lundi 17 avril 2017

Dublin avec les enfants




Pendant cette première semaine de vacances de Pâques, nous sommes partis tous les cinq à Dublin.
On avait envie de faire un dernier petit "family-building" avant la naissance du bébé...

Comme notre petit trip à Edimbourg avec eux il y a deux ans et demi nous avait laissé un super souvenir, on a eu envie de visiter une autre capitale de la Grande-Bretagne.
(pour tous nos voyages en famille, la rubrique est ici)





Le contexte et l'organisation:

Nous sommes partis du 10 au 16 avril. Avec trois enfants, de presque 9 ans, 6 ans et demi, 3 ans et demi.
Nous avons loué un appart' sur Airbnb... idéal pour une famille de 3 enfants (l'annonce est ici). Déco simple et fonctionnelle, dans un petit cottage d'un quartier tranquille. Paul nous a parfaitement accueillis. Pas situé complètement dans le centre (pour des raisons de budget... les prix étant assez élevés en cette saison), mais la ville étant assez petite, et notre quartier bien desservi en bus et tout proche d'une station de train (Drumcondra), on a pu regagner le centre-ville en 10 minutes chaque jour, un peu comme avec un RER.

avec les enfants:

- L'équipement:

Comme d'habitude, on a fait en sorte de partir avec le minimum. Zéro écran, tablette ou autre truc video. On croit "occuper" les enfants avec ces gadgets... alors que finalement ça ne les rend que plus dépendants, ça les excite, ça les coupe de leur environnement, et finalement, ça énerve tout le monde.
On est donc juste partis avec des coloriages, des cahiers de gommettes, des carnets de bord que je leur avais préparés (mon ainée y consigne absolument tout ce qu'on fait, dès qu'on part en voyage, c'est super instructif et drôle de les relire), des poupées et des Lego.

Le matin, dans l'appartement, les enfants regardaient une chaine de dessins animés en anglais (Peppa Pig dans le texte reste assez accessible quand on sait qu'ils connaissent par coeur tous les épisodes en français ;-).
Il faut 24h pour que tout le monde trouve ses marques et se mette au diapason... et ensuite on se fait à chaque fois la même remarque: les enfants sont peut-être plus faciles à vivre en voyage qu'à la maison: moins de jouets, donc moins d'occasions de conflits... et finalement plus d'imagination, d'esprit d'équipe et de jeux inventés. Les enfants ont donc pas mal joué à la maîtresse, fait des cabanes dans la chambre, et élevé leurs escargots dans la petite cour de la maison: escarg'O'Reilly, escarg'O'Riordan, et escarg'O'Hara (les parents s'amusent comme ils peuvent, n'est-ce pas).

- Les journées:

Dehors de 9h30 à 15h environ... puis de retour à la maison pour y passer l'après-midi et y diner (on faisait trois petites courses au Tesco juste en face).
 Pas de poussette ni de porte-bébé vu que notre dernière est assez grande... ce qui est assez pratique. Le point négatif étant qu'à son âge, elle est entre deux eaux... ce n'est plus un bébé, mais elle n'est pas capable de marcher autant que les grands. Jean-Chou s'en occupait donc beaucoup, la portait sur ses épaules parfois, la faisait avancer à la "carotte" régulièrement... et elle s'est habituée!
Voyager avec un bébé de moins d'un an, facile à "trimballer" partout, à des côtés plus simples, c'est ce qu'on se dit souvent! (profitez-en, jeunes parents ;-)

- Autre contrainte: mes 5 mois de grossesse bien tassés. 

J'étais dans la meilleure période de la grossesse, le deuxième trimestre (même si je sens que cette douce période touche à sa fin)... très dynamique et en forme.
Mais on a tout de même parcouru une moyenne de 8 km à pied chaque jour... il fallait donc que je m'arrête régulièrement pour tenir. La pause chaque jour au pub était parfaite pour ça. Plus des petites pauses de 10 minutes par-ci par là dans la journée.
Le matin je me réveillais pleine de bonnes courbatures... je crois n'avoir jamais marché autant pendant mes grossesses précédentes. L'après-midi, je m'écroulais deux bonnes heures pour bouquiner.


On a passé une super semaine, dans une ville encore une fois très kid-friendy. Les enfants sont les rois des pubs (dans lesquels on a déjeuné chaque jour), on y a à chaque fois passé de super moments.
On a vraiment beaucoup aimé Dublin, l'ambiance dans les rues, le street-art et les vitrines toutes plus belles et colorées les unes que les autres... Le quartier de Temple Bar est top, on a aussi beaucoup aimé le plus chic quartier de Merrion Square (quartier d'Oscar Wilde, aujourd'hui repère des ministères et autres hôtels haut-de-gamme).

Mention spéciale aux musées, dont beaucoup sont absolument géniaux pour les enfants (ils ne voulaient plus en sortir), leur proposant plein d'activités et parcours, de choses à manipuler.
Nous avons visité le Dublinia, ainsi que le Muséum d'Histoire naturelle, couplé à celui d'archéologie (un petit cadeau est offert à la fin pour les enfants qui terminent le parcours et répondent à toutes les questions).
Nous avons aussi fait un petit tour dans la Hugh Lane Gallery, proposant des oeuvres impressionnistes, classiques et modernes.
On a aussi terminé la semaine par le Zoo de Dublin, qui est magnifique, dans un cadre exceptionnel près du Phoenix Park... c'est toujours sympa et authentique de voir à quoi ressemblent des girafes irlandaises, n'est-ce pas? Ca a surtout été une plongée dans une activité purement locale, au milieu des familles irlandaises, et c'était sympa, cette petite immersion!

On a beaucoup aimé l'ambiance qui se dégage de cette ville... à la fois simple, peu sophistiquée, super cool... (on a parfois du mal à se dire qu'on est dans une capitale), avec cet air d'Amérique qui ne nous quitte pas. On y trouve d'ailleurs beaucoup d'américains qui viennent faire leur pèlerinage sur les traces de leurs ancêtres, les premiers immigrants.
Les enfants se sont beaucoup plus dans ce pays, ont aimé parler quelques mots d'anglais, passer du temps dans les pubs...
A noter que nous avons passé le week-end de Pâques là-bas, et c'est un pays qui, évidemment, ne plaisante pas avec la religion catholique. Spécialement le jour du Good Friday (Vendredi Saint), où tout est fermé, et l'alcool interdit à la vente -donc pas un pub d'ouvert- (on a tout de même trouvé un resto mongol qui a bien voulu nous accueillir dans Temple bar, ouf ;-)

- sortir de Dublin?

On avait pensé éventuellement louer une voiture à mi-séjour pour tenter d'aller voir les Wicklow Mountains... on avait même repéré le musée du Titanic à Belfast, lieu des chantiers navals du bateau, qui auraient évidemment enchanté nos petits fanatiques du film de James Cameron.
Mais finalement on a eu mille choses à faire dans la ville, et avec mon état, les enfants, la conduite à gauche à gérer... on s'est dit qu'on n'allait pas être trop ambitieux. Le tour d'Irlande, ce sera pour une prochaine fois.
On est donc restés à Dublin... avec simplement une escapade une journée à Howth (en train), un croquignolet village de pêcheurs (on y a vu un phoque se baigner!), qui nous a beaucoup dépaysés.

- Les points négatifs...

Pas grand-chose, on est tous revenus enchantés de ce séjour...
Bon, bien sûr, la météo n'est pas bien affriolantes (Même si on n'a pas eu un jour de pluie!), et pour les niçois que nous sommes, habitués à vivre au grand air, ressortir les doudounes et les écharpes a eu quelque chose d'exotique! On n'était pas venus en Irlande pour se dorer la pilule, mais c'est vrai que cette météo changeante, ce vent, ce froid, même s'ils ne nous ont pas spécialement dérangés, ne doivent pas être faciles à vivre toute l'année (de notre point de vue de méditerranéens).

Si on veut faire nos français chipoteurs, on peut aussi ajouter que la nourriture n'est, elle-non plus, pas spécialement vivable sur le long terme. Comme pour la météo, on sait qu'on ne va pas forcément en Grande-Bretagne pour ça... mais c'est vrai que cette junk-food régressive à chaque repas dans les pubs, les légumes quasiment impossibles à trouver (sauf à considérer que les frites sont des légumes?), ne sont pas des plus stimulantes pour nos palais de français, habitués au régime méditerranéen et à des gouts plus sophistiqués. Sans parler des effets négatifs à long-terme d'une telle cuisine sur la santé (comme finir par se transformer en donut  humain géant et mourir noyé dans l'huile de cuisson?).
Mais reconnaissons que cette nourriture, l'espace de quelques jours, a fait le bonheur des enfants chaque midi (les fish ans chips nous ont permis d'enfin leur faire terminer leur plat de poisson), et est super réconfortante par temps froid.
Jean-Chou s'est aussi plutôt régalé avec les bières, of course!



Et voici "quelques" photos de notre périple (un mix entre les photos faites avec mon iPhone et mon Reflex)...







































Hugh Lane Gallery















le quartier de Temple Bar...













Gros coup de coeur pour ce pub et l'ambiance à l'intérieur! 








Il y en aura pour tout le monde ce soir!




















Ne pas oublier les petits cadeaux pour les maîtresses...


























Christ Church, qui se visite en même temps que le Dublinia. Magnifique.
J'y ai fait ma petite pause en écoutant le prêtre faire une prière pour les victimes des attentats de Londres. Un moment très émouvant.























La diaspora bretonne, à 3 minutes de notre appartement.








Le quartier de Merrion Square




























Le musée d'histoire naturelle... au bonheur des kids!










































Le musée d'archéologie. Un succès là aussi auprès des enfants.











l'atelier "kids" du musée...


















Escapade à Howth!



































#çafermeplus



Le Trinity College



















La légendaire Molly Malone, emblème de la ville



















The Mongolian Barbeque... un super concept de buffet de noodles


















Non, je ne suis pas tombée aussi bas...



Mais ça, oui, on l'a vraiment rapporté (on était obligés, il y avait une promo)















Le magnifique Phoenix Park



Et le Dublin Zoo


























De retour sous les tropiques!


2 commentaires:

  1. Bonsoir !
    Ayant deux petits loups et adorant les voyages, j'aimerais savoir quel est le budget que vous avez consacré à ces vacances ? Ce serait la cerise sur le gâteau de votre post' pour aider vos lectrices fidèles :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mis le lien de notre plan Airbnb avec le prix.
      Por le reste, il faut prévoir les billets d'avion, le prix est variable selon les périodes... et les dépenses de la vie courante sur place!

      Supprimer