamais eu, là encore Google pourra vous éclairer, et cela pourra servir de modèle à votre enfant pour la dessiner. Conseil: les feutres bleu et rouge vous seront utiles)
Le petit rectangle cartonné lui servira de support pour créer sa carte d'identité.

 Et voilà!
votre activité "bureau de vote" est fin prête!

~~~~

Ah, j'oubliais!
Je ne vous ai pas parlé de la première étape du DIY, et non des moindres...
 Comme pour tous les jeux d'imitation (l'enfant est un fin observateur!), il vous faudra, mais vous l'aurez compris par vous-même, vous rendre, auparavant, dans votre bureau de vote avec lui, mais pour de vrai cette fois!

 Le matériel est assez simple à réunir, pour ne pas dire, enfantin:
- une carte d'identité, une carte d'électeur, et une paire de chaussures pour vous permettre de faire le trajet entre chez vous et votre bureau de vote. (astuce: toutes paires de chaussures sont acceptées, mais s'il pleut, des bottes seront plus adaptées).
Voir ses parents voter permettra à l'enfant de mieux s'intéresser à quelques notions exotiques et curieuses, comme le fonctionnement de son pays, comprendre ce qu'est le sens civique, et à quoi sert ce droit chèrement acquis, qui est aussi un... devoir.

Si vous ne voyez vraiment pas l'intérêt d'aller voter, ne serait-ce que pour des raisons ludo-éducatives, donner l'exemple à votre progéniture... allez-y au moins par orgueil: cela permettra à l'enfant de ne pas rester muet en classe le lendemain, quand la maîtresse demandera si les enfants sont allés voter ce dimanche.


Le conseil du coach:

Pour les plus réfractaires d'entre vous, vous pouvez aussi vous dire que, même si vous ne savez pas pour qui voter, vous savez certainement contre qui vous voteriez. Si, comme la plupart des français, et on peut les comprendre, aucun des programmes ne vous tente ("tous pourris", "c'est que des cons les candidats", "pfff ils se présentent que pour avoir des grosses retraites et des pots-d'-vin d't'façons"), dites-vous que vous pourriez, à la limite, voter pour ceux que vous détestez le moins!

Et enfin, comment se permettre, ensuite, de se plaindre des scores affolants de tel ou tel parti, de râler contre les scores du FN ("tous des racistes!") ou que sais-je encore, des résultats des écolos ou des centristes (apparemment, selon la soirée électorale d'hier; tous les partis s'accordent à trouver que leurs scores sont un succès, et que leur stratégie a été la bonne -sic-), si ce n'est même pas pour prendre la peine de sortir de chez soi et faire entendre sa voix?

Enfin, si vous ne savez vraiment plus pour qui voter...
vous pouvez toujours trouver l'inspiration dans ce billet, écrit préalablement sur Une Chambre à Moi:
Papa explique la politique à T'Choupi.

Gageons que grâce à ces quelques modestes arguments, certains d'entre vous trouveront la motivation de construire ce DIY dimanche prochain!


bonne journée les amis!

1 commentaire: