lundi 4 février 2019

Cuisine niçoise... for kids!



Du Prix Goncourt Nicolas Mathieu au DIY, il n'y a qu'un pas?
Passons du coq à l'âne si vous le voulez bien...

Si vous me suivez sur Instagram, vous aurez saisi mes questionnements philosophiques sur le relooking de cuisine Ikea pour nains.
Je ne vais pas m'étendre à nouveau ici sur ce sujet absolument passionnant, je l'ai déjà abordé ici. Mais pour vous résumer l'idée... j'ai découvert qu'il existait tout un monde parallèle autour de la customisation de la cuisine Duktig, appelé #duktighack... et même si ça m'a fait sourire au début -je suis un peu snob- ("bah! c'est tellement moutonnier de vouloir relooker sa cuisine pour enfants juste histoire de pouvoir la rendre instagrammable! on croit être unique et finalement on fait tout comme tout le monde, encore un truc bien bobo!"), ma petite fibre créative en a quand-même été légèrement titillée (sans parler de mon sens de la compète, toujours en éveil!).





Bref, dans un revirement idéologique extrême, j'ai décidé de ne plus avoir aucune cohérence; j'ai donc plongé à fond dans la mouvance.
SAUF que, un snobisme en remplaçant un autre... j'ai essayé de faire un peu chauffer l'hémisphère droit pour tenter de faire une cuisine un peu différente de toutes celles que j'ai vues sur internet (je sais ça fait super prétentieux mais en fait, ça l'est. Quand je me lance dans la compétition, quelle quelle soit, je deviens odieuse).
Je m'étais aussi promis de faire au maximum dans la récup, de ne pas dépenser plus que de raison pour la déco de cet engin... je n'ai évidemment pas du tout respecté mon cahier des charges initial. Je me suis un brin ruinée. Mais c'était pour la bonne cause. Et puis seulement pour quelques accessoires!


Voici le résultat.
En fait, vous le remarquerez, je n'ai vraiment pas inventé le fil à couper le beurre. Je n'ai pas modifié grand-chose à cette cuisine de bien belle facture. Ni peinture (trop peur que ça s'écaille avec le temps et surtout sous les assauts de mes enfants ultra-violents -vous verriez mon petit dernier quand il manie la poêle à frire, c'est insoutenable-), ni rien de spécial. Juste plein de petits détails, clins d'oeil divers et variés.
La réalisation n'a donc pas été longue.
Ce qui a été le plus long, et qui m'a procuré le plus de plaisir évidemment, était toute la conception en amont: la partie créative, réunir les petits objets, réfléchir à la thématique, etc...

Les plus fins limiers d'entre vous constateront que le thème de la déco est la "cuisine niçoise"; je me suis amusée à racler les fonds de tiroir des commerçants du Vieux-Nice, dans les boutiques touristiques notamment, mais aussi les boutiques plus stylées... en leur expliquant mon projet pour les enfants, pas mal d'entre eux m'ont cédé à prix très bas quelques menus objets!
J'ai aussi utilisé des choses que nous avions déjà, commandé une dinette ancienne (années 60) sur le bon coin pour une bouchée de pain.
Mon idée était globalement de détourner et utiliser des objets "réels", de vrais ustensiles ou boites de conserve... mais en les trouvant en petit format, afin de les proportionner à la taille "dinette".

Ce qui est sympa dans cette idée de cuisine "locale", c'est qu'on peut s'amuser à surfer -un peu- sur les clichés régionaux! On a le droit d'être un peu caricatural, c'est pour les nains!
Vous pouvez donc très bien adapter l'idée au thème breton, savoyard ou basque!


Voilà les petites choses que j'ai modifiées:

- J'ai changé les poignées de porte (longueur standard des poignées de tiroir, 128mm, achetées sur Etsy, ce modèle-ci)
- J'ai ajouté un fond à la cuisine. panneau de bois Isorel, 3mm d'épaisseur, dimensions 68 x 49,6cm. Je l'ai peint en gris foncé.
- j'ai ajouté 3 poignées rondes (collées avec de la colle "ni clou ni vis" au dessus du four pour donner un petit coté cuisine de charme/rustique: je me suis fournie dans la boutique très charmante de mineral84 sur Etsy).
- J'ai commandé un sticker personnalisable chez Quatre Merveilles , l'intitulé étant un clin d'oeil au "café niçois" de Bonifacio.
- Enfin, j'ai ajouté quelques petits crochets par ci par là.


Pour rappel, la cuisine d'origine, modèle Duktig de Ikea, ressemblait à ça:







Voici maintenant quelques photos pour les détails.





- clés anciennes personnelles. étiquette rajoutée: "clés du resto".
- menu écrit au posca blanc sur le fond noir.
- véritable flacon huile d'olive Alziari, petit format. Acheté dans la boutique du Vieux-Nice.
- Planche à découper en bois d'olivier, négociée sur le marché du cours Saleya.
- Savon de Marseille dans sa jolie petite boite, trouvé chez Monoprix.




- Bouteille imitant le vin niçois "Lou Vin d'Aqui". J'ai pris une petite bouteille en plastique, et recopié le logo au posca blanc sur une étiquette "ardoise" autocollante.
- herbes de Provence et plateau "Nice" trouvés au marché.
- brosse à vaisselle dénichée dans la super chouette boutiques Trésors Publics dans le Vieux-Nice.









- balance vintage, trouvée au marché aux puces du Cours Saleya.
- boite de ratatouille niçoise (délicieuse!) achetée chez Trésors Publics. J'ai rajouté du scotch pour qu'elle ne soit pas coupante.
- étiquette "ardoise" autocollante, chiffres écrits au Posca rouge, pour reproduire l'heure sur le micro-ondes.
- tablette de chocolat Noir Dessert reproduite par bibi en format plus petit, sur papier Kraft.
- boite de Thé "comptoir de famille" que j'avais dans mes placards.





- cahier de recettes home made.
- plantes artificielles Ikea.
- Petites boites de conserve trouvées dans une boutique de souvenirs de la rue Saint-François de Paule, dans le Vieux-Nice.
- clochette de comptoir trouvée sur Amazon (je l'ai collée).





- Fruits et legumes en bois, que nous avions déjà.




- set moutarde et ketchup "Melissa and Doug".
- Torchon Alziari.
- papier d'emballage de boucherie... récupéré chez le boucher et encadré!




Sur le côté droit de la cuisine:

- un porte-couteaux aimanté Ikea (que j'avais acheté au départ pour notre vraie cuisine)
- un range-épices blanc ikea (idem).




Sur le côté gauche... j'ai imprimé des images typiques de la restauration (licence, label niçois, guide du routard...) ... que j'ai développées en format pas trop grand sur du papier photo.










- boutons ronds de tiroir "Minéral 84".

















- en bas à gauche: petit goodie en céramique offert dans ma commande chez Minéral 84... que j'ai collé.




- enfin, petit livre de cuisine/recettes/inspiration... servant notamment à developper leurs gouts, leurs souvenir et leur vocabulaire... que j'ai initié et que les enfants rempliront au fil de l'eau.




Clin d'oeil au Deli Bo, qu'on adore!




















- panier à salade ancien, trouvé sur le bon coin





- spots led adhésifs, fixés au plafond du micro-ondes et au dessus du plan de travail.



et voilà!
(ah et j'oubliais un détail: les enfants ne l'ont pas vue, c'est une surprise pour leur retour de l'école... j'espère au moins que ça leur plaira!)



1 commentaire:

  1. Bravo ! elle est magnifique ! tous les "petits" détails, objets etc. font vraiment tout son charme. Ca me donne envie de faire une version Jurasienne !

    RépondreSupprimer