samedi 31 octobre 2015

Paris, jour 5/5: le Chateau de Versailles (et Trianon, Petit Trianon, Hameau de la Reine)



Pour notre dernier jour, nous avions prévu... le clou du spectacle!
On adorait flâner dans les jardins du Château de Versailles, quand nous vivions à Paris, pour nous échapper un peu dans la nature, souffler! Avec une petite préférence pour l'étonnant et dépaysant Hameau de la Reine, à quelques dizaines de minutes de marche du Château.




Que dire qui n'a déjà été dit mille fois sur cet époustouflant domaine? Il est à visiter absolument, évidemment...
Nous avons passé 6 heures sur place, et avons passé un moment merveilleux, hors du temps (n'oubliez pas de prendre un porte-bébé, la poussette n'est pas admise à l'intérieur).
Les enfants ont beaucoup aimé jouer dans les buissons, admirer le Grand Canal, ramasser les feuilles mortes, crapahuter dans la petite ferme, dans les jardins du Trianon et du Petit Trianon...
Là encore, les couleurs d'automne ont ajouté du féérique à l'aventure.

à noter que nous avons vu l'expo "le Roi est mort", que nous vous conseillons.


Deux points négatifs cependant:

- Le Château est très, très visité. La foule est impressionnante (la plupart des touristes sont asiatiques... ce succès, et cette ouverture du tourisme à de nouvelles populations font plaisir à voir, mais la foule gâche un peu la visite).
Nous ne nous souvenions pas d'une telle affluence il y a quelques années. Nous avons donc "expédié" la galerie des glaces, à peine aperçu la Chapelle, entrevu pendant quelques secondes les appartements du Roi... La présence de ces milliers de touristes pressés et obnubilés par leurs  perches à selfies (franchement, au lieu de prendre votre tronche en photo, vous ne pouvez pas simplement... profiter?) m'a vraiment agacée. Nous faisions partie du troupeau bien sûr... mais on s'est pris à rêver d'un système plus efficace pour gérer l'afflux de visiteurs.
Heureusement, en sortant du château, il suffit de parcourir quelques mètres, s'échapper, être curieux (ce que les tour-operators n'ont pas le temps de proposer) pour avoir du plaisir, visiter à un rythme normal, et se retrouver presque "entre-nous".
 Finalement, cela se rapproche peut-être assez de ce que pouvait être la foule et l'agitation au Château à l'époque... et du calme qui régnait ailleurs, dans les jardins et le hameau, que recherchait la Reine pour se ressourcer!

- la présence du "Dirty Corner", sculpture monumentale d'Anish Kapour, autrement appelée "le vagin de la reine" m'a plus que décontenancée: je dois certainement manquer de culture (puisque parfois il faut être initié pour comprendre une œuvre), voire d'intelligence artistique, mais je n'ai pas trouvé pertinente cette installation, encore moins l'endroit où elle a été placée. Je ne suis pas spécialement réfractaire à l'Art Contemporain, encore moins au choc des époques, qui peut être justifié (les colonnes de Buren ou la pyramide du Louvre, par exemple!), mais j'ai trouvé que ça gâchait les jardins, que ça n'apportait rien d'intéressant (sans parler de ces affreuses barrières métalliques servant à protéger l’œuvre, qui enlaidissent encore un peu plus l'endroit).
Je ne crois pas non-plus que les visiteurs du Château de Versailles recherchent ce genre de spectacle. Même s'il est de bon ton de bousculer le bourgeois... c'était peut-être inutile de le faire de cette manière.
Bref. On va dire que la directrice du Château avait certainement beaucoup de dossiers à signer dans son parafeur ce jour-là, et qu'elle a accepté celui-ci par mégarde. Une faute d'inattention, certainement.

Pour le reste... voici quelques photos, pour tenter de vous montrer à quel point notre journée nous a enchantés.

























Nous avons ensuite pris le Petit Train pour nous rendre au Trianon:












































Le Petit trianon:





















Au loin, on aperçoit le Hameau de la Reine, vers lequel on se dirige:




































le fameux "queen's vagina"... mettant, grâce à sa monumentale structure métallique et son subtil clin d’œil gynécologique, admirablement en valeur ces pauvres jardins (hu hu):















http://www.chateauversailles.fr


Fin de la visite!
retour à paris... pour reprendre la voiture et retrouver, le lendemain, notre Sud!
Merci encore pour cette semaine intense et passionnante, pour les enfants et nous!

pour retrouver les 6 billets écrits sur notre séjour à Paris avec les enfants, c'est ici


Introduction (organisation, logistique, etc)
Jour 1: Jardin d'acclimatation et Fondation Vuitton
Jour 2: Tour Eiffel, Palais Royal, Louvre, galeries Vivienne et Vero-Dodat, Concorde
Jour 3: Tour Montparnasse, Jardin du Luxembourg
Jour 4: Notre-Dame, le Marais, rue des Rosiers, Place des Vosges, Saint-Paul.
Jour 5: le Chateau de Versailles

 ~~~~

La rubrique "voyager avec les enfants", qui peut vous donner des idées sur d'autres choses à faire avec eux, est ici.
Sans oublier celle qui regroupe les activités que l'on a faites en famille dans la région niçoise.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire