mardi 9 février 2016

Couture: Une petite blouse froncée à manches volantées



J'avance doucement mais sûrement...
Hier, de 22h à minuit (mmmmoui), j'ai profité de l'absence de l'être aimé, non pas pour me prélasser dans un bain, faire des gommages, me mettre du vernis, finir Anna Karenine ou me faire un bon petit dîner... pour coudre une blouse froncée en taille 3 ans. (Quand j'ai des soirées seule, ce qui n'arrive pas si souvent, je suis toujours perdue devant l'étendue immense des trucs que je pourrais faire -environ mille-, je n'arrive jamais à faire la patate couchée devant la télé, bien trop excitée à l'idée d'avancer sur tout un tas de machins absolument essentiels que je ne réussis pas à terminer quand Jean-Chou est là.)




J'ai utilisé un patron cette fois-ci... j'ai été un peu plus sérieuse (celui des Nouveaux Intemporels d'Astrid le Provost)
J'ai donc cousu, dans un coton léger en vichy marron, une petite blouse, censée être à manches ballon... mais au dernier moment j'ai bien aimé l'effet volanté des manches avant de les froncer, je les ai donc laissées comme ça.
La prochaine blouse sera pour mon aînée, j'essaierai, cette fois, d'aller au bout des manches ballon.

C'est la première fois que je fronce du tissu, je suis toute contente du résultat.
(comme pour le tablier dans mon billet précédent, je dois ajouter des boutons dans le dos)

voilà l'engin (pas exempt de moult petits défauts, évidemment):








































1 commentaire:

  1. C'est très joli et très frais ce vichy. Bravo Marine !
    Ta puce est adorable !
    Virginie

    RépondreSupprimer