dimanche 10 avril 2016

Le luberon en famille (1/3): Avignon, Les bories de Gordes, l'Abbaye de Sénanque




Pendant la première semaine des vacances de Pâques, nous sommes partis dans le Luberon avec les enfants. Le luberon et nous, c'est une histoire d'amour... à deux pas de Nice, région de ma famille maternelle, nous y allons régulièrement et sommes à chaque fois sous le charme de cette région au caractère marqué, aux paysages merveilleux, et au patrimoine culturel fort. La Provence, dans toute sa splendeur.




Cette semaine, nous avons eu un temps plutôt maussade les trois premiers, jours, ce qui ne nous a pas empêchés de sortir faire des visites ("il n'y a pas de mauvais temps, il n'y a que de mauvais équipements!"). Petit à petit le temps s'est amélioré, et nous avons retrouvé ce ciel transparent et cet horizon à l'infini, typiques de cette région battue par le mistral.

Nous avons fait deux excursions par jour (une le matin, une autre l'après-midi) pendant 6 jours.
Les enfants ont marché des heures et des heures... nous n'avons pas pris la poussette, et notre petite dernière a refusé le porte-bébé: elle a donc marché des kilomètres comme ses frère et soeur... elle nous a impressionnés!

Nous avions loué une villa à Gordes. Le climat assez ventu ne nous a pas incités à profiter de la piscine ni d'apéros à rallonge sur la terrasse... mais nous avons tout de même passé notre semaine le nez à l'air et c'était un vrai bonheur.

Entre les paysages à couper le souffle, le charme des petits villages perchés et la richesse des monuments et des églises, mon cœur balance... j'aime tout!
Cette région est connue dans le monde entier (le best seller "a year in Provence", de Peter Mayle...) certains de ses villages accueillent la hype parisienne et mondiale, notamment en plein été... c'est aussi pour cela que nous aimons bien y aller en demi-saison.

Nous avons retrouvé les Ocres, les lieux classés monuments historiques, les villages tous plus beaux les uns que les autres, les champs de vignes et de cerisiers en fleurs avec un plaisir immense.
Mention spéciale à l'Abbaye de Sénanque que nous n'avions encore jamais visitée... les enfants ont écouté la guide avec passion, l'atmosphère si spéciale, si calme, si zen, nous a conquis... nous avons même pu assister aux vêpres avec les enfants, et nous laisser envoûter par les chants des moines... c'était une expérience magique, comme plongés dans le film "des Hommes et des Dieux".

Cette semaine a aussi été l'occasion de nous retrouver tous les cinq, ambiance "family building", chose dont nous avions grandement besoin, après moult annulations de vacances cette année.
Nous avons passé une semaine collés les uns aux autres, les deux grands veillaient tard certains soirs (ah, la découverte du film "les visiteurs"!...), mon ainée tenait un carnet de bord de notre voyage... et notre petite dernière a enchainé progrès sur progrès (elle parle de mieux en mieux, suit les grands dans tous leurs faits et gestes, dort enfin sans les barreaux).

en bref... un voyage réussi!

Voici dans ce billet et les deux suivants un petit photo-reportage de nos escapades!


Avignon, le Palais des Papes, et son fameux Pont (de Saint Bénézet):

















































les bories de Gordes, classé Monument Historique:

























l'Abbaye de Sénanque:




















































à suivre... (les autres articles sont dans la rubrique "Luberon en famille")


billet 1/3: Avignon, les bories de Gordes, l'Abbaye de Sénanque
billet 2/3: conservatoire des Ocres, Oppède-le-Vieux, Ménerbes, Gordes
billet 3/3: Ocres de Roussillon, Bonnieux, Lacoste, Pont-Julien, Colorado de Rustrel

3 commentaires:

  1. J'ai lu attentivement ce billet et je vais vite aller lire les autres car cet été nous passons une semaine à Chateauneuf de Gadagne : nous allons d'abord assister au mariage de ma cousine puis nous en profiterons pour visiter les environs avec les 3 pépins...
    J'avais déjà noté les bories à visiter, ainsi qu'Avignon avec le Palais des papes et le pont (sous réserve de ne pas succomber sous la foule car ce sera en plein pendant le festival si je ne m'abuse). Nous ne ferons pas Senanque car nous y avons déjà été il y a 4 ans mais je pensais au Moulin d'Alphonse Daudet qui plairait sûrement à mes grands en leur faisant découvrir la chèvre de M. Seguin en amont : qu'en penses-tu ?
    Merci pour ces belles photos en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Aurélie pour ton commentaire!
      Ah le moulin d'Alphonse Daudet... Je l'avais vu enfant, et j'en ai un souvenir flou mais bon!
      Avignon c'est magnifique... En revanche je ne le ferais pas forcément en plein festival (mais bon c'est personnel, je n'aime vraiment pas la foule)... Je crois que le plus époustouflant ce sont tous ces multiples villages perchés entourés de nature, qui ont chacun leur style, leur personnalité....
      Dans tous les cas ce sera merveilleux! Profitez-en bien!

      Supprimer
  2. J'aime le concept de family building :-) C'est tout à fait ça.
    Ces photos me rappellent des coins où nous sommes allés à deux en amoureux lors de nos diverses escapades pré-parentalité.
    Il faut qu'on trouve l'énergie de s'organiser ça. Les vacances de l'été dernier en Bretagne m'ont un peu démoralisée car il reste difficile (voire impossible) de les intéresser vraiment à la visite d'une ville (veulent pas marcher, se fichent un peu de ce que je leur montre), d'une église... j'ai même pas tenté le musée. Ils sont peut-être trop jeunes (pourtant, le grand, quand il veut, s'intéresse à plein de choses), je ne sais pas. Mais moi, la plage toute la journée, c'est pas possible, je m'emmerde sec.
    Va falloir trouver un compromis.
    On ne souhaitait pas partir cet été pour des raisons de budget post-mariage mais il va peut-être falloir (on risque d'avoir grand besoin de changement d'air), en commençant par de la montagne, de l'entraînement à la marche, de l'observation... du family building quoi ! ;-)

    RépondreSupprimer