lundi 3 avril 2017

L'accouchement dans la littérature: le point de vue du mari, dans "Anna Karénine" (Tolstoï)



Il y a des choses de la vie, banales et universelles, qui sont, paradoxalement, assez peu traitées par les écrivains, et même par les artistes en général.
Parmi celles-ci, il y a l'accouchement.
(Cette exception venant contredire la géniale et très juste citation d'Oscar Wilde, selon lequel, pourtant, "La vie imite l'art")

Le fait que je sois déjà passée par là, et ma grossesse actuelle, m'y rendent peut-être encore plus sensible: je trouve que l'accouchement est une des aventures les plus intenses physiquement et émotionnellement qu'il soit donné de vivre à une femme, et paradoxalement je lis rarement des textes le décrivant (et ne parlons même pas du cinéma, j'attends toujours de voir un accouchement réaliste -et donc, au passage, une bonne actrice?-)