lundi 4 février 2019

Cuisine niçoise... for kids!



Du Prix Goncourt Nicolas Mathieu au DIY, il n'y a qu'un pas?
Passons du coq à l'âne si vous le voulez bien...

Si vous me suivez sur Instagram, vous aurez saisi mes questionnements philosophiques sur le relooking de cuisine Ikea pour nains.
Je ne vais pas m'étendre à nouveau ici sur ce sujet absolument passionnant, je l'ai déjà abordé ici. Mais pour vous résumer l'idée... j'ai découvert qu'il existait tout un monde parallèle autour de la customisation de la cuisine Duktig, appelé #duktighack... et même si ça m'a fait sourire au début -je suis un peu snob- ("bah! c'est tellement moutonnier de vouloir relooker sa cuisine pour enfants juste histoire de pouvoir la rendre instagrammable! on croit être unique et finalement on fait tout comme tout le monde, encore un truc bien bobo!"), ma petite fibre créative en a quand-même été légèrement titillée (sans parler de mon sens de la compète, toujours en éveil!).


mercredi 9 janvier 2019

"Leurs enfants après eux", de Nicolas Mathieu





Je referme « leurs enfants après eux » de Nicolas Mathieu.

Ne vous fiez pas au ronflant et marketing argument « Goncourt »... un Goncourt, c’est plus ou moins bon, parfois ça se lit et puis ça s’oublie... non, ce roman-là, avant d’être un roman « à récompense », c’est d’abord un chef-d’œuvre.
Page après page, j’ai été absolument sous le charme et sous le choc de cette écriture enragée, noire, réaliste, crue, sans filtres... une observation jouissive d’un monde à l’agonie (une zone ouvrière sinistrée, ville fictive d’Heillange dans le Nord-Est de la France), de la France « oubliée », celle de la fracture sociale, du chômage, de la misère, de la délinquance, des ravages de l’alcool, terreaux de la montée du FN, des radicalisations et des mouvements actuels qu’on connait (vous avez vu, je n’ai pas dit « gilets jaunes »).